Accueil » Dossier » Voiture : les meilleures nouvelles technos de chaque constructeur auto

Voiture : les meilleures nouvelles technos de chaque constructeur auto

Les meilleures technos des constructeurs auto

Image 1 : Voiture : les meilleures nouvelles technos de chaque constructeur auto

L’automobile est en pleine mutation. D’un côté des normes antipollution de plus en plus drastiques qui imposent aux constructeurs de revoir leurs motorisations avec des blocs plus petits ou l’intégration d’un second moteur électrique en attendant le passage inéluctable au tout électrique justement. De l’autre l’intégration de technologies inédites qui prennent une place de plus en plus importante dans les habitacles.

Ainsi, la convergence entre les hautes technologies et l’automobile est une réalité bien tangible. Écrans, interface vocale, sans oublier l’incontournable voiture connectée, il y a largement de quoi faire. À ce titre, il ne se passe pas une semaine sans qu’un constructeur annonce fièrement l’intégration d’Android Auto et de CarPlay dans un de ses modèles. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle nous n’en parlerons pas dans ce panorama des technologies automobiles.

Par ailleurs, les nombreux progrès réalisés au niveau de la sécurité, tant passive qu’active, ou encore les systèmes d’aides à la conduite (régulateur de vitesse adaptatif, aide au maintien de ligne, aide au stationnement, etc.) mériteraient à eux seuls un dossier complet. Mais nous nous attarderons ici sur les technologies les plus significatives, celles qui permettent à chaque marque de se démarquer.

Alfa Roméo

Image 2 : Voiture : les meilleures nouvelles technos de chaque constructeur auto

La technologie : système électromécanique IBS
Le modèle équipé : Gulia

Comment ça fonctionne : ce système électromécanique IBS unique combine un dispositif de contrôle de stabilité au servofrein traditionnel de sorte à optimiser la réactivité du freinage. Et  il est bien question de réactivité si l’on en croit les chiffres avancés par Alfa Roméo avec des distances de freinage drastiquement réduites : 38,5 mètres pour passer de 100 km/h à 0 km/h avec la Giulia, et même 32 mètres seulement pour la version Quadrifoglio plus sportive.

En outre, l’intégration de l’électronique à la partie mécanique assure une optimisation de la répartition des masses afin de garantir un excellent toucher de route et une absence de vibrations dans la pédale.

Audi

Image 3 : Voiture : les meilleures nouvelles technos de chaque constructeur auto

La technologie : Audi AI active suspension
Le modèle équipé : A8

>>> [Test] Audi A8 : 5 pépites high-tech pour une voiture toute en technologie

Comment ça fonctionne : le système de suspension baptisé Audi AI active suspension contrôle indépendamment chacune des roues avec un débattement vertical qui est assuré par un moteur électrique. Le système peut ainsi les relever, ou au contraire les rabaisser, en fonction des préférences du conducteur et de la situation de conduite : confort d’une berline de luxe ou dynamisme d’une voiture de sport.

Encore mieux, associé au dispositif de surveillance à 360°, l’Audi A8 est en mesure de surélever son châssis jusqu’à 80 millimètres en une demi-seconde du côté exposé au danger en cas de collision latérale imminente. L’objectif est de présenter l’une des parties les plus résistantes de la voiture sur la zone d’impact avec le véhicule tiers. Les seuils latéraux et la structure du sol peuvent amortir une grande partie des forces d’impact. Le constructeur précise que la déformation de l’habitacle et la charge supportée par les occupants, surtout au niveau de la poitrine et de l’abdomen, peuvent être réduites de 50% par rapport à une collision latérale sans surélévation de la suspension.

BMW

Image 4 : Voiture : les meilleures nouvelles technos de chaque constructeur auto

La technologie : HoloActive Touch
Le modèle équipé : prototype

Comment ça fonctionne : le constructeur allemand a présenté un système de commande gestuelle lors du CES 2017. Et plutôt que de miser sur les écrans tactiles pour piloter le système d’infotainement, BMW envisage carrément une solution plus futuriste et basée sur la commande gestuelle HoloActive Touch. Comme son nom l’indique, celle-ci ne propose rien de moins qu’une interface holographique. Les traces de doigts sur le beau tableau de bord ne seront plus qu’un mauvais souvenir. Pour autant, une pulsation viendra confirmer la commande grâce à l’émission d’ultrasons censés assurer une sorte de retour haptique via un haut-parleur intégré à la console centrale.

L’info en plus :
BMW s’est associé à Fiat Chrysler Automobiles, Intel et Mobileye (qui a récemment été racheté par le fondeur américain) pour développer sa voiture autonome de niveau 3 à 4/5. Pour ce faire, 40 véhicules parcourront les routes jusqu’à la fin de l’année. Objectif, proposer une voiture de production entièrement autonome d’ici à 2021.

Fiat

Image 5 : Voiture : les meilleures nouvelles technos de chaque constructeur auto

La technologie : UConnect
Le modèle équipé : 500, Tipo, Freemont, Doblò

Comment ça fonctionne : Fiat a déployé la solution UConnect sur ses véhicules, une technologie qui mélange écran tactile, commandes au volant et commande vocale pour contrôler le système d’infotainment, paramétrer le GPS ou encore lire les SMS et passer des appels. Une sorte de doublon des fonctionnalités offertes par Android Auto et CarPlay. Rien de bien innovant au final.

Ford

Image 6 : Voiture : les meilleures nouvelles technos de chaque constructeur auto

La technologie : Active Noise Control
Le modèle équipé : Mondeo, S-MAX, Mustang, Edge

Comment ça fonctionne : l’Active Noise Control fonctionne exactement sur le même modèle que les systèmes de réduction de bruit actifs qui sont embarqués dans n’importe quel casque audio actuel. Outre les fenêtres en verre laminé qui assurent une isolation passive, Ford intègre ainsi trois micros dans l’habitacle qui vont enregistrer les sons du moteur afin de les annuler via le système audio embarqué. Et tout comme d’autres voitures (on pense notamment à l’Audi TT), ce dernier peut également amplifier le son du moteur à haut régime donnant ainsi l’impression de conduire une supercar.

L’info en plus :
Ford propose quelques technologies exclusives, dont un mode drift sur la Ford Focus RS. Si votre budget pneus ne vous le permet pas ou si votre permis a un tant soit peu d’importance à vos yeux, c’est plutôt le système de réduction actif du bruit qui aura votre préférence.

Honda

Image 7 : Voiture : les meilleures nouvelles technos de chaque constructeur auto

La technologie : Power Manger Concept
Le modèle équipé : prototype

Comment ça fonctionne : l’idée est ici de créer un réseau électrique intelligent dans lequel sera intégrée la voiture électrique. Baptisé Power Manger Concept, ce système est censé permettre la collecte et la distribution de l’électricité entre le réseau, le domicile et les véhicules électriques. Le but est ainsi d’équilibrer intelligemment la demande et le stockage de l’énergie. L’électricité est intégrée dans le système à partir du réseau ou des panneaux solaires installés sur les bâtiments. Elle peut ensuite être utilisée pour alimenter et chauffer les habitations et pour recharger la voiture. Une fois cette dernière chargée à bloc, l’énergie peut être stockée et utilisée dans la maison, ou au contraire revendue au réseau. De quoi générer des revenus complémentaires aux propriétaires de véhicule électrique. Avec Power Manager Concept, Honda ambitionne également de stabiliser le réseau, notamment en période de pénurie (lors des hivers les plus rigoureux avec une forte demande pour le chauffage électrique, par exemple) ou d’offre excédentaire. Un projet pilote est prévu dans l’ouest de la France avec pour objectif de créer une large infrastructure d’ici 2019.

L’info en plus : en mai dernier, Honda a dévoilé de nouvelles stations capables de recharger quatre voitures en même temps.

Hyundai

Image 8 : Voiture : les meilleures nouvelles technos de chaque constructeur auto

La technologie : un modèle, mais trois motorisations électriques
Le modèle équipé : Ioniq

Comment ça fonctionne : il s’agit d’un seul et même modèle décliné dans trois motorisations plus classiques : l’électrique, l’hybride et le plug-in hybride. Au premier coup d’oeil, bien malin qui pourra les différencier. Mis à part les badges et la calandre, toutes ces versions se ressemblent comme deux gouttes d’eau.

Avec sa batterie de 28 kWh, l’Ioniq électrique affiche une autonomie de 280 km et une vitesse de maxi de 165 km/h. Bien entendu l’autonomie en condition réelle de circulation dépendra de différents facteurs tels que le style de conduite, la vitesse, les éléments de confort (la climatisation est gourmande en énergie), la charge de la voiture, etc. Pour qui veut aller plus loin tout en limitant les émissions de CO2, l’Ioniq hybride intègre un groupe propulseur composé d’un moteur essence et d’un moteur électrique qui travaillent de concert. Enfin, comme son nom l’indique, le plug-in hybride se recharge sur une prise électrique. À faible vitesse, le moteur électrique a la priorité tandis que le bloc essence prendra le relais en cas de forte accélération ou pour les longs trajets.

L’info en plus : avec l’ix35, Hyundai a été le premier constructeur au monde à proposer une voiture à pile à combustible. Celle-ci a été commercialisée l’an dernier dans l’hexagone, mais il est fort probable que vous ne l’ayez jamais croisée sur les routes.

Kia

Image 9 : Voiture : les meilleures nouvelles technos de chaque constructeur auto

La technologie : sept ans de mise à jour
Le modèle équipé : toutes les gammes

Comment ça fonctionne : Kia s’illustre avec une garantie de sept ans sur ses véhicules. Une période qui correspond également à la durée pendant laquelle le constructeur offre la mise à jour de la cartographie et des services TomTom Live. Par ailleurs, outre CarPlay et Android Auto, Kia propose un système de recharge sans fil par induction sur certains de ses modèles pour les smartphones compatibles.  C’est notamment le cas de la Kia Picanto, soit une première sur le segment des petites citadines alors qu’il faut généralement monter en taille et en gamme pour en profiter chez la concurrence.

Mazda

Image 10 : Voiture : les meilleures nouvelles technos de chaque constructeur auto

La technologie : Spark Controlled Compression Ignition
Le modèle équipé : Mazda3 (2019)

Comment ça fonctionne : Mazda a présenté le SKYACTIV-X, un moteur de nouvelle génération qui sera embarqué dans la Mazda3 de nouvelle génération attendue en 2019. Il s’agit du premier moteur essence de série au monde à allumage par compression, principe selon lequel le mélange air/carburant s’enflamme spontanément lorsqu’il est comprimé par le piston. Pour ce faire, Mazda a développé une méthode de compression maison baptisée « Spark Controlled Compression Ignition ». Celle-ci a permis de solutionner deux problématiques qui ont jusqu’alors empêché la commercialisation des moteurs essence à allumage par compression : d’une part, maximiser la plage dans laquelle l’allumage par compression est possible, et d’autre part, garantir une transition imperceptible entre l’allumage par compression et l’allumage par bougies.
 
Grâce à son système à combustion, le nouveau SKYACTIV-X promet d’offrir tous les avantages des moteurs essence et diesel, notamment en termes de puissance et d’accélération, tout en garantissant les performances environnementales. En associant l’allumage par compression avec un compresseur favorisant une baisse de la consommation, Mazda annonce une meilleure réactivité et une hausse du couple de 10 à 30 % par rapport au moteur essence SKYACTIV-G3 actuel. Dans le même temps, le rendement énergétique du moteur dépasse de 20 à 30 % celui du moteur SKYACTIV-G actuel.

Mercedes

Image 11 : Voiture : les meilleures nouvelles technos de chaque constructeur auto

La technologie : Drive Pilot
Le modèle équipé : Classe E

Comment ça fonctionne : le Drive Pilot permet de lâcher le volant pour laisser la Classe E rouler toute seule dans le flot de la circulation, gérer les courbes et même changer de file simplement en activant la commande de clignotant. Un système qui n’est pas sans rappeler l’Autopilot de Tesla.

Pour fonctionner, le système se base sur plusieurs capteurs et caméras. Le régulateur de vitesse adaptatif gère la vitesse et conserve une distance de sécurité prédéfinie avec le véhicule qui précède la voiture. Détail pratique pour garder son permis quand le législateur semble tout faire pour rentabiliser ses radars automatiques, la Mercedes dispose d’un système de reconnaissance des panneaux de signalisation afin d’adapter automatiquement sa vitesse.

Reste que si la technologie est maitrisée, la législation impose toujours au conducteur de rester maître du véhicule. Au bout de quelques secondes, une alarme vient donc rappeler le conducteur à l’ordre. Si celui-ci ne reprend pas le volant, la voiture s’arrête automatiquement en allumant ses feux de détresse. Reste un problème de taille : la Classe E n’est pas encore en mesure de se ranger toute seule sur la bande d’arrêt d’urgence. Une limitation qui nous rappelle que la voiture autonome attendra encore un peu.

Opel

Image 12 : Voiture : les meilleures nouvelles technos de chaque constructeur auto

La technologie : General Motors OnStar
Le modèle équipé : disponible sur 90% des véhicules commercialisés en France depuis 2015

Comment ça fonctionne : OnStar permet d’accéder automatiquement à une assistance en cas d’accident avec déploiement de l’AirBag, mais pas que. OnStar c’est aussi un service de concierge humain. Appuyez sur le bouton dédié et vous avez accès à un opérateur qui viendra vous prêter assistance. Cette année, de nouveaux services sont venus s’ajouter à OnStar avec notamment la possibilité de réserver une chambre d’hôtel via booking.com, ou même de trouver une place de parking. Pour ce faire, le concierge va s’appuyer sur l’application Parkopedia afin de présenter les options de stationnement qui s’offrent au conducteur : disponibilité des places, prix du parking, etc.

Par ailleurs, OnStar assure la connectivité de la voiture. Celle-ci dispose d’un Hotspot Wi-Fi tout en offrant des services connectés à la voiture : localisation à distance, appels de phares ou klaxon pour la retrouver sur un parking, ou encore verrouillage ou déverrouillage des portes à distance.

L’info en plus :
Opel a généralisé l’intégration d’Android et de CarPlay sur quasiment toute sa gamme. Et depuis juillet 2017, Waze a été intégré dans le bouquet Android Auto, disponible là aussi sur pratiquement tous les modèles.

Renault

Image 13 : Voiture : les meilleures nouvelles technos de chaque constructeur auto

La technologie : le péage autonome
Le modèle équipé : Espace, Talisman, Symbioz

>>> [Test] Renault Symbioz : à 130 km/h sur l’autoroute sans conducteur

Comment ça fonctionne : les autoroutes françaises sont parsemées de barrières de péage à l’approche desquelles le marquage des lignes blanches au sol disparaît purement et simplement. Comment la voiture autonome va-t-elle pouvoir s’adapter. C’est ce sur quoi travaille Renault en partenariat avec Sanef.

Un projet pilote a été lancé en mai dernier en Normandie sur un tronçon de l’autoroute A13. Les infrastructures sont connectées et communiquent avec le véhicule autonome qui reçoit des informations 1 km avant la barrière sur les voies ouvertes qui sont compatibles à son passage. Avant d’aborder la zone de péage, le véhicule va anticiper son positionnement et adapter sa vitesse en ralentissant progressivement suivant la signalisation.

Pour assurer son guidage, la voiture va utiliser des lignes virtuelles tirées d’une cartographie haute définition de la zone. L’accès à la voie dédiée s’effectue à une vitesse inférieure à 30 km/h tandis que les capteurs assurent le maintien de voie. La voiture autonome est informée en temps réel du paiement et détecte l’ouverture de la barrière. Elle va alors accélérer en utilisant le même système de lignes virtuelles. Bien entendu, la voiture est en mesure de détecter les véhicules alentours et d’adapter son comportement et sa trajectoire en conséquence.

Seat

Image 14 : Voiture : les meilleures nouvelles technos de chaque constructeur auto

La technologie : Amazon Alexa
Le modèle équipé : Leon, Ateca, Ibiza, Arona (2018)

Comment ça fonctionne : Seat est la première marque automobile en Europe à intégrer l’assistant vocal Alexa d’Amazon dans ses véhicules. Alexa permet aux conducteurs des voitures de la marque espagnole d’optimiser le temps passé en voiture à l’aide de commandes vocales : gestion de leur agenda personnel, recherche de chansons, localisation de points d’intérêt, actualités en temps réel ou localisation du concessionnaire le plus proche sont quelques-unes des fonctions offertes par le système. Seul bémol, Alexa ne peut être utilisé qu’en anglais ou en allemand pour le moment.

Suzuki

Image 15 : Voiture : les meilleures nouvelles technos de chaque constructeur auto

La technologie : microhybridation SHVS
Le modèle équipé : Swift

Comment ça fonctionne : la nouvelle Swift se démarque en intégrant une motorisation hybride, fait encore rare sur une compacte. Ainsi, le modeste Boosterjet K10C DiTC de 1.0 seulement peut être associé à un système de microhybridation SHVS. Celui-ci comprend un alternodémarreur ISG, jouant le double rôle d’alternateur et de moteur électrique. Associé à une batterie lithium-ion de 12 volts, il est en mesure de récupérer et de stocker l’énergie générée lors des phases de décélération et de freinage. Le moteur électrique peut ainsi venir épauler efficacement le moteur thermique pour afficher une consommation de 4,3 l/100 km seulement.

Volkswagen

Image 16 : Voiture : les meilleures nouvelles technos de chaque constructeur auto

La technologie : Car-Net
Le modèle équipé : Golf

Comment ça fonctionne : la solution Car-Net comprend plusieurs volets avec notamment Car-Net Security & Service. En cas d’accident avec déclenchement de l’airbag, la voiture peut appeler automatiquement un centre d’appels dédié. Une touche SOS permet également de contacter un opérateur en cas de panne, de problème médical ou pour assister d’autres usagers de la route. Connectée à Internet via l’application e-remote, la Golf peut également communiquer des informations telles que le bon verrouillage des portes, l’éclairage ou encore la position de stationnement. Le conducteur peut même consulter un rapport sur l’état de son véhicule afin de planifier un rendez-vous pour la révision.

L’info en plus : la Golf est l’une des voitures les mieux connectées aujourd’hui. Elle est en mesure d’envoyer des notifications par email, sur smartphone et même sur une montre connectée. Ce service permet d’être immédiatement informé en cas de tentative d’effraction, de sortie d’une zone de gardiennage préalablement définie, et même en cas de dépassement d’une vitesse préalablement définie, par exemple lorsqu’on prête la voiture à un tiers à un jeune membre de la famille.