Accueil » Actualité » Un postier condamné pour avoir volé des consoles PlayStation et Nintendo

Un postier condamné pour avoir volé des consoles PlayStation et Nintendo

Aux États-Unis, un postier a été condamné pour avoir volé des consoles PlayStation et Nintendo dans le courrier. Pendant plusieurs mois, il a volé plusieurs colis contenant des PS4 et des Nintendo Switch, mais aussi un iPhone, un MacBook, etc.

Une camionnette de l'USPS
Une camionnette de l’USPS – Crédit : Trinity Nguyen / Unsplash

Aux États-Unis, un postier de 34 ans qui travaillait en tant que superviseur pour le United States Postal Service (USPS) du nom de Zoheb A. Deura vient d’être condamné à trois ans de probation, dont les neuf premiers mois doivent être passés à domicile. Il doit également payer une amende de 20 000 $. En effet, le postier a plaidé coupable le 21 octobre 2020 après une investigation de l’USPS. Entre février et avril 2020, Zoheb A. Deura a volé plusieurs colis et notamment des PlayStation 4 et des Nintendo Switch.

Le postier a aussi volé un iPhone, un MacBook, des chaussures et des vêtements

En plus des consoles PlayStation et Nintendo, le postier a également subtilisé un iPhone et un MacBook. Par contre, nous n’avons pas plus de détails sur les modèles des appareils Apple. D’ailleurs, il ne s’est pas arrêté qu’aux produits tech. D’après les résultats de l’investigation, Zoheb A. Deura a aussi volé des colis avec des chaussures et des vêtements.

Cette histoire fait évidemment penser aux problèmes similaires rencontrés avec les lancements mouvementés des consoles next-gen en novembre, mais aussi des nouvelles cartes graphiques. La PlayStation 5 que nous avons eu l’occasion de tester et sa rivale la Xbox Series X ont elles aussi été victimes de vols et de braquages, sans même parler des innombrables arnaques. En effet, des PS5 n’ont jamais été livrées et certains transporteurs ont été visés par des accusations de vols.

Du côté de Nvidia, un énorme lot de RTX 3090 custom a été braqué à la sortie de l’usine du constructeur MSI. Au total, ce sont plus de 280 000 euros de cartes graphiques qui se sont volatilisés en Chine. Les vols sont largement accentués par les stocks extrêmement limités de consoles et de cartes graphiques à travers le monde. Comme nous vous l’avions déjà annoncé, la pénurie risque de durer jusqu’au printemps à cause de nombreux facteurs dont des délais d’acheminement quatre fois plus longs qu’en temps normal, entre autres.

Source : Kotaku