Accueil » Test » [Test] Microsoft Lumia 950 : faut-il craquer pour le 1er smartphone sous Windows 10 Mobile ?

[Test] Microsoft Lumia 950 : faut-il craquer pour le 1er smartphone sous Windows 10 Mobile ?

Image 2 : [Test] Microsoft Lumia 950 : faut-il craquer pour le 1er smartphone sous Windows 10 Mobile ?

Microsoft Lumia 950

Windows 10 Mobile

599,00€ > Amazon
Verdict :

Si vous voulez (re)découvrir Windows sur smartphone, le Lumia 950 constitue un très bon choix. Bon point pour la fonction Continuum, qui permet de relier l’appareil à un écran, une souris et un clavier et de l’utiliser comme un PC traditionnel. Le capteur photo est également excellent. Finalement, seules les applications du Windows Store (toujours loin derrière face à la concurrence) constituent vraiment le point négatif de l’appareil.

plus
Taille de l'écran 5,2 pouces
Définition 2560 x 1440 pixels
Processeur Snapdragon 808
Mémoire vive 3 Go
Stockage 32 Go
Capteur photo 20 Mpx
Connexions Wi-Fi, Bluetooth, 4G
Batterie 3000-mAh
Poids 150 grammes
Testé le Novembre 2015

Après une sortie sur ordinateur et sur tablette en juillet dernier, Windows 10 est prêt à faire son entrée sur les smartphones. Les Lumia 950 et Lumia 950 XL sont les premiers appareils à mettre en valeur le nouveau système d’exploitation pour mobile de Microsoft. Grâce à des fonctionnalités comme les tuiles animées, Cortana et maintenant Continuum – qui permet d’utiliser votre téléphone comme s’il s’agissait d’un ordinateur de bureau – Windows 10 Mobile se distingue de plus en plus d’Andoid et d’iOS. Et avec son écran 5,2″ quad-HD, son processeur Snapdragon 808 et son capteur 20 Mpx, le Lumia 950 est un parfait modèle pour lancer le nouvel OS pour mobiles. Si Windows 10 Mobile est toujours largement devancé par Android et iOS en termes d’applications et que l’expérience « ordinateur de bureau » via Continuum n’apporte les mêmes fonctionnalités que celles d’un PC classique, le Lumia 950 reste l’un des appareils les plus polyvalents du moment.Image 3 : [Test] Microsoft Lumia 950 : faut-il craquer pour le 1er smartphone sous Windows 10 Mobile ?

Cinq raisons de craquer (ou pas) pour le Microsoft Lumia 950

1 – Oui pour son design simple, ses dimensions et sa coque amovible

C’est dans les vieux pots qu’on fait les meilleures soupes, vous diront probablement les designers de Microsoft. Le Lumia 950 reprend à peu de choses près le design des précédents modèles : une face glossy noire, un dos légèrement arrondi… Avec des dimensions de 145 x 73,2 x 8,2 mm et un poids de 150 grammes, le Lumia 950 est finalement l’un des appareils compacts du moment. En comparaison, le très récent Nexus 5X mesure 147 x 72,6 x 7,9 mm. En revanche, il est un peu plus lourd que la concurrence : le Nexus 5X pèse 136 grammes, tandis que le Galaxy S6 Edge fait 132 grammes.
Rien d’innovant certes, mais rien de commun avec l’iPhone non plus. Impossible de prétendre que Microsoft copie sur Apple, comme c’est le cas du One A9 de HTC, par exemple. Autre bon point : le Lumia 950 dispose d’une coque amovible, qui vous permet d’accéder à la nano SIM, au lecteur microSD, mais aussi et surtout à la batterie. De quoi la changer rapidement et simplement en cas de panne.

