Accueil » Guide d'achat » Les meilleures montres GPS pour le sport en 2020

Les meilleures montres GPS pour le sport en 2020

Running, VTT, natation, randonnée, etc. Les montres GPS concernent désormais toutes les activités ou presque. Mais alors que le marché évolue à vitesse grand V, comment choisir la meilleure smartwatch ? Afin de vous aider dans votre achat, nous avons testé différents modèles de montres GPS pour ne garder que les meilleures.

Aujourd’hui, posséder une montre intégrant une puce GPS et plusieurs autres capteurs comme celui dévolu à la mesure de la fréquence cardiaque est devenu tout simplement indispensable. Indispensable pour le sportif accompli, mais aussi pour le débutant et les personnes cherchant simplement à garder la forme.

Les différents acteurs du marché proposent des gammes très étendues en termes de richesse fonctionnelle, de design, de taille et bien entendu de prix. Nous avons conçu ce guide pour vous permettre d’y voir un peu plus clair.

Notre sélection des meilleures montres connectées pour le sport

Image 2 : Les meilleures montres GPS pour le sport en 2020

Apple Watch Nike Series 5

La référence

329€ > Boulanger

ON AIME
✅ Qualité de fabrication
✅ Écran très réussi
✅ Enfin l’Always On
✅ Simplicité d’utilisation
ON N’AIME PAS
❌ Une montre réservée aux utilisateurs d’iPhone
❌ Autonomie un peu juste
❌ Siri encore un peu à la traîne
❌ Prix

La 5e mouture de la montre connectée d’Apple apporte principalement le « Always On », c’est-à-dire l’affichage permanent d’informations de base comme l’heure ou la date. Cette possibilité évitera à avoir à jouer avec le capteur de mouvement parfois capricieux des anciennes générations qui permettait de réveiller la montre en tournant le poignet. Cet écran est toujours très lumineux ce qui le rend lisible même au soleil.

Pour le reste, la Watch Series 5 se veut assez proche de la précédente génération. Elle affiche une fluidité exemplaire et naviguer dans ses menus devient assez rapidement plutôt naturel une fois maîtrisé le rôle de la molette et du bouton latéral sans oublier le tactile de l’écran. L’Apple Watch est un produit vivant qui évolue au gré des mises à jour de son système d’exploitation. Un plus évident. L’autonomie ne progresse malheureusement pas ce qui rend encore la recharge quotidienne quasi obligatoire pour ne pas voir la montre s’éteindre au bout d’une journée et demie environ.

Image 2 : Les meilleures montres GPS pour le sport en 2020

Garmin Venu

Un savant compromis

308,99€ > Amazon

ON AIME
✅ Autonomie
✅ Fonctions sportives complètes et précises
✅ Robuste
✅ Bel écran
✅ Application Garmin Connect
ON N’AIME PAS
❌ Fonctions connectées parfois limitées
❌ Trop discrète ?
❌ Interface utilisateur pas si simple que cela

Garmin déploie une énorme gamme de montres, pour le sport bien entendu, le cœur de métier de l’entreprise américaine, mais aussi pour le lifestyle. La nouvelle Venu… est bien une montre de sport, mais qui se la joue discrète, trop peut-être aux yeux de certains. La Venu peut se faire passer pour une Samsung assez facilement surtout dans la version entièrement noire que nous avons reçue pour notre test. Cette montre s’appuie sur un bel écran tactile OLED de 1,2 pouce qui affiche une interface qui ne devrait pas dérouter les habitués de la marque. Les autres devront passer par une courte phase d’apprentissage.

La Venu fonctionne avec la très réussie application Garmin Connect disponible pour iPhone et Android qui permet d’apprécier les nombreuses fonctionnalités tournant autour de l’activité physique. Il faut dire que, malgré sa compacité et son poids plume, la Venu est bourrée de capteurs dont certains sont habituellement réservés aux modèles très haut de gamme. On pense notamment au baromètre et au thermomètre. Robuste avec son boîtier en polymère, cette nouvelle montre Garmin est une belle réussite qui peut compter sur une autonomie élevée puisque nous avons pu atteindre les 5 jours d’utilisation.

Image 2 : Les meilleures montres GPS pour le sport en 2020

Garmin fénix 6

En route pour l’aventure

549,99€ > Amazon

ON AIME
✅ Du costaud !
✅ Autonomie
✅ Le plein de fonctions
✅ Capteurs ultra-précis
ON N’AIME PAS
❌ Des menus parfois complexes
❌ Très proche de la génération précédente
❌ Prix

Les fénix sont les stars de la marque américaine Garmin. Une véritable success-story qui ne se dément pas depuis des années. Nous disons bien les fénix car pour cette nouvelle génération nous avons affaire à une véritable gamme de montres avec trois diamètres (42, 47 et 51 mm), plus matériaux (titane, verre saphir) et quelques différences technologiques comme la présence de la recharge solaire. Les prix vont de 700 à 950 € environ. Dans tous les cas, l’utilisateur trouvera face à lui une montre ultra-complète présentée par Garmin comme un modèle outdoor au sens le plus large possible.

La fénix 6 couvre ainsi un très large éventail de sport allant du trail au golf en passant par le running, le cyclisme et même la natation. Une richesse fonctionnelle immense qui accompagne le sport dans ses phases d’entraînement, de course et de récupération, une richesse qu’il faut apprivoiser. Quelques semaines de pratique nous ont été nécessaires pour maîtriser tous les arcanes des menus de cette montre. L’autonomie varie énormément en fonction de votre utilisation, mais n’en est pas moins excellente avec par exemple 16 heures d’utilisation continue en mode GPS + musique sur le modèle solar. Nous retrouvons le design classique de cette gamme qui bénéficie d’une finition ultra-soignée.

Image 2 : Les meilleures montres GPS pour le sport en 2020

Polar Grit X

La bonne affaire ?

429,22€ > Amazon

ON AIME
✅ Look parfait
✅ Robustesse
✅ De très nombreuses fonctionnalités
✅ Autonomie
✅ Prix intéressant
ON N’AIME PAS
❌ Notifications peu poussées
❌ Gestion des entraînements fractionnés moyenne
❌ Pas de fonction musique

Avec sa nouvelle Grit X, Polar veut venir se poser en concurrent sérieux face à l’indétrônable série Fénix de Garmin avec d’emblée pour elle un tarif contenu puisque cette montre est commercialisée à moins de 430 €. Sa construction soignée dégage une belle impression de robustesse, une impression confirmée par sa conformité à la norme MIL-STD 810G. Elle devrait donc plutôt bien résister aux aléas de la vie.

La Grit X affiche une richesse fonctionnelle immense avec des possibilités qui intéresseront de nombreux utilisateurs. En effet, cette montre s’adresse tout aussi bien aux fondus de sports variés (trail, running, ski, VTT…) que de longues randonnées. Elle dispose d’une fonction de calcul de dénivelé très au point, mais aussi de nombreuses possibilités dans le domaine du bien-être avec un suivi du sommeil perfectionné, une analyse nutritionnelle, des exercices divers et variés… Les notifications du smartphone semblent en revanche un peu le parent pauvre de cette montre par ailleurs très réussie.

Image 2 : Les meilleures montres GPS pour le sport en 2020

Garmin Forerunner 645 Music

Une référence

299€ > Amazon

ON AIME
✅ Design
✅ Polyvalence et fonctionnalités
✅ La partie musique
ON N’AIME PAS
❌ Autonomie en légère baisse

La Garmin Forerunner 645 Music est une petite bombe. Belle légère et surtout… bourrée de fonctionnalités. C’est simple, à un prix nettement inférieur à la Fenix 5 du même Garmin elle présente un niveau d’équipement presque similaire. Moins pro que son ainée, elle se distingue pourtant en offrant deux fonctionnalités majeures : la musique embarquée et le paiement sans contact.

Image 2 : Les meilleures montres GPS pour le sport en 2020

Suunto 7

Le meilleur des deux mondes ?

429,99€ > Amazon

ON AIME
✅ Port confortable
✅ Qualité de construction indéniable
✅ Bel écran
ON N’AIME PAS
❌ Plusieurs applications nécessaires
❌ Prix
❌ Des fonctions encore absentes
❌ Autonomie moyenne

Cette montre destinée aux sportifs est originale, car elle est la seule du catalogue de la marque scandinave à ne pas fonctionner sous un système d’exploitation propriétaire. En effet, cette imposante montre s’appuie sur Google WearOS. Cela lui ouvre d’emblée les portes de nombreuses applications qui existent déjà, mais pour autant Suunto n’a pas renoncé à son application maison qui permettra par exemple de rapatrier les données issues de la montre pour les utiliser pour élaborer un programme d’entraînement complet.

C’est d’ailleurs parfois complexe de se retrouver entre les différentes applications capables d’interagir avec cette montre qui va aiguiller certaines informations vers Google Fit. C’est le cas par exemple du nombre de pas. Plutôt imposante, la Suunto 7 semble particulièrement bien armée pour résister aux chocs et aux conditions météo extrêmes. Elle embarque une puce GPS qui, sans surprise, se révèle extrêmement précise. Petite déception en revanche, grosse sans doute pour certains, cette puce GPS n’est pas mise à contribution pour une fonction de guidage. La Suunto 7 se contente d’afficher des cartes. Quant à l’autonomie, elle est dans la norme avec un peu plus de deux jours d’utilisation.


Une montre GPS pour quoi faire ?

Voici certainement la question centrale. Une montre high-tech vous permettra bien entendu de suivre vos activités sportives : distance parcourue, vitesse moyenne, vitesse maximale… et pour les modèles les plus perfectionnés : dénivelé, puissance atteinte, calories consommées… Ces données s’afficheront sur l’écran de la montre, mais aussi sur les applications qui l’accompagnent, car aujourd’hui les montres pour le sport sont à de très rares exceptions près toutes connectées à votre smartphone par le biais du Bluetooth. Mais le rôle de ces montres va encore plus loin. Elles entrent totalement dans l’élaboration et le suivi d’un programme d’entraînement. Certains produits seront aussi capables de vous assister dans l’indispensable phase de récupération et de reprise d’activité. Bien entendu, en compétition, elles aideront le sportif à suivre la stratégie de course préétablie.

Image 13 : Les meilleures montres GPS pour le sport en 2020
Garmin fénix 6 – Crédit : Garmin

Les montres connectées pour le sport sont donc des montres connectées au sein desquelles les fonctions purement consacrées à la pratique sportive sont plus élaborées. Bien entendu, un modèle classique éventuellement enrichi par des applications tierces, on pense bien entendu à l’Apple Watch, fera dans l’immense majorité des cas l’affaire. De même, les bracelets connectés haut de gamme, c’est-à-dire ceux embarquant leur propre puce GPS, peuvent aussi suffire au sportif occasionnel. Certains vous diront même que prendre seulement son smartphone avec l’application qui va bien est suffisant et vous évite des dépenses inutiles.

Les atouts des montres spécialisées

Les montres véritablement pensées pour le sport ne manquent cependant pas d’arguments. Elles disposent tout d’abord de capteurs supplémentaires et plus précis que leurs concurrentes plus généralistes. Certaines peuvent par exemple mesurer votre VO2 Max ou votre VMA, des données très importantes pour le sportif souhaitant améliorer en toute sécurité ses performances. Cette avalanche de données serait vaine si celles-ci n’étaient exploitées de la meilleure des manières possibles.

Image 14 : Les meilleures montres GPS pour le sport en 2020
Temps de repos durant test de VO2 Max chez Polar – Crédit : Polar

En clair, les années d’expérience des grandes marques comme Garmin, Suunto ou Polar leur ont permis de développer des algorithmes et des applicatifs perfectionnés. Ces montres en survêtement sont aussi la plupart du temps plus robustes. Elles sont conçues de manière à encaisser les chocs les plus courants de la meilleure des manières possibles. Ne nous faites pas dire ce que l’on ne dit pas. Elles ne sont pas incassables, mais simplement plus robustes. Leur couronne est ainsi souvent plus imposante afin d’encaisser les chocs. Leur écran est mieux protégé tandis que l’étanchéité est poussée.

Ce genre de montres est optimisé afin d’atteindre des niveaux d’autonomie largement supérieurs à ceux des montres connectées classiques surtout lorsque la puce GPS est utilisée, des puces plutôt gourmandes en énergie. Une Apple Watch Series 5 aura de la peine à dépasser les 6 heures d’autonomie lorsque sa puce GPS est utilisée. Dans le même cadre, la nouvelle Polar Grit X serait capable d’atteindre les 40 heures d’utilisation !

Les différents types de montres pour le sport

Même si des passerelles existent évidemment entre ces catégories, nous pouvons discerner deux grands groupes de montres s’adressant aux sportifs. Nous trouvons tout d’abord les montres multisports, des produits généralement plutôt haut de gamme, capables de vous accompagner dans de nombreux sports, mais aussi dans l’ensemble de vos activités outdoor comme la randonnée et les simples promenades dominicales. Entrent dans cette catégorie l’incontournable gamme Fénix de Garmin, mais aussi la récente Polar Grit X.

Image 15 : Les meilleures montres GPS pour le sport en 2020
Garmin Forerunner 745 – Crédit : Garmin

À côté de ces montres destinées à ne quitter que rarement votre poignet du fait de leur grande polyvalence existent des montres spécialisées dans un sport en particulier ou tout du moins dans un groupe de sports précis.

Bien entendu, le running est le maître du jeu avec de nombreux produits aujourd’hui en grande partie dédiés à ce sport. Chez Garmin par exemple, il s’agit de la série au nom tout indiqué Forerunner. Mais nous retrouvons aussi des modèles pour d’autres sports : fitness (Polar Ignite), la plongée (Suunto D5), le golf (Garmin Approach S62)…

Les fonctions supplémentaires

Certains modèles haut de gamme embarquent une véritable cartographie qui servira de base pour une fonction de navigation GPS encore plus précise et facile à utiliser. Pour cela, la montre doit disposer d’un écran suffisamment grand et si possible en couleur. Généralement, il faut connecter la montre à un ordinateur pour y transférer des fonds de cartes. Il est aussi possible d’activer des fonctions liées à la sécurité en permettant à un tiers préalablement autorisé à suivre votre progression en temps réel. Un message peut être automatiquement envoyé à une liste de contacts préétablie si la montre détecte une chute suivie d’une période sans mouvement. L’utilisateur peut aussi envoyer directement un SOS. Bien entendu dans les deux cas, la montre doit être reliée à un smartphone.

Image 16 : Les meilleures montres GPS pour le sport en 2020
Détection de chute sur les Apple Watch – Crédit : Apple

Certaines montres au contraire font tout pour que vous puissiez sortir sans votre smartphone. Pour cela, elles disposent d’un espace mémoire de quelques gigaoctets permettant d’y enregistrer plusieurs heures de musique. Il vous suffira ensuite de connecter la montre avec vos écouteurs Bluetooth préférés et l’affaire est dans le sac. Les fonctions de bien-être sont de plus en plus souvent présentes : suivi du sommeil, exercices de respiration et de détente… Certaines montres ont développé des fonctions liées à l’alimentation et l’hydratation y compris pendant les phases de compétition pour éviter la déshydratation et le fameux coup de fringale.

OS propriétaire ou OS ouvert ?

On oppose souvent les montres connectées embarquant un système d’exploitation spécifiquement développé par la marque à celles s’appuyant sur un OS développé par une entreprise tierce. Le marché s’est concentré ces dernières années et aujourd’hui dans la seconde catégorie nous ne retrouvons plus que Google avec WearOS. L’idée d’un système fermé face à un système ouvert semble à nos yeux dépassée. En effet, est-ce que WearOS est un système d’exploitation plus ouvert que les autres ? Les développeurs ont, il est vrai, plus facilement accès peut-être à un kit de développement et le nombre d’applications est indéniablement nettement plus important. Pour autant, toutes n’enrichissent pas réellement l’expérience du consommateur. On retrouve des centaines de cadrans plus ou moins intéressants et esthétiques. Certains sont même payants ! Les développeurs d’applications doivent aussi, en théorie tout du moins, passer sous les Fourches caudines de Google avant d’arriver dans le Play Store, la boutique d’applications officielle. L’idée est alors principalement de vérifier que le logiciel en question respecte bien les différents règlements liés à la sécurité et au respect de la vie privée de l’utilisateur.

Image 17 : Les meilleures montres GPS pour le sport en 2020
WearOS – Crédit : Google

Et du côté des montres fonctionnant sur un OS dit fermé comme les Garmin par exemple, mais aussi les Polar et autres Suunto en général malgré quelques tentatives de développement avec WearOS. On ne parle pas vraiment d’applications supplémentaires à installer sur la montre. Généralement une application maison (Polar Flow ou Garmin Connect) centralise les fonctions de la montre et assure le lien avec le smartphone et/ou internet en utilisant le Bluetooth. Les fonctions supplémentaires s’implémentent directement dans cet app compagnon.

C’est elle qui va aussi la plupart du temps gérer les interactions avec d’autres applications. Nous pensons par exemple à la possibilité d’utiliser des services de musique en ligne comme Spotify qui peut être piloté depuis les montres Garmin compatibles ou encore avec Strava. Il est vrai que l’offre est numériquement plus réduite avec ces montres dites fermées, mais elle est toujours de qualité en termes d’usage et de sécurité. Finalement, l’essentiel est souvent là. Les interactions avec le smartphone sont toutefois toujours limitées, mais est-ce vraiment si important que cela sur une montre de sport ?

Puis-je me baigner partout avec ma montre connectée pour le sport ?

L’étanchéité est une qualité très importante sur les montres en général et encore plus sur celles dévolues aux sportifs qui sont amenés à affronter parfois les éléments déchaînés et même parfois à se mettre volontairement à l’eau. Aujourd’hui, les montres de sport affichent souvent une étanchéité libellée de la manière suivante : 5 ATM. Mais que se cache-t-il derrière ce chiffre ? La montre est capable d’affronter une pression équivalente à une immersion à une profondeur de 50 mètres. Cette pression sera alors de 5 bars soit 5 kg par cm2.

Image 18 : Les meilleures montres GPS pour le sport en 2020
Garmin Instinct – Crédit : Edouard le Ricque / Tomsguide.fr

Ainsi la montre est donc capable de résister sans dommage à une immersion à une telle profondeur, mais cela ne signifie pas pour autant que tout est permis. Il s’agit en effet d’une immersion progressive dans une eau calme. Rien n’indique et ne garantit en tout cas qu’un plongeon, une exposition à un jet sous pression… n’aura pas raison de cette étanchéité. Les boutons de commande sont particulièrement sensibles et constituent le plus souvent le point faible de l’étanchéité des montres.

L’industrie horlogère traditionnelle est encore plus sévère au sujet de ces indications d’étanchéité. Pour elle, une montre certifiée 5 ATM peut être conservée sous la douche, mais elle n’est pas compatible avec la pratique de la natation. Il faudrait se tourner vers des modèles 10 ATM. C’est le cas notamment de la Polar Grit X ou des Garmin Fenix 6.

Une autre limite est liée à la qualité de l’eau. L’eau de mer a la capacité d’oxyder rapidement les contacts métalliques utilisés pour recharger la montre. Nous vous conseillons de bien rincer à l’eau douce votre montre après un bain de mer.

Quelle est l’autonomie réelle de ces montres ?

De manière tout à fait logique, l’autonomie des montres est liée à énormément de facteurs et les chiffres annoncés par les différents constructeurs doivent être pris avec des pincettes. L’autonomie d’une montre dépendra énormément de l’utilisation ou nom de certains de ses composants. La puce GPS par exemple est plutôt gourmande en énergie. Même chose pour la connectivité Bluetooth avec le smartphone et l’arrivée massive de notifications diverses et variées. La lecture continue de la fréquence cardiaque entre aussi en ligne de compte.

Les conditions-mêmes d’utilisation peuvent aussi directement influencer l’autonomie de la montre. Celle-ci aura ainsi plus de mal à conserver une géolocalisation précise sous un couvert forestier dense qu’au milieu d’un désert. Son GPS devra donc s’employer davantage et donc consommer plus d’énergie. L’écran de la montre peut aussi se révéler particulièrement gourmand en fonction des réglages de l’utilisation : affichage permanent ou non, niveau de luminosité… Autant de paramètres entrant en ligne de compte.

Tous les GPS sont-ils aussi précis ?

La présence d’une puce GPS est devenue tout simplement indispensable à toute montre destinée aux sportifs. À vrai dire, la plupart des constructeurs s’appuient sur les mêmes composants électroniques, mais pourtant toutes les montres n’affichent pas la même précision. La puce GPS n’est qu’en partie responsable de la précision in fine de la géolocalisation et suivant les modèles de gros écarts de positionnement peuvent être constatés. Même chose autour de la question de la vitesse d’acquisition du signal. L’implémentation des antennes et leur accord avec la structure du boîtier jouent aussi beaucoup. Autre facteur différenciant, l’exploitation logicielle des données brutes issues de la puce GPS. De nombreux algorithmes sont développés par les constructeurs afin d’obtenir la plus grande précision possible. La différence se fait donc surtout à ce niveau.