Des scientifiques fabriquent un muscle robotique surpuissant


Des chercheurs ont récemment réussi à développer un muscle robotique aux capacités impressionnantes. 1000 fois plus puissant que l’homme, il tire sa force d’un matériau aux propriétés intéressantes : le dioxyde de vanadium.

On doit cette recherche aux scientifiques de l’Université de Californie, à Berkeley et dirigés par le Pr. Junqiao Wu. Ils sont parvenus à créer un muscle artificiel à base de dioxyde de vanadium, un composant qui officie comme isolant à basse température. Il devient toutefois un conducteur fonctionnel à une température de 67 degrés Celsius. En modifiant la structure du matériau, les chercheurs peuvent tirer parti de la transition pour créer des mouvements à partir de la force générée. Résultat, le muscle obtenu peut lancer des objets 50 fois plus lourds que lui et ce, à une distance de cinq fois sa longueur. Le tout se fait en un intervalle de 60 millisecondes.

Dans l’avenir, une telle avancée pourrait s’appliquer dans le domaine de la robotique. Elle pourrait également aider les ingénieurs à développer des prothèses bioniques plus performantes.

Muscle robotique

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire