http://media.bestofmicro.com/R/O/659364/original/laptops.jpg

Comparatifs et tests des meilleurs pc portables 2017 par marque

Microsoft

Face à la montée en force des tablettes sous iOS et Android, Microsoft lance fin 2012 sa première tablette, la Surface, fonctionnant sous une version de Windows - Windows RT en l'occurrence - ne pouvant faire fonctionner que des applications adaptées à cette nouvelle interface graphique et à un écran tactile. Celle-ci est alors équipée de composants dignes d'un smartphone, avec en particulier un processeur Nvidia Tegra 3. Quelques mois plus tard, c'était au tour de la Surface Pro d'être commercialisée, avec cette fois-ci un Windows plus traditionnel et des composants d'ordinateur portable. Ces deux modèles sont prévus pour fonctionner avec un clavier (optionnel), qui se clipse à la partie tablette, ce qui les transforme alors en véritable PC portable sous Windows.

Depuis, Microsoft a fait évoluer ses Surface et Surface Pro, jusqu'à la sortie - en fin 2015 - de la Surface Pro 4, dernier modèle en date. Elle est équipée d'un écran de 12,3 pouces. On trouve néanmoins encore quelques rares modèles de Surface 3 et Pro 3, souvent dans les MarketPlace des grandes boutiques en ligne.

En début d'année 2016, le constructeur a lancé le Surface Book, un PC portable doté d'un écran tactile de 13,5 pouces et d'un clavier détachable, pouvant être rattaché à l'envers. La machine est donc en quelque sorte un 3-1 : ordinateur portable, tablette et PC portable hybride, à la façon des Yoga de Lenovo. Le Surface Book fonctionne sous Windows 10 Pro (tout comme la Surface Pro 4).

Microsoft ne propose pas de machines reconditionnées  sur son site, mais propose des réductions de 10 % sur les appareils et leurs accessoires pour les étudiants. A l'instar des machines Apple, les tarifs des Surface et Surface Book sont les mêmes chez tous les revendeurs. Et les promotions ne sont pas légion ! N'oubliez pas non plus que le clavier pour les Surface Pro 3 & 4 et la Surface 3 est vendu 149 €. Celui-ci est appelé Type Cover, car il sert également de coque protégeant l'écran. Il est disponible en cinq couleurs (bleu marine, bleu clair, bleu sarcelle, noir, rouge). Un modèle plus évolué intégrant un lecteur d'empreintes digitales est disponible pour 180 €.

La gamme Surface Pro 4

  • Prix moyens observés : de 1 000 à 3 000 €.
  • A noter : écran 12,3 pouces. Livré avec un stylet. Clavier non inclus.

Dans son plus simple appareil, la Surface Pro 4 est une tablette élégante pesant 780 g. Son poids passe à 1,05 kg (c'est léger !) quand on lui adjoint son clavier mécanique (et rétro éclairé) qui se fixe par aimantation. Une partie du panneau arrière de la tablette pivote pour servir de béquille, ce qui permet de la faire tenir en position verticale quand elle est posée sur un bureau (avec ou sans clavier). L'écran de 12,3 pouces a une haute définition, 2 736 x 1 824 pixels, plus précise que le mode QHD (2 560 x 1 440 pixels). 

Livrée avec un stylet, pour prendre des notes directement à l'écran, la Surface Pro 4 est proposée dans sept configurations : une est équipée du processeur Intel Core m; deux disposent d'un Core i5; les quatre autres sont dotées de la puce Core i7. La quantité de mémoire vive va de 4 à 16 Go. Pour le stockage, un SSD de 128 Go à 1 To est présent. Le reste de l'équipement comprend deux capteurs optiques de 5 et 8 mégapixels, un port USB 3.0, un lecteur de cartes mémoire SD, un connecteur mini DisplayPort et une prise casque.

