Meilleure montre connectée 2024 : quelle smartwatch acheter ?

Les montres connectées, tout comme les smartphones ont su s’imposer une place de choix dans notre quotidien. En fonction de votre budget et de vos attentes en termes de fonctionnalités, nous avons sélectionné pour vous les meilleures montres connectées de 2024.

Sommaire

Notre top 3 des montres connectées

Le premier prix
Meilleure montre connectée

Xiaomi Redmi Watch 2 Lite

  • Tarif abordable
  • Présence des capteurs essentiels
  • Autonomie correcte
  • Puce GPS présente
Le choix de la rédaction
Meilleure montre connectée
9/10

Apple Watch Series 9

  • Le design et la finition
  • La qualité de l’écran toujours plus lumineux
  • L’ergonomie parfaite
  • Les applications tierces
L’alternative Samsung
Meilleure montre connectée

Samsung Galaxy Watch 6 Classic

  • Bonne qualité d’affichage
  • Nombreux capteurs
  • Nouvelles fonctionnalités
  • Design toujours aussi réussi

Les montres connectées sont devenues des accessoires importants depuis quelques années. En plus de pouvoir évidemment donner l’heure, elles sont capables de prendre des mesures précises de nos constantes (rythmes cardiaques, SpO2, etc.). En règle générale, ces produits sont des compagnons intéressants pour tous les sportifs. 

Sur le marché actuel, on trouve de nombreux fabricants. Mais dans l’ensemble, c’est Apple et Samsung qui dominent amplement ce secteur. Mais d’autres marques, notamment chinoises, proposent des modèles au bon rapport qualité/prix. Enfin, il ne faut pas oublier qu’elles sont des extensions des smartphones. Alors mieux vaut que vos appareils soient de la même marque. Découvrez notre sélection des meilleures montres connectées. 

À lire aussi : retrouvez ici notre comparatif des meilleurs bracelets connectés

Xiaomi Redmi Watch 2 Lite, le meilleur premier prix 

Xiaomi Redmi Watch 2 Lite

Xiaomi Redmi Watch 2 Lite

Le meilleur premier prix

  • Montre Connectée Xiaomi Redmi Watch…
    49€
  • 49€
    Voir l’offre
  • 54.99€
    Voir l’offre
  • 59.99€
    Voir l’offre
  • 72.16€
    Voir l’offre
  • 79.95€
    Voir l’offre
  • 85.54€
    Voir l’offre
Plus d’offres
On aime
  • Tarif abordable
  • Présence des capteurs essentiels
  • Autonomie correcte
  • Puce GPS présente
  • Compatible Android et IOS
On n’aime pas
  • Pas la plus réactive
  • Limitée dans les mesures pour certaines activités
  • Aucune application à télécharger

Pour commencer ce comparatif, nous vous proposons la Xiaomi Redmi Watch 2 Lite, une montre connectée disponible sous la barre des 100 euros. Bien évidemment, ce n’est pas la meilleure de sa catégorie, mais elle embarque l’essentielle. Tout d’abord, elle dispose d’un écran LCD de 1,55 pouce suffisant pour offrir une bonne lisibilité. De plus, elle est certifiée étanche jusqu’à 50 mètres. Elle est donc utilisable pour des sessions de natations.

Niveau capteur, on retrouve le strict minimum pour les activités sportives. Elle peut mesurer la fréquence cardiaque, le taux d’oxygénation dans le sang et elle assure un suivi du sommeil. Sinon, on trouve une application météo, l’enregistrement des activités, un GPS, etc. Enfin, elle fonctionne en Bluetooth et point important, elle est compatible Android et IOS. Son application propose 100 types d’activités différentes, mais parfois, elle ne donne pas assez d’informations. Niveau commande, on retrouve un unique bouton pour l’allumer, le reste des interactions se fait via l’écran tactile. Seul bémol, la réactivité laisse à désirer.

