Apple Vision Pro : date de sortie, prix, fiche technique, on vous dit tout sur le casque de réalité mixte

Le Vision Pro, le casque VR/AR d’Apple, est sorti le 2 février 2024 aux Etats-Unis. Cet “ordinateur spatial” promet une révolution pour la réalité augmentée avec des fonctionnalités innovantes mais à un prix prohibitif. Voici tout ce qu’il faut savoir sur le dernier produit Apple.

Sommaire
Apple Vision Pro : date de sortie, prix, fiche technique
Le Apple Vision Pro avec sa batterie © Apple

Le 6 juin 2023, lors de la WWDC 2023, Apple a présenté le Vision Pro, un casque de réalité “mixte”. En développement chez Apple depuis une décennie, ce casque fusionne à la fois la réalité virtuelle (VR) et la réalité augmentée (AR).

Tim Cook présente cet appareil non pas comme un casque de réalité virtuelle, mais comme un “ordinateur spatial. Il est la dernière grande innovation d’Apple, à égalité avec l’iPhone sorti en 2007. On vous dit tout à son sujet.

🔥 Les dernières actualités sur Apple Vision Pro

🕦 Quelle est la date de sortie du Apple Vision Pro ?

L‘Apple Vision Pro est disponible depuis le 2 février 2024 dans tous les Apple Store aux États-Unis ainsi que sur la boutique en ligne de la société. Pour les plus impatients, les précommandes étaient ouvertes le 19 janvier.

Aucune date de sortie n’a pour l’instant été annoncée en France ou dans le reste du monde. Pour l’analyste Ming-Chi Kuo, Apple devrait lancer l’appareil sur d’autres marchés avant juin. À cette date, la firme à la pomme tiendra la conférence WWDC 2024, lors de laquelle elle partagera davantage de détails sur le développement du système d’exploitation du Vision Pro. “Cela serait bénéfique pour promouvoir l’écosystème de développement mondial de visionOS”, explique Ming-Chi Kuo.

Pour les développeurs, le Vision Pro est disponible depuis juillet. Depuis cette date, les candidatures pour le kit de développement sont en ligne, avec à la clé un appareil de prêt pour tester son application. Toute équipe qui le souhaite peut postuler, cependant Apple privilégie les candidatures de développeurs expérimentés dans le développement de la réalité virtuelle ou augmentée.

💰 Quel est le prix du Apple Vision Pro ?

L’Apple Vision Pro est proposé à partir de 3 499 dollars aux Etats-Unis. C’est le principal défaut qui est reproché au casque par la presse américaine : son rapport qualité-prix. Visiblement, l’expérience et les fonctionnalités offertes par le Vision Pro ne justifient pas une telle facture. On ignore encore le prix qu’Apple réserve pour le marché européen, mais actuellement, le casque s’envole à 5 000 euros d’occasion sur Leboncoin.

Ce casque affiche un prix effarant pour une simple raison : le coût de fabrication du casque est hors de prix pour Apple aussi. Des chercheurs chinois ont décortiqué le prix de chaque composant pour trouver un coût de fabrication à 1509 dollars. En tenant compte des frais de recherche et développement engagés depuis dix ans, Apple ne rentre probablement pas dans ses frais.

C’est aussi parce que processus de vente est particulier. Chaque achat nécessite que les employés des Apple Store fassent une démonstration de 25 minutes ainsi que la calibration du casque. De plus, il faut adapter certaines parties du casque selon la forme de la tête et du visage de l’utilisateur. Le casque est quasiment un appareil de demi-mesure, qui n’est vraiment adapté qu’à son propriétaire.

Selon XDA Developers et le journaliste Mark Gurman, la firme à la pomme envisage de lancer plus tard une version plus abordable du casque, dont Apple pourrait réduire le prix de plusieurs centaines d’euros. L’entreprise aurait affecté de nombreux ingénieurs travaillant auparavant sur le projet Apple Glass sur cette version moins chère, qui affichera toujours un prix exorbitant : de 1500 à 2500 dollars.