Note de la gamme 7/10
Le châssis en aluminium de la Surface pro 4 est du plus bel effet. Le clavier (optionnel) est confortable et autorise une frappe rapide et précise. Son rétro éclairage s'avère discret et efficace. La machine offre une excellente qualité d'affichage, à la fois très précise et très lumineuse, avec des couleurs éclatantes. Les haut-parleurs intégrés sont satisfaisants, car assez puissants. Ils manquent toutefois - comme très souvent - de basses. D'autre part, alors que la Surface Pro 3 souffrait de problèmes sérieux d'échauffement, Microsoft a quelque peu corrigé le tir avec la Pro 4. Mais certaines zones demeurent assez chaudes après une longue durée d'utilisation. Le stylet fourni permet d'écrire ou de dessiner à l'écran, avec une grande précision, grâce à la gestion de 1024 niveaux de pression.
En ce qui concerne les performances, la Surface Pro 4 est en mesure de faire fonctionner la plupart des applications sans problème et d'en manipuler plusieurs en simultanément. En l'absence de puce graphique, on est forcément condamné selon les jeux à repasser en Full HD et/ou à baisser le niveau de détail graphique.
Le principal point noir de la Surface Pro 4 réside dans son autonomie, mesurée par nos collègues du site Laptopmag à environ 6h, ce qui est en deçà de ce qu'on demande à ce type de machine. Enfin, avec un seul port USB 3.0, la connectique est très limitée, ce qui permet à Microsoft de proposer une station d'accueil en option.
Ecran : 12,3 pouces
Ram : 8 Go
Puce graphique : Intel HD Graphics
Processeur : Intel Core i5-6300U
SSD  : 256 Go
Définition : 2 736 x 1 824 pixels


La gamme Surface Book

  • Prix moyens observés : de 1 650 à 3 550 €.
  • A noter : écran de 13,5 pouces. Livré avec un stylet..

Dans son châssis en magnésium, la Surface Book renferme un écran tactile de 13,5 pouces supportant une très haute définition de 3 000 x 2 000 pixels. Seules cinq configurations sont commercialisées, avec un processeur Core i5 ou i7, 8 ou 16 Go de mémoire et un SSD de 128 à 1 To. Elles intègrent également une puce graphique Nvidia GeForce 940M, sauf pour la moins chère, qui se contente du processeur graphique intégré au chipset Intel.

La charnière de l'écran est originale à plusieurs titres : par son design, par l'espace qu'elle laisse entre l'écran et le clavier lorsque la machine est refermée et par la possibilité de rattacher l'écran à l'envers pour une utilisation en mode tablette. Sa connectique comprend deux ports USB 3.0, un connecteur mini DisplayPort, une prise casque et un lecteur de cartes mémoire SD.
Le tout est complété par deux capteurs optiques, de 5 mégapixels (au-dessus de l'écran pour les selfies et la vidéo-conférence) et 8 mégapixels (à l'arrière pour les photos et les vidéos). Son poids est légèrement inférieur à 1,6 kg, ou seulement 720 g juste pour la tablette. Enfin, le Surface Book est accompagné de son "Surface Pen" qui permet d'écrire ou de dessiner sur l'écran.

Note de la gamme 8/10
Comme l'indique le test du modèle de base (Core i5 & pas de puce Nvidia) par le site Laptopmag, le Surface Book bénéficie d'un design luxueux et d'un haut niveau de finition. Pour le reste, ses atouts sont nombreux. A commencer par son écran, tout simplement somptueux, avec une luminosité au top niveau et une colorimétrie quasi parfaite. Le clavier rétro éclairé de la configuration est lui aussi de bonne qualité, sans toutefois atteindre la précision de celui du MacBook Air. Le stylet offre une excellente précision et les capteurs optiques procurent satisfaction. Pour conclure le chapitre des éloges, citons une étonnante autonomie de 12h30 (pour le modèle de base sans puce graphique). Mais, celle-ci chute à moins de 2 heures en mode tablette, ce qui est trop peu. Selon les mesures effectuées par nos soins, le modèle doté de la puce Nvidia a fonctionné entre 7h30 et 7h45 selon le type d'utilisation (lecture vidéo et bureautique), ce qui est également un très bon résultat.
Côté performances, même la configuration de base offre de bonnes performances pour toutes les tâches. Sauf les jeux ! Dommage, même avec la puce Nvidia, il faut souvent passer en Full HD et baisser le niveau des détails graphiques pour espérer atteindre une bonne fluidité d'affichage (sauf pour des jeux légers comme World of Warcraft). Et comme la puce graphique est intégrée à la partie clavier de la machine, elle n'est plus disponible en mode tablette. Un autre reproche est souvent fait concernant la température - trop élevée - de certaines parties de la machine après quelque temps d'utilisation.
Reste enfin un dernier problème : tout cela se paye au prix (extrêmement) fort ! 3 550 € pour le modèle haut de gamme et 2 000 € pour le premier modèle avec puce graphique. C'est plus fort qu'Apple pour le coup...
Ecran : 13,5 pouces
Ram : 8 Go
Puce graphique : Nvidia GeForce 940M
Processeur : Intel Core i7
SSD  : 256 Go
Définition : 3 000 x 2 000 pixels
Posez une question dans la catégorie Dossiers du forum
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire