[Test] Huawei P Smart + : que vaut le 1er smartphone équipé d'un Kirin 710 ?

Derrière cette dénomination de Huawei P Smart+, se cache en réalité un autre modèle de la marque Huawei dévoilé en juillet dernier : le Nova 3i. Mais pour les besoins du marché européen, le smartphone a été rebaptisé à l’aide d’un nom qui peut sembler plus évocateur chez nous. Le P Smart premier du nom est sorti en France, ce qui n’est pas le cas du Nova 2… Et même si le premier Nova ne manquait pas de charme et a bien été diffusé par chez nous, il est resté dans l’ombre la plus totale.
Alors que vaut le P Smart + ? Pourquoi se tourner vers cet appareil à moins de 300 euros, quand il existe d’innombrables alternatives au même prix qui proposent des fonctionnalités similaires ? Faut-il craquer ou pas pour le nouveau smartphone de Huawei ?

4 raisons de craquer (ou pas) pour le P Smart + de Huawei

1. Oui pour son design très chouette (à l’exception de…)

Voilà un petit moment déjà que Huawei se démarque de la concurrence par un design classieux, tendance et léché. Nous avions déjà été séduits par le P20 (les 3 modèles confondus), et nous l’avons été encore une fois par celui du P Smart +. On dispose ici d’un smartphone de 6,3", qui profite d’une épaisseur de 7,6 mm, d’une hauteur de 157,6 mm et d’une largeur de 75,2 mm. Malgré sa grande diagonale, l’appareil est très agréable à manipuler, son ratio de 19,5:9 y étant certainement pour quelque chose. Ses angles bien arrondis et son dos brillant offrent à l’appareil une impression de produit bien fini, ne laissant pas de place à l’erreur de conception. On remarque au premier allumage que l’appareil est pourvu d’une encoche plutôt discrète, laquelle accueille les deux capteurs photo frontaux et l’écouteur.

À lire aussi : quels sont les meilleurs smartphones à moins de 200 € ?


Bref, nous avons beaucoup aimé utiliser cet appareil durant notre période de test. À l’exception d’un petit défaut qui se fait ressentir en haut de l’appareil : la jonction entre le verre de l’écran et le boîtier n’est pas parfaite. Il y a comme une sorte de protubérance de la partie haute de l’écran, protubérance qui ne se fait pas ressentir en bas de celui-ci. De prime abord, on se dit que ce n’est qu’un infime détail… Sauf qu’il s’agit de l’endroit utilisé pour accéder aux informations de la zone de notification. En conséquence, le doigt qui sert à faire glisser la barre de notifications à faire « buter » contre l’écran. Dommage, car ce défaut mis à part, tout le reste est d’excellente facture.
Notez par ailleurs qu’en France, l’appareil est commercialisé en deux versions : l’une en noir (celle que nous avons testée) et l’autre en violet irisé (ou bleu nuit si vous préférez). Cette dernière, que nous avons eu entre les mains quelques minutes, est sans nul doute la plus réussie des deux. Rarement la couleur d’un smartphone n’aura été aussi bien choisie et il ne fait aucun doute que c’est cette version qui remportera tous les suffrages auprès des utilisateurs.

2. Oui pour ses performances

Le P Smart Plus de Huawei palpite à l’aide d’un processeur encore inédit : un Kirin 710. Ce CPU place clairement l’appareil dans les milieux de gamme. On profite également de 4 Go de RAM et de 64 Go d’espace de stockage. En termes de puissance, qu’est-ce que cela donne ? Très étrangement, nous avons constaté quelques problèmes de réactivité les tout premiers jours de l’utilisation de l’appareil. Les applications semblaient avoir du mal à s’ouvrir, et même le basculement d’une page à l’autre ou d’une application à l’autre entraînait des petits ralentissements. Et puis subitement, tous les problèmes ont disparu, sans avoir eu besoin d’effectuer la moindre mise à jour. Dès lors, l’appareil a fait preuve d’une puissance vraiment très correcte.


Geekbench 4 Multicore3DMark Slingshot Extreme
Huawei P Smart Plus (Kirin 710)
NC
960
Xiaomi Mi A2 (Snapdragon 660)
4609
1275
Xiaomi Redmi Note 5 (Snapdragon 636)4819940
Samsung Galaxy A6+ (Snapdragon 450)3792441
LG Q7 (MediaTek MT6750)
224898

Sa batterie de 3300 mAh lui assure un peu moins d'une trentaine d’heures en utilisation classique (un peu de Web, une heure de vidéo et de musique, une heure d’utilisation du GPS, …).
En guise de système d’exploitation, on trouve sur cet appareil la version 8.1 d’Android (Oreo), ainsi que la surcouche Huawei « EMUI » dans son édition 8.2.0. Celle-ci est pour l’instant exclusive à l’appareil, mais il y a de très fortes chances pour qu’elle arrive rapidement sur les autres appareils de la marque. Cette édition propose quelques fonctionnalités comme la possibilité de possibilité d’activer le GPU Turbo ou non, de ne pas être dérangé en lors d'une session de jeu, etc.

3. Oui , si vous aimez les belles photos pleines de couleurs

Côté photo, on trouve un double capteur de 24 + 2 MP à l’avant, et de 16 + 2 MP à l’arrière. Ne soyez pas surpris par ces valeurs qui pourraient sembler inversées : habituellement, le capteur arrière est plus puissant que celui situé à l'avant. Ici, l'appareil est surtout taillé pour le seflie, même s'il en sort plus pas trop mal pour la prise de vue classique. Nous avons testé ses performances photo face à celles d'un autre smartphone que nous avons également récemment testé et qui s'affiche au même prix dans son édition en 64 Go de stockage : le Xiaomi Mi A2.

Le double capteur arrière du P Smart + délivre en pleine luminosité des photos détaillées, aux couleurs vives et parfaites si vous postez souvent vos clichés sur Instagram et les réseaux sociaux. En revanche, si vous préférez les images plus naturelles, l'appareil ne sera pas vraiment fait pour vous.
En faible luminosité, c'est l'inverse qui se produit : les couleurs sont plus naturelles, et par conséquent plus ternes. Comme à l'accoutumée avec la quasi-totalité des appareils de milieu de gamme, ne vous attendez pas non plus à des miracles : si les clichés sont clairs, l'image est bruitée dès lors que vous zoomez dessus. Mais pour un appareil à ce prix, c'est quand même une belle prouesse que de délivrer des prises de vue de qualité correcte.

4. Oui, parce que son prix est le bon, mais qu’on aurait aimé en avoir plus

Malgré toutes les qualités dont il profite, le P Smart + n'est exempt non plus de petits défauts. Hormis la protubérance du verre dont nous avons déjà parlé, on pourra aussi lui reprocher la présence d'un port USB-A. Si celles et ceux qui préfèrent utiliser un casque filaire apprécieront la présente d’un port mini Jack, ils regretteront sans doute que l’appareil ne possède pas de port USB Type-C. En conséquence, il ne profite d'aucune de charge rapide (on avait presque oublié à quel point la recharge en USB Type-A était longue…). Mais on ne peut pas résolument tout lui demander. S’affichant à 299 euros, l’appareil reste une très bonne affaire.

Posez une question dans la catégorie Dossiers du forum
2 commentaires
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire
  • clemsouille47
    Bonjour j'hésite entre le huawei p smart plus et le huawei p 20 lite. Avez vous un conseil à me donner ? Je privilégie des performances photo. Merci
  • lapz
    Anonymous a dit :
    Bonjour j'hésite entre le huawei p smart plus et le huawei p 20 lite. Avez vous un conseil à me donner ? Je privilégie des performances photo. Merci


    Le P20 Lite est actuellement en test, mais en primeur, nous pouvons vous recommander de privilégier le P Smart+. 100 € moins cher, il dispose de la même plateforme Kirin 710. Côté photo, ce sont les mêmes capteurs, seul le 24 Mpx arrière ouvre à 2 sur le P Smart+ contre 1.8 sur le P20 Lite, mais ce n'est pas suffisant pour favoriser ce dernier. Autre différence, la batterie qui est 10% plus importante que le P20 lite. Autre possibilité, opter pour le Pocophone F1. A 300 €, c'est le meilleur modèle du segment actuellement.