Quelle est la meilleure alarme connectée ?

2 : Quelle est la composition de ces systèmes d'alarme ? 3 : Comment ça s'installe ? 4 : Qu'est-ce que ça détecte ? 5 : Comment est-on alerté en cas d'intrusion ? 6 : Est-ce que ça marche dans tous les logements ? 7 : Que se passe-t-il en cas de coupure de courant électrique ou Internet ? 8 : Y a-t-il des frais supplémentaires? 9 : Ces alarmes permettent-elles de contrôler toute la maison ? 10 : Est-ce que c'est piratable ? 11 : Une alarme installée par un «pro» est-elle meilleure ? 12 : Peut-on espérer une remise sur son assurance habitation ? 13 : Tableau récapitulatif

Connectée, sans fil et simple

Bon an mal an, quelque 230 000 cambriolages se produisent chaque année en France, avec un pic pendant la période estivale. Vol de biens de valeur, dommages occasionnés par l’effraction, mobilier parfois vandalisé… Cette mésaventure est souvent traumatisante pour les victimes. On imagine mal devoir se barricader chez soi ou se payer une armée de vigiles. L’alarme est alors la solution la plus évidente et la plus rassurante pour être prévenu d’une intrusion et agir en conséquence, afin d’empêcher ou de limiter les dégâts.

Les systèmes d’alarme que Tom’s Guide a testés se caractérisent principalement par trois points. Primo, ils sont connectés à Internet, et donc pilotables via un portail web ou une application mobile. Il est difficile de faire sans à notre époque, et les services marketing des fabricants l’ont bien compris. Secundo, les détecteurs et autres accessoires fonctionnent sans fil, donc sans grands travaux qui obligeraient à reconfigurer le circuit électrique. Les locataires seront ravis de l’apprendre. Tertio, et c’est une conséquence directe du point précédent, à peu près tout le monde peut installer un tel système sans l’intervention d’un professionnel.

Mais l’offre est disparate, tant au niveau du prix que des fonctions. Les petits systèmes d’autosurveillance suffiront à beaucoup. Ils sont l’oeuvre de spécialistes du réseau (Devolo), de la téléphonie (Gigaset), de l’Internet des objets (Nest, dont l’alarme se fait encore attendre en France) ou des nouvelles technologies au sens large (le chinois Anker, qui prépare également une offre d’alarme). D’autres alarmes ont « tout d’une grande ». Plus complètes, plus résistantes mais aussi plus onéreuses, elles proviennent d’industriels reconnus dans la filière de la sécurité et plus généralement de l’habitat (Diagral, Somfy, Bosch..), qui se mettent aujourd’hui à la page. Une alarme donc, mais pour quels besoins, quelles performances et quel budget ? Voici notre décryptage et les modèles que nous recommandons.

>>> Caméra de surveillance IP : quelle est la meilleure ?

Sommaire :

  1. Connectée, sans fil et simple
  2. Quelle est la composition de ces systèmes d'alarme ?
  3. Comment ça s'installe ?
  4. Qu'est-ce que ça détecte ?
  5. Comment est-on alerté en cas d'intrusion ?
  6. Est-ce que ça marche dans tous les logements ?
  7. Que se passe-t-il en cas de coupure de courant électrique ou Internet ?
  8. Y a-t-il des frais supplémentaires?
  9. Ces alarmes permettent-elles de contrôler toute la maison ?
  10. Est-ce que c'est piratable ?
  11. Une alarme installée par un «pro» est-elle meilleure ?
  12. Peut-on espérer une remise sur son assurance habitation ?
  13. Tableau récapitulatif