Accueil » Dossier » Android : les 12 meilleurs émulateurs de consoles gratuits pour le rétrogaming

Android : les 12 meilleurs émulateurs de consoles gratuits pour le rétrogaming

Les consoles d’antan renaissent grâce aux émulateurs. On peut désormais les transporter dans la poche à l’aide de nos smartphones Android.

Cela fait maintenant plusieurs années que le rétrogaming est en vogue. Véritable phénomène, les salons dédiés se multiplient, les chroniques et les sites spécialisés attirent de plus en plus d’internautes et il fait même parfois l’objet d’expositions dans des musées ou des galeries. Décidément, faire du neuf avec du vieux n’a jamais aussi bien fonctionné.

Android rétrogaming
© DR

En 2022, plusieurs solutions s’offrent aux joueurs pour s’adonner aux plaisirs du rétrogaming. Il est déjà possible d’acheter une vieille console d’occasion, comme une Nintendo 64 ou une Mega Drive, aisément trouvables sur des sites de petites annonces. Vous pouvez également vous procurer une réédition moderne d’une ancienne console, comme la SNES Classic Mini par exemple, que nous avons testé. Alternativement, vous pouvez installer un émulateur sur votre ordinateur ou sur votre smartphone, qu’il s’agisse d’un iPhone ou d’un smartphone Android.

Mais qu’est-ce qu’un émulateur, au juste ? Il s’agit d’un logiciel qui émule, ou qui reproduit, une console de jeu vidéo. Sur PC, on retrouve plusieurs émulateurs connus tels que RetroArch ou Snes9x. Sur macOS, d’excellents émulateurs existent aussi, comme OpenEmu. Sur iPhone, c’est un peu plus compliqué sans jailbreak, même si l’on en retrouve quelques-uns, comme GBA4iOS. En revanche, Android regorge d’applications prêtes à émuler vos anciens jeux favoris. Mais alors, quels sont les meilleurs émulateurs de jeux vidéo sur Android ? Les voici.

Retrouvez notre sélection des meilleurs jeux sur Android

Est-ce légal d’utiliser un émulateur ?

Avant toute chose, il est de rigueur de faire un point sur la légalité du rétrogaming. Pour l’instant, il n’est pas encore hors-la-loi d’utiliser un émulateur pour s’adonner à quelques plaisirs nostalgiques. Les complications portent surtout sur les ROMS nécessaires à l’émulation.

En effet, outre un émulateur, il faut tout de même disposer de jeux au format numérique pour jouer, tout simplement. Ces ROMS peuvent être créées par l’utilisateur via ses disquettes, cartouches ou encore ses CD originaux. À côté de cela, il est strictement interdit de télécharger ces images de jeux et de les distribuer, et ce, même si vous disposez des versions originales. Le joueur peut seulement faire une image de ses propres jeux.

Piracy
© Pixabay

Autrement dit, il est légal de posséder un émulateur de console, mais il est en revanche illégal de télécharger une ROM ou un ISO d’un jeu que vous n’avez pas extrait par vous-même d’un de vos propres jeux. Vous pouvez retrouver le texte de loi dans l’article L122-6-1 du code de la propriété intellectuelle.

Autre point épineux, le BIOS. Toutes les consoles en sont dotées. Ce système est inclus dans de nombreux émulateurs, mais pas dans tous. Ainsi, les PlayStation, Xbox, ou encore Dreamcast et GameCube n’ont pas d’émulateurs intégrant leurs BIOS. L’utilisateur doit alors récupérer celui de sa console pour l’injecter dans l’émulateur utilisé. À l’instar des jeux, il est illégal de télécharger et de distribuer un BIOS de console, car leur code source est protégé par des droits d’auteur.

Ces quelques points éclaircis, passons à la sélection des meilleurs émulateurs sous Android.

Android : 50 jeux gratuits incontournables

Notre sélection des meilleurs émulateurs sur Android :

  • ClassicBoy Gold
  • Dolphin Emulator
  • Citra Emulator
  • MyBoy! Free
  • My OldBoy! Free
  • RetroArch
  • PPSSPP
  • UAE4Droid
  • Hataroid
  • redream
  • Reicast
  • ScummVM

ClassicBoy Gold

ClassicBoy Gold est le successeur spirituel de ClassicBoy. Celui-ci prend en charge les mêmes consoles, telles que la PlayStation 1, la Nintendo 64, la NES, plusieurs Game Boy, la Sega Genesis, la Sega CD, la Game Gear, la Sega Saturn et autres. De plus, l’émulateur prend en charge la sauvegarde et le chargement, en plus de proposer diverses options audio et vidéo. Une version premium et payante existe. Elle propose la sauvegarde automatique et les contrôles de mouvement via les capteurs.