2 – Oui parce que Continuum représente l’un de ses meilleurs atouts

Disons-le d’emblée : la fonction Continuum ne transforme pas totalement le smartphone en PC ultra complet, mais elle permet de s’en approcher malgré tout. Pour info, cette toute nouvelle option de Windows 10 permet de connecter le mobile à un écran, une souris et un clavier via un petit dock : le smartphone devient alors un véritable ordinateur de bureau, adaptant instantanément son interface et l’affichage des applications. Nous avons testé cette fonctionnalité à l’aide du Microsoft Display Dock vendu 99 euros par Microsoft (mais offert avec le Lumia 950 XL). Le tout petit cube est équipé d’un port USB-C en façade, et de connecteurs HDMI, DisplayPort, USB-C et de 3 ports USB 3.0 à l’arrière.Image 4 : [Test] Microsoft Lumia 950 : faut-il craquer pour le 1er smartphone sous Windows 10 Mobile ?
En connectant le Display Dock au Lumia 950 et à un téléviseur, on se retrouve face à un mix entre l’interface de Windows 10 pour PC et celle de Windows 10 Mobile. On profite d’une barre des tâches et d’un bouton Démarrer, mais pas d’un Bureau complet. Celui-ci a été remplacé par de grosses tuiles, qui permettent de lancer des applications. Ces mêmes applications s’affichent en plein écran et il est impossible de les afficher côte à côte, comme c’est le cas sous Windows 8.1 ou Windows 10 sur PC.Image 5 : [Test] Microsoft Lumia 950 : faut-il craquer pour le 1er smartphone sous Windows 10 Mobile ?
Notez que certaines applications pourtant très populaires ne sont pas encore compatibles avec Continuum : c’est le cas par exemple de Netflix ou de Twitter. D’autres connaissent des bugs, comme Microsoft Edge ou le Windows Store qui ont subitement arrêté d’accepter de prendre en charge le clavier durant nos tests. Une fermeture et une réouverture de ces deux applications ont permis de résoudre le problème.
Les autres applications, comme Word, Outlook ou Contacts montrent tout leur potentiel et permettent de travailler dans de très bonnes conditions. Sans totalement prétendre remplacer le PC, la fonction Continuum permet donc de profiter d’un ordinateur en toutes circonstances et s’avère particulièrement utile en situation de mobilité.

3 – Oui pour son capteur photo

Les smartphones des téléphones Nokia ont toujours profité d’une très bonne réputation en matière de prise de vue. Microsoft, qui a racheté la branche téléphonie de Nokia, continue sur la lancée du constructeur finlandais et le Lumia 950 ne déroge pas à la règle : son capteur de 20 Mpx PureView, doté également d’un système de stabilisation et d’un flash triple LED, fait de lui un excellent appareil photo.
Image 6 : [Test] Microsoft Lumia 950 : faut-il craquer pour le 1er smartphone sous Windows 10 Mobile ?Bien que l’on ne prenne pas totalement le contrôle manuel de l’appareil, on peut modifier la balance des blancs, l’ISO, l’exposition et le fash, et activer ou non la fonction Rich Capture. Ce qui permet de de régler rapidement le niveau de saturation des couleurs dans les zones sombres ou lumineuses, et d’ajouter ou de supprimer le flash sur place. L’appareil est capable de filmer en 4K, et permet de produire des vidéos nettes et éclatantes.
Enfin, le capteur en façade dispose d’une lentille grand-angle, ce qui vous permet d’obtenir « plus de monde » pour vos selfies ou d’inclure plus d’éléments qui se trouvent derrière vous.Image 7 : [Test] Microsoft Lumia 950 : faut-il craquer pour le 1er smartphone sous Windows 10 Mobile ?

4 – Oui pour ses performances et son autonomie

Même s’il n’est clairement pas le plus puissant des smarpthones du moment, le Lumia 950 s’en sort plutôt très bien. Son Snapdragon 800 et ses 3 Go de RAM lui permettent d’obtenir de très bons résultats, tant à l’usage, qu’en le mesurant à l’aide d’outils de benchmarks. Il reste cependant en retrait face à un Galaxy S6 Edge ou un Nexus 5X.Image 8 : [Test] Microsoft Lumia 950 : faut-il craquer pour le 1er smartphone sous Windows 10 Mobile ?
En ce qui concerne l’autonomie, l’appareil est capable de tenir 9 heures 30 sans être rechargé et en se limitant à une utilisation standard (du Web uniquement, pas de multimédia). Bon point : le Lumia 950 peut être rechargé à 50% en 30 minutes seulement.

5 – Non pour son manque encore flagrant d’applications

Nous avons déjà abordé le sujet à plusieurs reprises lors de nos différents tests d’appareil sous Windows Phone 8.1, et le problème est toujours présent sous Windows 10 Mobile. L’écosystème de Microsoft manque encore cruellement d’applications pertinentes, surtout si l’on a précédemment connu iOS ou Android. Certes, Microsoft a tenté de combler son retard ces dernières années et dispose désormais d’un catalogue d’environ 500.000 applications.Image 9 : [Test] Microsoft Lumia 950 : faut-il craquer pour le 1er smartphone sous Windows 10 Mobile ?

 C’est beaucoup, mais le Windows Store a toujours tendance à faire les frais d’un gros problème de timing par rapport à la concurrence : les applications et les jeux qui cartonnent sont développés avec 3 ou 6 mois de retard. Et certaines restent aux abonnés absents, comme c’est le cas de Tinder, Snapchat ou les applications Google (ce qui inclut YouTube). L’unique espoir pourrait venir des applications universelles, que Microsoft promet depuis longtemps, mais qui sont encore vraiment peu nombreuses. Gageons que la sortie de Windows 10 Mobile redonnera espoir aux développeurs de porter leurs applications sur l’OS de Microsoft.