Un motard arrêté pour excès de vitesse sur... YouTube

Image d'illustration (Yamaha R1)Image d'illustration (Yamaha R1)

Un motard a été placé en garde à vue après avoir posté ses "exploits" sur YouTube, vidéo dans laquelle il faisait montre de plusieurs infractions au Code de la route.

C’est le site 76Actu qui révèle l’information. Le jeune homme âgé de 22 ans multipliait les franchissements de lignes blanches et les excès de vitesse jusqu’à 215 km/h sur des routes départementales. Lors de son interrogatoire, il a affirmé avoir commis ces délits pour surmonter « des coups de blues ».

Tout débute en décembre 2013. Alors qu’un policier attaché au commissariat de Fécamp surfe sur YouTube, il tombe sur une vidéo intitulée « Balade à Fécamp », depuis retirée. En la visionnant, « il constate que le pilote roule à vive allure, dans les environs de Saint-Léonard, qu’il fait une pointe de 170 km/h sur une route limitée à 90, qu’il effectue des dépassements dangereux et franchit des lignes blanches », rapporte un officier de la Direction départementale de la Sécurité publique (DDSP) à nos confrères de 76Actu.

Le commissariat de Fécamp nous a indiqué que « l’identification du suspect a été simple. Il avait laissé son nom et son prénom sur la vidéo. » Il ne restait plus qu’à confronter cette information avec le modèle et la couleur de la moto pour lancer une convocation. Pire, naïvement, « le jeune homme montre son visage à un moment de la vidéo. »Lors de l’interrogatoire, « nous avons vu qu’il correspondait », ajoute le commissariat de Fécamp.

170 km/h dans un village

Dans le même temps, les policiers découvrent deux nouvelles vidéos postées en janvier dernier. On voit le motard pousser son bolide jusqu’à 215 km/h sur une route départementale et traverser un village à 170 km/h. Placé en garde à vue, il risque la confiscation de sa moto, le retrait de son permis et d’autres sanctions qui pourront être décidées par le parquet du Havre par lequel il est convoqué le 3 juin prochain.

La police a de plus en plus recours à Internet pour identifier des chauffards. PCInpact rappelle ainsi qu’en mars 2011, un motard avait été condamné à 6 mois de prison avec sursis après avoir posté une vidéo dans laquelle il conduisait à plus de 200 km/h sur les routes du Pas-de-Calais. Le record semble par contre être tenu par un Niortais de 31 ans qui a été condamné à un an de prison ferme en février 2012 pour s’être filmé à 310 km/h à bord de son Audi RS4 doté d’un V6 biturbo de 480 cv gonflé à 620 cv par un préparateur.