Accueil » Actualité » Les astronomes ont capturé des images extraordinaires de Jupiter

Les astronomes ont capturé des images extraordinaires de Jupiter

Les astronomes d’un observatoire hawaïen ont pu capturer des images extraordinaires de Jupiter avec une très bonne résolution. Ce sont d’ailleurs les meilleures images jamais prises de la planète géante depuis la surface de la Terre.

Image 1 : Les astronomes ont capturé des images extraordinaires de Jupiter
Crédit : International Gemini Observatory/NOIRLab/NSF/AURA, M.H. Wong (UC Berkeley) and team Acknowledgments: Mahdi Zamani

C’est bien la planète Jupiter que l’on voit sur cette image à couper le souffle qui a été capturée depuis un observatoire hawaïen. Il s’agit de l’observatoire Gemini North situé au bord du cratère du volcan Mauna Kea. Ce projet pluriannuel est dirigé par Michael H. Wong de l’université de Californie à Berkeley et il est réalisé conjointement avec le télescope spatial Hubble qui soutient la mission Juno de la NASA. D’ailleurs, c’est la même sonde Juno qui a déjà pris des clichés impressionnants de la planète gazeuse. Quant à Hubble, c’est lui qui a pu photographier une comète solaire il y a quelques mois, le rayonnement gamma le plus puissant jamais observé, mais aussi les fragments de la comète Atlas.

Les images illustrent les tempêtes de foudre géantes

Les astronomes basés à Gemini North ont donc recueilli des images de la plus grosse planète du système solaire avec une excellente qualité. En utilisant une technique au point puissante surnommée « lucky imaging ». Il ne faut cependant pas se fier à la traduction littérale de ce terme. Il n’y a aucune « chance » dans la technique des astronomes. Tout est précisément calculé et réfléchi à l’avance.

Image 2 : Les astronomes ont capturé des images extraordinaires de Jupiter
Lucky imaging /  International Gemini Observatory/NOIRLab/NSF/AURA, M.H. Wong (UC Berkeley) and team Acknowledgments: Mahdi Zaman

D’après Michael Wong, ces images sont tellement précises qu’elles « rivalisent avec la vue qu’on a de Jupiter directement depuis l’Espace ». La technique utilisée consiste en fait à prendre de nombreuses images à très courte exposition pour ne garder que celles qui sont nettes. Les images capturées par Gemini North ont été combinées avec les observations d’Hubble et de Juno. Ainsi, on apprend que « la foudre et certains des plus grands systèmes dépressionnaires qui les créent se forment à l’intérieur et autour de grandes cellules de convection au-dessus de nuages profonds d’eau glacée et de liquide ».

Image 3 : Les astronomes ont capturé des images extraordinaires de Jupiter
Observations de la Grande Tache Rouge par Hubble et Gemini North / NASA, ESA, and M.H. Wong (UC Berkeley) and team

Enfin, le projet avait également comme objectif d’aider à cartographier les tempêtes de Jupiter. Ainsi, l’observatoire Gemini North a pu se concentrer sur la « Great Red Spot ». Appelée Grande Tache rouge en français, c’est une tempête gigantesque plus large que la Terre. Ces images nous prouvent que la coopération entre les installations terrestres et spatiales permet de faire des observations encore plus précises des planètes et des phénomènes cosmiques.

La sonde Hayabusa 2 révèle un nouveau secret de l’astéroïde Ryugu

Sources : ComicBook, Gemini Observatory