Côté ergonomie, on regrette juste un bracelet un peu trop rigide, mais elle reste assez confortable à porter au quotidien. Dernier point, elle possède une batterie de 262 mAh capable d’assurer une semaine de fonctionnement pour un usage basique. Enfin, il faut environ une heure pour la recharger à 100%.

Samsung Galaxy Watch 6 Classic, la meilleure montre connectée de Samsung 

Galaxy Watch 6 soldes

Samsung Galaxy Watch 6 Classic

La meilleure montre connectée de Samsung

  • Samsung Galaxy Watch6 Classic 3,3 cm…
    236.61€
  • 236.61€
    Voir l’offre
  • 240.99€
    Voir l’offre
  • 253.40€
    Voir l’offre
  • 254.99€
    Voir l’offre
  • 256€
    Voir l’offre
  • 256.46€
    Voir l’offre
  • 369€
    Voir l’offre
  • 369€
    Voir l’offre
  • 369€
    Voir l’offre
  • 419€
    Voir l’offre
  • 419€
    Voir l’offre
  • 419.99€
    Voir l’offre
Plus d’offres
On aime
  • Bonne qualité d’affichage
  • Nombreux capteurs
  • Nouvelles fonctionnalités
  • Design toujours aussi réussi
On n’aime pas
  • Peu d’évolutions par rapport à la génération précédente

La Galaxy Watch 6 Classic est la dernière montre connectée à avoir rejoint le catalogue du fabricant coréen. Il s’agit ici d’une version haut de gamme. En effet, il existe aussi la Galaxy Watch 6 à un prix plus abordable. Pour commencer, elle existe dans deux tailles de boîtiers différentes : 43 et 47mm. De plus, on peut compter sur des écrans Amoled respectivement de 1,31 et 1,7 pouce. Son châssis est en acier inoxydable et elle est certifiée IP68. Enfin, elle est étanche jusqu’à 50 mètres.

Vous pouvez donc l’utiliser pour pratiquer la natation. Ensuite, elle est équipée du nouveau processeur Exynos W930 couplé à 2 Go de ram. De plus, elle dispose de 12 Go de capacité de stockage. Bien évidemment, on retrouve la fonction Always-On, et la luminosité oscille entre 1000 et 2000 nits. Au niveau des capteurs, on retrouve exactement les mêmes que sur la version précédente. Mais dorénavant, elle pourra vous signaler une fréquence cardiaque anormale.

D’ailleurs, elle utilise l’écosystème WearOS 4.0 qui est toujours aussi convaincant que les versions précédentes. Ce dernier permet même d’utiliser la géolocalisation de son smartphone. Et on peut même directement contrôler l’appareil photo de son Samsung Galaxy. En bref, sans révolutionner la gamme du fabricant, c’est une montre connectée performante.

Garmin Venu SQ 2, le bon rapport qualité/prix 

Garmin Venu SQ 2

Garmin Venu SQ 2

Le bon rapport qualité/prix

  • Garmin Acc, fenix 7S, 20mm QuickFit…
    49.99€
  • 49.99€
    Voir l’offre
  • 198.92€
    Voir l’offre
  • 198.92€
    Voir l’offre
  • 199€
    Voir l’offre
  • 199.99€
    Voir l’offre
  • 213€
    Voir l’offre
  • 216.16€
    Voir l’offre
  • 221€
    Voir l’offre
  • 241.06€
    Voir l’offre
Plus d’offres
On aime
  • Bon rapport qualité/prix
  • Fonctionnalités essentielles
  • Bonne autonomie
  • Très simple d’utilisation
  • Compatible Android et IOS
On n’aime pas
  • Bords de l’écran un peu trop prononcés

Garmin est devenu au fil du temps une référence dans le secteur des montres connectées. Pour ce comparatif, nous allons vous présenter la Garmin Venu SQ 2 qui est probablement le modèle avec le meilleur rapport qualité/prix. Précisons tout de suite, elle est compatible Android et IOS. Elle est agréable à porter au quotidien et son design basique est tout de même réussi.

Côté technique, elle dispose d’un écran Amoled de 1,41 pouce avec un verre Gorilla Glass 3 pour la résistance. On regrette un peu la présence des bords noirs assez prononcés, sinon, on trouve la fonctionnalité Always-On. Sinon, elle est certifiée ATM5 et est donc compatible avec la natation. Mais on déconseillera de l’emmener à la mer. Sinon l’usage de cette dernière se révèle très intuitif. Ce dernier passe par un système de bouton et de mouvements du doigt sur l’écran tactile. Sur ce point, l’interface est une vraie réussite.

De plus, l’application est elle aussi particulièrement ergonomique. Il est très simple de naviguer dans les menus. Niveau capteurs on trouve l’essentiel. Elle peut mesurer la fréquence cardiaque et assurer un suivi du sommeil. Elle embarque aussi une puce GPS. Sinon, elle propose de nombreux types d’exercices via 25 modes différents. Enfin, sa batterie offre aisément une dizaine de jours d’autonomie sans la fonction GPS activée. Même la charge se révèle efficace. En effet, il faut moins d’une heure pour la recharger à 100%.

Withings ScanWatch 2, une montre connectée qui n’en a pas l’air 

Withings ScanWatch 2

Withings ScanWatch 2

Une montre connectée qui n’en a pas l’air 

  • Montre connectée Withings ScanWatch…
    346.96€
  • 346.96€
    Voir l’offre
  • 349.02€
    Voir l’offre
  • 349.94€
    Voir l’offre
  • 349.95€
    Voir l’offre
  • 349.95€
    Voir l’offre
  • 349.95€
    Voir l’offre
  • 349.95€
    Voir l’offre
Plus d’offres
On aime
  • Design qui sort de l’ordinaire
  • Qualité des matériaux
  • Fonctionnalités de santé précise
  • Excellente autonomie
  • Application ergonomique
On n’aime pas
  • Un peu lourde
  • Impossible de répondre à des messages ou des appels
  • Prix en hausse

Si vous recherchez une montre connectée qui ressemble à un modèle traditionnel, alors la Withings ScanWatch 2 est faite pour vous. En effet, au premier coup d’oeil, elle ne ressemble pas du tout aux autres produits de cette sélection. C’est d’ailleurs là que se trouve tout son charme. En effet, elle reprend le cadran d’une montre classique avec les aiguilles et le même affichage des heures, cependant on retrouve également un petit écran OLED qui permet de naviguer dans les différents menus. En bref, on est bien loin d’une Apple Watch ou d’une Galaxy Watch.

Sinon elle existe dans des versions de 38 et 42 mm. Ensuite, elle embarque tout de même un certain nombre de fonctionnalités. On peut, par exemple, citer le capteur de fréquence cardiaque qui se montre assez fiable. Ensuite, elle peut également mesurer votre température ou votre SpO2 et analyser votre sommeil. Bien évidemment, on retrouve une application dédiée disponible sur iOS et Android. Cette dernière, facile d’utilisation, est assez basique. Le design de la montre, sans tactile, ne permettant pas de répondre aux messages et aux appels, tout est donc tourné vers la partie sport et santé.

Dernier point, la marque annonce une autonomie de 30 jours et à la pratique il est possible d’étendre cette durée. Mais pour cela, il faudra faire une croix sur un certain nombre de fonctions. Pour conclure, si vous cherchez une montre connectée au design original et tournée uniquement vers la santé, Withings ScanWatch 2 est un excellent choix. 

Apple Watch Series 9, la meilleure Apple Watch 

Apple Watch Series 9
9/10

Apple Watch Series 9

La meilleure montre connectée d’Apple

  • Apple Watch Series 9 Gps – Boîtier…
    349€
  • 349€
    Voir l’offre
  • 364.99€
    Voir l’offre
  • 367.99€
    Voir l’offre
  • 429€
    Voir l’offre
  • 429€
    Voir l’offre
  • 429€
    Voir l’offre
  • 449€
    Voir l’offre
  • 449€
    Voir l’offre
  • 449€
    Voir l’offre
  • 517.75€
    Voir l’offre
Plus d’offres
On aime
  • Le design et la finition
  • La qualité de l’écran toujours plus lumineux
  • L’ergonomie parfaite
  • Les applications tierces
  • WatchOS 10, encore plus pertinent
On n’aime pas
  • Autonomie toujours limitée
  • Peu d’évolutions dans l’ensemble

La firme de Cupertino a récemment commercialisé les nouvelles versions de ses Apple Watch, les Series 9 et Ultra 2. Pour ce comparatif, nous allons nous concentrer sur la première. La seconde est également un excellent modèle, mais il est difficile de justifier son prix. Dans tous les cas, cette nouvelle Apple Series 9 se décline toujours dans des versions 41 et 45 mm. Ensuite, elle est toujours disponible avec au choix un châssis en acier ou en aluminium. De ce côté il n’y a que peu de changements.

Intéressons-nous maintenant aux nouveautés. Tout d’abord, on peut parler de l’arrivée de la puce S9. Cette dernière offre encore plus de puissance que par le passé. D’un autre côté, elle embarque la nouvelle fonction « double tap ». Celle-ci permet de réaliser certaines actions sans avoir à toucher l’écran. C’est un peu gadget, mais cette évolution reste la bienvenue. Enfin, la luminosité atteint désormais 2000 nits (1000 nits par le passé). Au final, il s’agit là des principales nouveautés de cette montre connectée.

Sinon l’autonomie a été améliorée, mais ce point reste la faiblesse des Apple Watch. En effet, elle peut tenir pendant 16 heures ou 32 heures en mode économie d’énergie. Dernier point, elle est disponible dans 5 coloris pour la version aluminium : rose, minuit, argent, lumière stellaire et rouge. Pour le châssis en acier, il n’y en a que 3 : graphite, or et argent. En conclusion, cette Series 9 apporte peu de nouveautés, mais si vous possédez déjà la Series 8, difficile de vous conseiller cette nouvelle génération. 

À lire aussi : notre test complet de l’Apple Watch Series 9

Apple Watch SE, le meilleur rapport qualité/prix d’Apple

Apple Watch SE

Apple Watch SE (2022)

Le meilleur rapport qualité/prix d'Apple

  • Apple Watch Se (Gps) – 2e…
    208.88€
  • 208.88€
    Voir l’offre
  • 251.37€
    Voir l’offre
  • 279€
    Voir l’offre
  • 279€
    Voir l’offre
  • 279€
    Voir l’offre
  • 279€
    Voir l’offre
  • 279€
    Voir l’offre
  • 279€
    Voir l’offre
Plus d’offres
On aime
  • Aussi puissante qu'une Series 8 et une Ultra
  • L'expérience watchOS9 à "petit prix"
  • L'ajout du Bluetooth 5.3
  • Un prix qui n'augmente pas
  • Détection des accidents de la route
On n’aime pas
  • Pas d'always-on display
  • ECG et oxymètre manquent à l'appel
  • Un design qui commence à dater
  • L'autonomie toujours faiblarde

Comme toujours, les produits avec l’intitulé SE sont les modèles les plus abordables des gammes Apple. La Apple Watch SE (2022) ne déroge pas à cette règle. Cette montre connectée reprend le design de sa première version, mais c’est un camouflage. Derrière cet écran aux larges bords, on trouve le même matériel qu’une Watch Series 8 ou même une Watch Ultra. D’ailleurs, elle dispose elle aussi de processeur S8 lui offrant un gain de puissance.

Sinon, l’utilisation est toujours aussi fluide. Plus dans le détail, elle existe dans deux tailles de boîtiers de 40 ou 44 mm est disponible en acier inoxydable ou en aluminium. Ici aussi, la taille de l’écran diffère selon le format. On a le choix entre un écran Retina de 1,57 ou 1,78 pouce. Les deux ont une luminosité pouvant atteindre 1000 nits. Sur ce point, elle n’a rien à envier à son aîné. Seul bémol, la fonction Always-On est absente de ce modèle. Côté fonctionnalité, la seule différence se trouve dans l’absence des capteurs SpO2 et de la fonction électrocardiogramme. Honnêtement, c’est dommageable pour ce produit, car pour le reste, elle est une des meilleures montres connectées de la marque à la pomme.

Dernier point, l’autonomie s’améliore grâce aux batteries de 245 mAh ou de 296 mAh (environ 18 heures). Mais une nouvelle fois, c’est faible quand on la compare à la concurrence. De plus, il faut presque 2 heures pour la recharger à 100%.

Pixel Watch 2, la dernière-née des montres connectées Google

Pixel Watch 2

Pixel Watch 2

La dernière-née des montres connectées Google

  • Montre connectée Google Pixel Watch…
    296.27€
  • 296.27€
    Voir l’offre
  • 296.27€
    Voir l’offre
  • 302.85€
    Voir l’offre
  • 307.99€
    Voir l’offre
  • 318.99€
    Voir l’offre
  • 399€
    Voir l’offre
  • 399€
    Voir l’offre
  • 459.38€
    Voir l’offre
Plus d’offres
On aime
  • Design réussi
  • Bonnes performances
  • Capteurs plus performants
  • Fluidité d’utilisation
  • WearOS s’améliore
On n’aime pas
  • Autonomie limitée
  • Bordures d’écrans
  • Prix élevé

Après avoir dévoilé sa nouvelle série de smartphones avec les Pixel 8 et 8 Pro, Google a également présenté une nouvelle montre connectée, la Pixel Watch 2. On va tout de suite le dire, elle n’est pas encore au niveau des appareils de Samsung et d’Apple. Cependant, elle reste un produit de qualité, et si vous êtes déjà équipés d’accessoire Google, elle est un choix intéressant. Dans tous les cas, à la création, on retrouve FitBit.Côté technique, elle existe dans des versions Wifi et 4G, comme le veulent les standards actuels.

Ensuite, elle dispose d’un écran Amoled avec la fonction Always-On et une luminosité maximale de 1000 nits. Le processeur a également été changé. Elle est dorénavant équipée du Snapdragron Wear 5100. Ce dernier est couplé à 2 Go de mémoire vive et 32 Go de capacité de stockage. Sinon, on note aussi des améliorations au niveau des capteurs. Pour la partie cardiaque, par exemple, les données sont plus précises que par le passé. Sur ce point, elle n’a rien à envier à ses concurrentes. Ensuite, elle embarque la nouvelle version de l’écosystème WearOS 4.0. Ce dernier est en net progrès, mais toujours en retard sur le WatchOS.

Pour la partie autonomie, on trouve une batterie de 306 mAh qui offre une quinzaine d’heures d’utilisation selon notre test. C’est limité, mais par rapport, à la concurrence, c’est clairement dans la moyenne. Si cette nouvelle génération a connu plusieurs évolutions, elle n’est pas encore au niveau des Apple Watch ou des Galaxy Watch. Elle se réserve aux habitués des appareils Google. 

À lire aussi : notre test complet de la Pixel Watch 2


🤔 Quel est l’intérêt d’avoir une montre connectée ?

Les montres dites connectées, sont connectées, mais à quoi et surtout pour quoi faire ? Les premières générations comportaient une connectivité souvent limitée au seul Bluetooth. Une connexion surtout présente pour relier les appareils à un smartphone après avoir installé l’application compagnon. Dans ce cas de figure, c’est le smartphone qui offre les informations de géolocalisation de son GPS ainsi que sa connexion Internet au dispositif concerné. On peut alors aussi recevoir ses messages, ou diverses notifications de ses applications habituelles.

Mais le modèle est en train d’évoluer. On note que de plus en plus de montres connectées s’orientent vers une indépendance complète vis-à-vis du smartphone. Plusieurs constructeurs proposent aujourd’hui des produits avec des caractéristiques qui leur permettent d’être autonomes à 100 %. Ainsi, les dernières générations d’Apple Watch sont compatibles 4G, et ne nécessitent donc pas nécessairement de liaison Bluetooth jusqu’au smartphone pour rester liées en toutes circonstances.

Idem pour les modèles intégrant leur propre puce GPS et ceux, de plus en plus nombreux, qui intègrent quelques Go de mémoire dédiés au stockage de musique ou de podcasts ainsi qu’un système de paiement sans contact. Toutes ces nouvelles fonctionnalités permettent d’aller courir sans avoir besoin d’emporter son smartphone dans une poche ou un brassard.

⌚️ Pourquoi acheter une montre connectée ?

Vous l’aurez compris, les montres connectées présentent les défauts de leurs qualités. Plus sophistiquées et puissantes, elles sont forcément plus onéreuses et encombrantes. Leur écran en profite pour s’agrandir afin d’offrir une interface plus conviviale pour justement mieux utiliser des fonctionnalités toujours plus nombreuses. Processeur plus puissant et écran plus grand se traduisent forcément par une autonomie amoindrie. C’est encore plus prégnant lorsque la puce GPS et une éventuelle connectivité 4G sont utilisées. Cette complexité accrue rend souvent ces montres un petit peu plus fragiles que les bracelets.

❓ Quelle est la différence entre une montre et un bracelet connecté ?

Les deux catégories de produits cohabitent sur le marché depuis des années maintenant, preuve qu’il y a vraisemblablement de la place pour les deux. Alors, comment choisir entre les deux types de produits ? Premier point, le budget. Les bracelets connectés sont nettement moins chers que les montres avec, par exemple, des modèles signés Xiaomi que l’on peut trouver largement sous la barre des 50 €. Les raisons de cette différence de prix sont faciles à trouver.

💽 Quel système d’exploitation privilégier ?

Le choix de votre smartwatch peut se faire en fonction du design, des fonctionnalités et des différents capteurs qu’il intègre, mais un critère plus important encore peut être à étudier de près dans le cas des montres : celui du système d’exploitation et de sa compatibilité. En effet, si la plupart peuvent fonctionner en Bluetooth à des iPhone ou des smartphones Android, il existe certaines restrictions et même quelques exceptions.

  • Google Wear OS

Une partie des constructeurs ont décidé d’équiper leurs appareils du système d’exploitation de Google dédié aux smartwatch : Wear OS by Google (Wear OS en forme abrégée) afin de rendre la marque plus « universelle » et moins exclusivement associée à Android dans la mesure où, selon Google, une montre Wear OS sur trois serait utilisée avec un iPhone. Mais si le nom a changé, les fonctionnalités restent les mêmes. Concrètement, ce système présente l’avantage d’être compatible avec tous les smartphones Android et de permettre très simplement l’installation d’applications depuis le Play Store. C’est le seul OS qu’il est possible de retrouver chez différents constructeurs. En effet, les autres systèmes dits propriétaires sont réservés aux produits d’une seule marque.

  • WatchOS chez Apple

De son côté, Apple a fait le choix de la simplicité… et de l’exclusivité quitte à se priver d’un grand nombre d’acheteurs potentiels. En effet, les Apple Watch et leur système d’exploitation maison (WatchOS) ne sont compatibles qu’avec les iPhone… et encore pas tous. Il faut posséder un smartphone compatible. De plus, la compatibilité va différer d’un modèle à l’autre. Il vaut donc mieux bien se renseigner sur le de la marque avant de réaliser son achat.

  • Huawei, Garmin, Fitbit, etc. : les systèmes alternatifs

Les marques spécialisées dans le sport et la santé offrent toutes des modèles connectés qui s’appuient souvent sur des OS propriétaires. C’est notamment le cas de Fitbit, Withings ou Garmin tandis que Suunto et Polar proposent dans leur gamme deux types de montres : sous OS propriétaire et sous Wear OS. Samsung et Huawei représentent des cas un peu à part. Samsung faisait appel à Tizen OS, jugé souvent bien plus performant que Wear OS, mais le constructeur est finalement revenu vers le système de Google en y ajoutant son interface maison One UI pour Watch. Privé des services Google, Huawei a pour sa part fait le choix de développer un nouvel OS tourné vers les objets connectés : Harmony OS.

🏊‍♀️ Toutes les montres connectées sont-elles étanches ?

Montres connectées certification IP

Aujourd’hui, la quasi-totalité des montres connectés est étanche et proposent d’ailleurs un suivi d’activités dédié à la nage. Attention, certains constructeurs évoquent une résistance à l’eau douce, excluant alors de toute application de la garantie en cas d’immersion dans de l’eau de mer voire de l’eau chlorée. D’autres précisent simplement qu’il faut rincer le produit après un bain de ce type pour éviter les risques de corrosion de l’électronique notamment.

Certains modèles bénéficient d’une étanchéité exprimée en ATM, 5 ATM correspondant à une pression équivalente à une profondeur de 50 mètres. Attention, cela ne signifie pas que vous pouvez plonger sans réfléchir à une profondeur de 50 mètres. En effet, ce classement qui vient du monde de l’horlogerie classique tient plus de l’empirique que du scientifique. Ainsi, une étanchéité de 5 ATM signifierait que la montre résiste sans mal à une immersion complète dans une piscine ou un bassin calme, mais pas à l’exposition à un puissant jet dirigé vers son verre et ses boutons, à des plongeons en piscine et encore moins à la plongée sous-marine.

🔋 Faut-il recharger tous les jours sa montre connecté ?

Si l’autonomie est souvent supérieure à une semaine pour les bracelets connectés, elle reste le principal point faible des montres malgré, il est vrai, quelques progrès notables. On note par exemple une autonomie de plusieurs jours chez Xiaomi ou Huawei, voire de plusieurs semaines chez Withings en l’absence de grand écran digital . En revanche, avec l’OS d’Apple, l’autonomie reste cantonnée à un à deux jours maximum. C’est peu, mais finalement pour certains utilisateurs il est devenu tellement naturel aujourd’hui de recharger smartphone et casque Bluetooth en rentrant à la maison le soir que cela ne constitue pas forcément un problème.

autonomie montre connectée
Huawei Watch GT 2 – Crédit : Huawei

Bien entendu, les chiffres en matière d’autonomie sont à prendre avec des pincettes, car ils dépendent énormément de l’usage que vous faites de votre montre connectée. L’utilisation du GPS pour uneséance de running réduira immédiatement l’autonomie.

🫀 Que mesurent les montres connectés ?

Outre la consultation de l’heure ou des notifications, le suivi de l’activité physique est l’un des principaux intérêts des montres connectés. Lorsque ces produits sont démunis de puce GPS, ces données sont souvent basées sur des calculs qui ne peuvent prétendre à une fiabilité absolue. Elles sont le résultat de la combinaison des mesures des capteurs et d’algorithmes qui les pondèrent. Il est vrai aussi que le corps humain n’est pas simple à modéliser. Alors, quel que soit votre choix, utilisez les données fournies pour vous fixer des objectifs et non dans le but d’obtenir des mesures parfaitement fiables.

Aujourd’hui, elles permettent quasiment toutes de mesurer votre rythme cardiaque grâce aux changements de lumière reflétés dans les vaisseaux sanguins du poignet. Apple propose depuis son Apple Watch 4 l’application ECG, une fonction qui depuis a fait son apparition chez d’autres marques.

Cette application s’apparente à un relevé d’électrocardiogramme qui enregistre donc le rythme cardiaque de la personne qui porte la montre lorsque celle-ci ressent un symptôme inquiétant tel qu’un rythme étonnamment rapide ou une extrasystole c’est-à-dire un rythme irrégulier. Certaines, permettent aussi de mesurer la VO2 Max, une donnée particulièrement intéressante pour les sportifs, car elle établit la consommation maximale d’oxygène par le corps sur un temps donné et par kg. Il s’agit d’un facteur très important pour connaître son niveau de forme en phase d’entraînement. D’autres modèles mesurent aussi le taux d’oxygène dans le sang (SpO2).

Pour la distance, c’est l’accéléromètre, recoupé avec la taille du porteur du bracelet, qui estime les mesures. Pour plus de précision, il faut se tourner vers l’incontournable GPS. Testés lors d’une marche de 1,1 km, la plupart donneront une estimation correcte, même s’ils restent largement influencés par les mouvements du bras.

😴 Mesure du sommeil : toutes les montres ne se valent pas

C’est sûrement au sujet du sommeil que les mesures deviennent le plus souvent approximatives. La plupart des montres équipées de leur seul accéléromètre tentent d’estimer la qualité de votre sommeil en vous fournissant notamment une répartition entre sommeil léger et profond. C’est donc votre propension à gigoter pendant la nuit qui sera analysée. Autant dire qu’au matin vous ne serez pas toujours en phase avec les résultats affichés.

Montre connectée, mesure sommeil
Mesure du sommeil chez Withings ©Withings

Un très grand nombre, sinon la quasi-totalité, des montres connectés dispose d’un réveil silencieux. Pour vous prévenir qu’il est l’heure de se lever, l’appareil vibre en silence à votre bras, avec relance régulière. Idéal pour la paix des ménages ! Par ailleurs, certains modèles proposent de vous réveiller dans une plage horaire en fonction de l’intensité de votre sommeil.

Si, par exemple, vous vous levez au plus tard à 7 h, vous pouvez définir une plage horaire de 30 minutes (à vous de voir) pendant laquelle vous laissez votre accessoire prendre l’initiative de vous réveiller selon l’intensité de votre sommeil. Résultat des courses, le réveil sonnera régulièrement à 6 h 30 (au lieu de 7 h). Et dans ces moments-là, vous aurez surtout l’impression de vous être fait voler 30 minutes de sommeil au lieu de ressentir les bienfaits d’un réveil épanoui et en phase avec vos cycles.

🕰 Qu’est-ce qu’une montre connectée hybride ?

Certaines personnes sont peu sensibles aux charmes des montres dotées d’un écran avec les inconvénients que cela implique, notamment en termes d’autonomie. Elles préfèrent souvent les bonnes vieilles aiguilles qui indiquent l’heure en toutes circonstances et de manière toujours lisible. Certaines marques l’ont bien compris et tentent de coupler ces aiguilles et l’apport des nouvelles technologies.

montre connectée hybride, c'est quoi ?
Withings Move ECG ©Withings

Pour cela, plusieurs écoles cohabitent, y compris chez le même concepteur. Certains jouent une carte 100 % ancienne école. Le cadran de la montre est d’apparence tout à fait classique et les fonctionnalités n’apparaissent pas de prime abord. Un bouton peut permettre aux aiguilles de changer de position pour par exemple indiquer le pourcentage d’activité quotidienne réalisé jusqu’alors ou encore les notifications se matérialisent par des vibrations ou là aussi par des mouvements d’aiguilles.

D’autres constructeurs ont opté pour un cadre qui, outre les traditionnelles aiguilles, intègre un petit écran sur lequel apparaîtront les informations relatives aux fonctions connectées.

À lire aussi :

👉 Vous utilisez Google News ? Ajoutez Tom's Guide sur Google News et sur Whatsapp pour ne rater aucune actualité importante de notre site.

Votre Newsletter Tom's Guide

📣 Souscrivez à notre newsletter pour recevoir par email nos dernières actualités !