Accueil » Actualité » La Chine entrera vraiment dans la course pour la conquête de Mars dès juillet

La Chine entrera vraiment dans la course pour la conquête de Mars dès juillet

Alors qu’elle n’a rejoint que tardivement l’aventure spatiale, la Chine voit l’Espace avec le plus grand intérêt. C’est dorénavant vers Mars qu’elle va concentrer ses efforts avec une première mission dès le mois de juillet.

Le projet est ambitieux pour le parti communiste chinois qui compte bien utiliser son programme spatial pour prouver qu’il a rattrapé, voire dépassé les pays occidentaux en ce qui concerne les technologies de pointe. La course à l’espace avait éclaté au moment de la guerre froide entre les États-Unis et la Russie. Une course vers Mars pourrait bien avoir lieu cette fois entre les États-Unis et la Chine dans un contexte de tension diplomatique et de guerre commerciale.

Image 1 : La Chine entrera vraiment dans la course pour la conquête de Mars dès juillet
Crédits : CNSA

La Chine, les Emirats Arabes Unis et les USA décolleront vers Mars cet été

La Chine a investi des milliards afin de devenir l’une des principales puissances spatiales. Au départ aidée par la Russie, elle se repose maintenant sur la Société de sciences et technologies aérospatiales de Chine (CASC). Il s’agit d’une entreprise d’état qui regroupe de nombreux centres de recherche, de conception et de fabrication dans le domaine spatial. C’est elle qui a la charge des fusées Longue Marche dont l’une s’est récemment écrasée dans l’Atlantique, mais aussi du programme de missiles tactiques pour l’armée chinoise par exemple.

CASC vient de confirmer que la première mission à destination de Mars devrait décoller dès juillet. Dénommée Tianwen-1 ou « Question au Paradis », la mission tire son nom d’un poème chinois datant de 3 siècles avant notre ère. Elle consiste en un orbiteur, un atterrisseur et un robot d’exploration. Le vaisseau sera propulsé vers la planète rouge grâce à une fusée Longue Marche 5, comme celle qui a réussi son premier vol au début du mois. Si tout se passe comme prévu, avec un décollage en juillet, le vaisseau devrait se placer en orbite autour de Mars en février 2021 et le robot pourrait être opérationnel dès la fin du mois d’avril de cette même année.

La Chine n’est pas la seule à vouloir se lancer à la conquête de Mars cet été. Les États-Unis prévoient d’envoyer le robot Perseverance actuellement en phase de test après avoir déjà envoyé 4 véhicules dont Insight et Curiosity qui sont toujours opérationnels. À la différence de ces derniers, Tianwen fonctionnera uniquement à l’énergie solaire, un pari risqué quand on se souvient de la tempête de sable qui a été fatale à Opportunity. Les Emirats Arabes Unis lanceront quant à eux une sonde depuis le Japon. Son décollage est prévu pour le 15 juillet.

Source : BGR