[Test] Mi Band 2 : que vaut le bracelet de Xiaomi à moins de 50 € ?

À première vue, le Mi Band 2 de Xiaomi est un bracelet sans trop de prétention. Il ne permet que de calculer le nombre de pas parcouru dans la journée, de mesurer le rythme cardiaque et d’afficher l’heure. Autant dire qu’il ne s’agit pas de fonctionnalités exceptionnelles pour un tel produit. Cependant, là où le Mi Band 2 fait très fort, c’est pour son prix, de moins de quarante euros. Un tarif a priori imbattable pour de telles caractéristiques. La rédaction de Tom’s Guide a donc testé pour vous le dernier bracelet connecté de Xiaomi.

>>> Retrouvez notre comparatif des meilleurs bracelets connectés

Note de la rédaction : un grand merci au site Gearbest, qui a mis à notre disposition le Mi Band 2 de Xiaomi.

Oui, pour son écran

L’écran est l’une des principales caractéristiques qui font la différence entre deux bracelets connectés. Généralement, cette caractéristique est réservée aux appareils les plus hauts de gamme. Seulement, malgré son prix, Xiaomi a décidé d’équiper le Mi Band 2 d’un moniteur. Celui-ci est certes simpliste, mais se veut très efficace. Il n’affiche que quelques données en blanc sur un fond noir avec un bon taux de contraste grâce à l’écran Oled, assurant ainsi une très bonne lisibilité, même en cas de forte luminosité.

L’écran du Mi Band 2 n’est pas tactile, mais est relié directement à une petite surface ronde et tactile située juste en dessous. Pas besoin de passer par des boutons à pression, il suffit de glisser son doigt sur la surface pour passer de l’affichage de l’heure à celle des pas ou au rythme cardiaque.

Certes, il n’est pas question ici d’écran particulièrement évolué, mais on apprécie tout de même le choix du constructeur d’avoir fait l’effort de proposer un mode de consultation des données simple, directement sur le poignet, sans avoir à sortir son smartphone. C’est là tout ce qu’on demande à un bracelet connecté.

Oui pour son capteur cardiaque

Comme pour l’écran, le capteur cardiaque est généralement réservé aux bracelets les plus hauts de gamme. Il équipe pourtant le Mi Band 2 de Xiaomi. Situé à revers du capteur, contre le haut du poignet, il n’est pas actif en permanence comme sur des bracelets concurrents comme le Fitibit Charge HR ou le Garmin Vivosmart HR. Pour l’activer, il suffit de naviguer à travers les menus du bracelet jusqu’à arriver à l’icône en forme de cœur. Le bracelet se mettra alors à mesurer votre pouls sur le moment à l’aide de lumière pulsée.

Les résultats donnés sont quelque peu approximatifs, le bracelet ne mesurant le rythme cardiaque que pendant six secondes, mais permettent tout de même de donner une idée générale. À noter que comme toutes les données du bracelet, le rythme cardiaque et ensuite disponible au sein de l’application Mi-Fit avec l’historique des dernières mesures.

Oui, pour sa grande simplicité

Dans le marché des bracelets connectés, la simplicité d’utilisation est une véritable force. Difficile de faire plus simple que le Xiaomi Mi Band 2. Le bracelet se manipule à l’aide d’un seul bouton qui vient afficher les données les unes après les autres sur l’écran. Si elles sont limitées à l’heure, le nombre de pas ou le rythme cardiaque dans un premier temps, il est possible de paramétrer les données affichées depuis l’application Mi Fit de Xiaomi.

C’est en effet sur cette application que vont être affichées toutes les données du bracelet. On peut y lire le nombre de pas ainsi que ses objectifs, mais également le rythme cardiaque, le poids qui peut y être renseigné et même des données liées au sommeil. L’application permet également de configurer les notifications qui s’afficheront sur le bracelet comme les appels, les alarmes ou certaines notifications venant d’applications tierces. Enfin, l’appli Mi-Fit de Xiaomi permet de configurer le bracelet pour afficher davantage de menus comme la distance parcourue, les calories dépensées ou la batterie restante. Seul point négatif, on regrettera une configuration de l’application qui peut être particulièrement capricieuse. Nous avons en effet dû nous y reprendre à plusieurs fois avant de créer notre compte Xiaomi, puis de connecter le bracelet au smartphone.

>>> Fitness, Quantified Self : les applications Android pour rester en forme

Oui, pour son design et son étanchéité

Le bracelet de Xiaomi est pour le moins compact. Il s’agit en fait d’un simple capteur qui vient se loger dans un bracelet en caoutchouc. Pour la recharge, il suffit de retirer le capteur et de le brancher à l’adaptateur USB fourni. Au total, le Mi Band 2 est capable de tenir avec plusieurs semaines d’autonomie, une durée plus que correcte. Une fois le capteur intégré dans le bracelet, celui-ci reste relativement fin avec une épaisseur de 10,5 mm et un poids de seulement 18 grammes. On regrette seulement les arêtes du bracelet qui n’épousent pas la partie supérieure du poignet.

Par ailleurs, outre son poids raisonnable et sa bonne autonomie, le Mi Band 2 est également certifié IP67. Il est ainsi totalement protégé contre les poussières, mais peut surtout être immergé pendant une demi-heure à un mètre de profondeur. Par ailleurs, Xiaomi précise dans sa documentation que les bracelets subissent différents tests de résistance comme des chutes libres à 1,2 mètre de hauteur ou sous des hautes températures. Dans les faits, il est ainsi tout à fait possible de prendre sa douche avec son bracelet ou de nettoyer le capteur à l’eau claire.

Oui, oui, oui, pour son prix

Alors que la plupart des bracelets connectés sont vendus autour de 100 euros, ou 50 euros pour les modèles d’entrée de gamme, Xiaomi a fait très très fort pour son Mi Band 2. Le bracelet, pourtant doté d’un écran et d’un capteur cardiaque, est disponible à moins de quarante euros.

S’il n’est pas parfait, que l’application peut être capricieuse lors de la première connexion ou qu’on aurait apprécié un écran couleur, difficile de ne pas y voir le meilleur rapport qualité-prix du marché. À ce tarif, le Xiaomi Mi Band 2 est imbattable.

Posez une question dans la catégorie Dossiers du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire