Google Maps est dorénavant capable de calculer l'empreinte carbone des villes

Cette nouvelle fonctionnalité de Google Maps ne vous aidera pas à atteindre votre destination plus rapidement ou à découvrir le café idéal, mais plutôt à connaitre votre ville d'un point de vue écologique.
Google Maps agrège énormément de données sur notre environnement pour fournir un service aussi précis et utile que possible, que ce soit les données de trafic routier, les horaires des transports en commun ou des vues aériennes voire 3D de certains bâtiments.
Grâce à ces données, Google a développé un nouveau service nommé Environmental Insights Explorer (EIE) dont la bêta a été lancée il y a quelques jours.

Le but est de permettre aux municipalités de connaitre au mieux leur situation écologique et ainsi les aider à améliorer l'environnement.
Par exemple, EIE est capable de distinguer les zones résidentielles des zones commerciales, d'estimer les émissions des CO2 de chacune et même de localiser les toits les mieux à même de recevoir des panneaux solaires grâce aux données de Project Sunroof, une autre initiative Google.
Les municipalités utilisant cet outil pourraient donc sensibiliser leurs habitants à l'énergie solaire ou décider de modifier leurs infrastructures de transport public.

Nicole Lombardo, responsable de Project Sunroof chez Google, a déclaré à Fast Company que cet outil allait permettre aux milliers de villes, qui n'ont en général pas les moyens de faire leur propre état des lieux écologique, de pouvoir se concentrer plus rapidement et plus simplement sur les actions à mener.
L'outil EIE ne liste pour l'instant que cinq villes (Buenos Aires en Argentine, Melbourne en Australie, Victoria au Canada, Mountain View et Pittsburgh aux États-Unis), mais il est certain que d'autres viendront allonger la liste très prochainement.

Posez une question dans la catégorie News du forum
1 commentaire
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire
  • aurelienloubert
    A quand la localisation promise des radars ???