Accueil » Actualité » Une femme disparue depuis deux ans a été retrouvée vivante au milieu de l’océan

Une femme disparue depuis deux ans a été retrouvée vivante au milieu de l’océan

Cette histoire relève du miracle. Portée disparue depuis deux ans, une Colombienne âgée de 46 a été retrouvée bien vivante au milieu de l’océan. Et non, elle n’a pas été victime d’un naufrage. Son histoire est bien plus sombre.

Photo de l'océan
Photo de l’océan – Crédit : Ant Rozetsky / Unsplash

Des pêcheurs ont fait un sauvetage pas comme les autres au nord de la Colombie, au large de Puerto Colombia. Tout d’abord, ils pensaient qu’il s’agissement simplement d’une bûche flottante, jusqu’à ce que cette « bûche » fasse des signaux de la main. En se rapprochant, ils ont découvert que c’était une femme en détresse. Ils lui ont jeté une bouée de sauvetage et l’ont hissée à bord de leur bateau, mais elle était dans un tel état de choc qu’elle n’arrivait pas à parler. La quadragénaire a seulement pu partager sa triste et sombre histoire une fois arrivée à l’hôpital.

Cette bouée de sauvetage purifie l’eau

La Colombienne a été violentée pendant vingt ans avant de décider de mettre fin à ses jours

Âgée de 46 ans, la Colombienne s’appelle Angelica Gaitan. Elle était disparue depuis deux ans et ses proches n’avaient eu aucune nouvelle pendant toute cette période.  Non, elle n’a évidemment pas passé deux ans au milieu de l’océan. Bien qu’elle ait été retrouvée par des pêcheurs, cette femme n’était pas à bord d’un bateau qui a fait naufrage.

Comme l’a rapporté le Mirror, Angelica Gaitan a vécu une relation abusive et violente pendant vingt ans. Elle a expliqué que son partenaire l’a violemment battue pendant sa première grossesse. Les violences conjugales ont continué pendant sa deuxième grossesse, mais elle a déclaré qu’elle ne pouvait pas partir car ses filles étaient petites. Elle l’a signalé aux forces de l’ordre à de multiples reprises, mais « la police le gardait pendant 24 heures, et il recommençait à être violent quand il revenait à la maison ».

Finalement, elle a décidé de fuir en septembre 2018 car elle pensait que son partenaire allait finir par la tuer. Après avoir vécu plusieurs mois dans la rue, elle a pu être recueillie dans un refuge pour sans-abri. Néanmoins, elle explique qu’elle souhaitait mettre fin à ses jours. Angelica Gaitan a donc pris un bus en direction de la mer et elle s’est laissée porter par les flots, espérant mourir. Elle aurait ainsi flotté pendant huit heures avant d’être secourue par les pêcheurs.

Une des filles d’Angelica Gaitan a été retrouvée, mais elle dément les faits. Selon elle, sa mère n’a jamais été battue et n’avait aucun comportement suicidaire. En tout cas, Angelica Gaitan est une miraculée.

Source : BGR