Accueil » Actualité » Usine Tesla à Berlin : la déforestation commence avec difficulté

Usine Tesla à Berlin : la déforestation commence avec difficulté

Alors que des machines de déboisement ont commencé leur travail dans la forêt de Grünheide, Tesla a demandé une aide fédérale au gouvernement.

Image 1 : Usine Tesla à Berlin : la déforestation commence avec difficulté

Tesla se demande probablement si l’installation d’une Gigafactory en Allemagne était une si bonne idée. Les premières photos de lourdes machines de déboisement ont été repérées dans la fôret de Grünheide, ce qui n’a pas manqué de faire réagir les internautes. Pourtant, le projet patine. Entre les conditions de développement soutenable et l’inscription au registre qui se fait attendre, Tesla prend du retard sur son planning. Afin de pallier ces difficultés, Tesla a fait une demande d’aide fédérale au gouvernement allemand. 

Selon le porte-parole du gouvernement, Florian Engels, le constructeur de voitures électriques pourrait obtenir plus de 100 millions d’euros de subvention. En effet, M. Engels a expliqué un fonctionnement par tranche d’investissement. Les entreprises qui investissement entre 50 et 100 millions d’euros pourront avoir une subvention de 10%, tandis que celles qui investissent 100 millions d’euros ou plus pourraient obtenir une subvention de 7%. Les médias allemands ont estimé que l’investissement de Tesla serait d’environ 4 milliards d’euros. 

Des critères de durabilité demandés

Critiqué par les activistes écologiques sur cette décision, le Ministre de l’Économie Peter Altmaier à déclaré au journal allemand Welt am Sonntag « J’ai toujours souligné qu’il n’y aurait pas privilèges accordés, mais pas non plus de discriminations. Tesla devra répondre à des critères de durabilités et de performance de ses produits, notamment les batteries. »

Contre les détracteurs du projet, le gouvernement allemand défend une production de voitures moins polluantes, qui va favoriser la transition vers des moyens de transport plus écologiques dans un pays où l’automobile est un secteur clef. Par ailleurs, le projet est certain de générer des milliers d’emplois dans la région

Dans cette Gigafactory, Tesla prévoit de produit 150,000 véhicules d’ici 2021, puis de passer à une production d’environ 500,000 véhicules par an. 

Source : Teslarati