ClassicBoy Gold
© Portable Android

L’avis de la rédaction : Si l’on apprécie les nombreuses consoles pouvant être émulées par ClassicBoy Gold et le fait d’avoir une application centralisée, on regrette cependant le fait que pas mal d’options soient verrouillées derrière la version payante. Précisons toutefois que ces fonctionnalités ne sont pas indispensables pour bien profiter de l’émulateur.

Dolphin Emulator

Dolphin, c’est une longue histoire. Une histoire de passionnés. Présent depuis plusieurs années sur macOS et Windows, parfois absent du Play Store et parfois de retour, celui-ci est enfin disponible dans une version — presque — stable sur Android. Il s’agit du seul émulateur GameCube et Wii plutôt décent sur Android. Il n’est en revanche pas encore disponible en français et il va falloir encore patienter un peu pour que le logiciel soit totalement prêt.

Dolphin Emulator
© Dolphin Emulator

L’avis de la rédaction : Tout vient à point qui sait attendre. Si Dolphin est un excellent émulateur, il est toujours en développement actif, donc attendez-vous à ce qu’il y ait quelques bugs, ralentissements et crashs en tout genre. Mais quel plaisir de redécouvrir nos jeux GameCube et Wii favoris sur petit écran !

Citra Emulator

Citra Emulator est encore en accès anticipé. C’est aussi le plus récent de cette liste. Il permet d’émuler la Nintendo 3DS et possède la plupart des éléments de base d’un émulateur, y compris la sauvegarde, le chargement, la prise en charge de manettes, etc. Fait intéressant, l’émulateur prend également en charge les fonctionnalités natives de la 3DS, telles que le microphone, la caméra et les commandes de mouvement. Ceux qui obtiennent la version premium bénéficieront également d’un thème sombre, d’un filtrage des textures et d’autres éléments.

Citra Emulator
© Citra Emulator

L’avis de la rédaction : Testé fin décembre 2021 sur un Google Pixel 4a, l’émulateur fonctionne assez bien avec la plupart des jeux. Il est compatible avec des centaines de titres et reste indispensable si vous désirez jouer à des jeux 3DS.

My Boy! Free

Comme son nom ne l’indique pas, My Boy! Free est un émulateur spécialisé dans les jeux GameBoy Advance, et non pas Classic ou Color. Disponible ici en version gratuite, l’émulateur propose de la publicité au lancement et ne permet pas d’ajouter des fonctionnalités au-delà des capacités du jeu (plusieurs slots de sauvegarde via l’émulateur, codes de triche, gyroscope, vitesse accélérée). De base, l’émulateur propose tout de même de jouer en mode paysage ou portrait, de modifier l’emplacement des boutons, voire d’en ajouter si besoin.

Image 1 : Android : les 12 meilleurs émulateurs de consoles gratuits pour le rétrogaming
© Fast Emulator

L’avis de la rédaction : Très simple d’utilisation et particulièrement bien conçu, My Boy! Free est un excellent émulateur, même en version gratuite, chose suffisamment rare pour être soulignée. Dommage qu’il ne supporte que les jeux GameBoy Advance. Pour pouvoir sauvegarder depuis l’émulateur (et pas depuis le jeu) il faudra en revanche passer à la caisse et acheter la version complète à 4,99 €.

My OldBoy! Free

Les développeurs de Fast Emulator proposent également un émulateur dédié à la Game Boy, avec My OldBoy! Free. Quasiement tous les jeux Game Boy sont pris en charge et l’émulation est globalement très réussie. Elle est également particulièrement rapide. Il est même possible d’afficher les jeux en 60 images par seconde, sans sauts d’image.

My OldBoy! Free
© Fast Emulator

L’avis de la rédaction : Stable, rapide, My OldBoy! Free est un excellent émulateur pour Android. Comme la version Game Boy Advance, il faudra à la version complète à 3,99 € pour profiter des sauvegardes par l’émulateur, même s’il est possible de sauvegarder en jeu.

RetroArch

RetroArch n’est pas un, mais plusieurs émulateurs. Que vous cherchiez à faire fonctionner des jeux Nintendo (NES, SNES, GBA), PlayStation, Master System ou encore Megadrive, RetroArch est une excellente application open-source pour aborder le rétrogaming sur Android. Pour ajouter à ses talents, RetroArch est compatible avec les contrôleurs USB et Bluetooth, dont la manette PS3. En outre, cet émulateur dispose d’un système de sauvegarde et de commandes tactiles paramétrables.

RetroArch
© Libretro

L’avis de la rédaction : Si vous n’avez pas le temps de trouver l’émulateur parfait pour une console en particulier (ou si vous voulez simplement une application unique pour gérer l’ensemble de leur retrogaming), RetroArch est un excellent choix. Pour parfaire ses attraits, cette application est gratuite et garantie sans publicité.

PPSSPP

Comme son nom l’indique, PPSSPP est un émulateur de PSP sur Android (mais aussi sur PC Windows, Linux, macOS). Il prend en charge un certain nombre de jeux, mais selon la puissance de votre appareil, tous peuvent ne pas fonctionner à plein régime. Une version payante est disponible (PPSSPP Gold) pour 4,59 €, mais ce qui est sympa, c’est qu’elle permet simplement de soutenir les développeurs. Autrement dit, toutes les fonctionnalités sont déjà incluses dans la version gratuite.

PPSSPP
© PPSSPP (Henrik Rydgård)

L’avis de la rédaction : On adore PPSSPP pour sa simplicité d’utilisation et son efficacité. L’app comprend beaucoup de paramétrages et malgré quelques bugs, l’ensemble reste vraiment satisfaisant.

UAE4Droid

Les émulateurs gratuits pour Amiga et Atari ST ne courent pas les rues. Ici, UAE4Droid s’attaque à l’Amiga 500 et son énorme catalogue de jeux. Il fonctionne sur tout le parc de smartphones et tablettes Android. Les commandes sont composées d’un joystick virtuel à huit directions ainsi que d’un bouton. La jouabilité est bonne. 

UAE4Droid
© Arnaud Brochard

L’avis de la rédaction : UAE4Droid est facile à prendre en main, bien que son interface ne soit pas des plus élégantes. Néanmoins, c’est le meilleur émulateur Amiga sur Android.

Hataroid

Hataroid vous permet de jouer à des jeux rétros issus des Atari ST et STE. L’application vous demande de télécharger et de configurer l’emplacement du BIOS des deux ordinateurs, puis l’emplacement de vos fichiers. Une fois lancés, les jeux peuvent se contrôler à l’aide de différents boutons émulés sur l’écran, comme les flèches directionnelles. Il est également possible d’afficher à tout moment le clavier ou la souris, de dézoomer l’écran afin d’afficher le jeu en définition réelle ou encore d’accélérer la vitesse du jeu. Le clavier en français est par ailleurs disponible !

Hataroid
© Hataroid

L’avis de la rédaction : Très complet, Hataroid propose de nombreuses fonctions pratiques, surtout pour émuler un ordinateur avec clavier et souris. L’émulateur s’avère également stable.

redream

Disponible sur Android depuis sa version 1.4, redream vous propose d’émuler des jeux Dreamcast, sur Android comme sur PC Windows. Très complet, l’émulateur propose de rejouer à la quasi-totalité des jeux de la console, comme Jet Set Radio, Soul Calibur, Shenmue II, Grandia II et bien sûr Sonic Adventure 2.

redream
© redream

L’avis de la rédaction : redream est probablement le meilleur émulateur de Dreamcast actuellement disponible pour Android. Compatible avec des centaines de jeux, il offre une émulation fluide, stable. Les contrôles sont agréables à prendre en main et l’interface très réussie.

Reicast

Alternativement, Reicast est un second émulateur qui vous permet de retrouver vos jeux Dreamcast. Au lancement, l’émulateur vous demande de configurer vous-même vos répertoires et d’installer les fichiers du BIOS de la Dreamcast, non inclus. Il est également possible de modifier la configuration de sa manette à l’aide des boutons physiques du téléphone.

Reicast
© Reicast

L’avis de la rédaction : Si Reicast a l’avantage d’être la seule application Android à émuler la dernière console de Sega, elle n’est pas pour autant exempte de défauts. On regrettera en effet une configuration difficile qui pourra rebuter les novices de l’émulation, ainsi que des boutons trop peu visibles sur l’écran du smartphone à cause d’une transparence trop importante.

ScummVM

ScummVM n’est pas à proprement parler un émulateur de jeu. Il s’agit d’une application qui émule le moteur développé par LucasArts pour ses jeux d’aventure en point & click comme Maniac Mansion, Monkey Island ou Sam & Max. Une fois l’application installée, vous retrouverez ainsi un écran vous proposant de charger des jeux compatibles afin de pouvoir en profiter directement sur votre smartphone.

ScummVM
© ScummVM

L’avis de la rédaction : si l’interface est finalement très pratique, on regrette que tout se contrôle par défaut à l’aide d’un curseur de souris, certes plus précis que le doigt pour les jeux pointer cliquer, mais moins intuitive. Par ailleurs, l’application nécessite de nombreux plugins pour bien fonctionner. Par contre, quel plaisir de retrouver les jeux LucasArts sur son smartphone…