👉 Le Vision Pro, un casque au design épuré tout en rondeur

Le casque d’Apple ressemble à des lunettes de ski futuristes : il est constitué principalement d’un écran bombé vers l’avant, maintenu par des sangles qui passe à l’arrière du crâne. Un cadre en aluminium maintient l’ensemble. Apple avait initialement annoncé des couleurs pour les sangles mais pour l’instant, il n’est proposé qu’en blanc.

Apple Vision Pro

Le Vision Pro pèse entre 453 et 680 grammes et les tests de la presse américaine dénoncent un casque lourd et inconfortable à porter sur de longues durées. Ces tests mentionnent aussi la batterie externe, anormalement lourde et surtout encombrante.

Cette dernière consiste en un ensemble d’une petite batterie externe argentée branchée à câble d’alimentation blanc. Pour charger le casque, cet ensemble avec un port propriétaire se branche à un adapteur USB-C. Pour brancher un cable USB-C directement au casque et transférer des données, il faut payer un port en option à 300 dollars destinée aux développeurs : la plupart des utilisateurs n’en ont pas besoin.

📶 Quelle est la fiche technique du Apple Vision Pro ?

Pour présenter le matériel au cœur du casque, Apple indique que le Vision Pro est un ordinateur spatial indépendant dans un format compact et portable. Selon la firme à la pomme, il s’agit de “l’appareil électronique personnel le plus avancé à ce jour.

⚡ Deux puces et plusieurs capteurs au service de visionOS

Le casque tourne sur un système d’exploitation dédié, le visionOS. La firme à la pomme l’appelle “le premier système d’exploitation spatial au monde“. Pour tirer parti de cet OS, deux puces Apple Silicon se trouve au cœur de la machine :

  • La puce M2, que l’on retrouve dans les ordinateurs Apple, gère la partie applications.
  • La nouvelle puce R1 spécialement développée pour le casque, gère les données des capteurs de spatialisation.

Apple Vision Pro

Ce sont pas moins de douze caméras, cinq capteurs et six micros qui sont au service du Vision Pro. Selon Apple, la puce R1 permet de diffuser de nouvelles images sur les écrans en 12 millisecondes. Selon les journalistes invités à Cupertino qui avaient pu tester le casque, l’expérience est extrêmement fluide. Ce constat est partagé par les premiers tests publiés dans les jours précédent la sortie du casque.

Pour les voyages, le Apple Vision Pro aura un mode dédié aux trajets en avion, qui verra certains de ces capteurs éteints, notamment à cause de l’espace réduit. Le casque affiche ainsi : “si vous êtes dans un avion, vous devrez activer le mode voyage pour continuer à utiliser votre Apple Vision Pro“.

🔋 Une autonomie qui fait ombre au tableau

L’autonomie est probablement la seule ombre au tableau de ce casque. En effet, il n’a pas de batterie interne et sa batterie externe permet un usage en autonomie de deux heures et demi maximum. C’est insuffisant pour regarder un film vraiment long d’une traite. De plus, aucun logement n’est prévu pour ranger cette batterie sur le casque. Les utilisateurs sont contraints de la placer dans leur poche.

Apple Vision Pro
Le fil visible de la batterie placée dans la poche ©Apple

🖥️ Un affichage de 23 millions de pixels

Le Vision Pro est équipé d’un système d’affichage haute résolution impressionnant. Les écrans au niveau des deux yeux sont chacun de la taille “d’un timbre poste” et utilisent la technologie micro-OLED pour afficher 23 millions de pixels : l’expérience serait proche d’un écran 4K devant chaque œil. La large gamme de couleurs et la grande plage dynamique de l’affichage permettent une expérience sans précédent.

Selon les tests de la presse américaine, ce n’est toutefois pas suffisant pour dépasser la réalité. Les caméras ne réagissent pas toujours bien aux environnement sombres et même si les autres écrans s’affichent correctement en mode AR, il y a tout de même un phénomène de flou visible. L’Apple Vision Pro reste limité par la technologie de son temps.

De plus, la fréquence de rafraichissement du Apple Vision Pro est décevante. En effet, les dalles de l’affichage ont une fréquence de rafraîchissement aux alentours des 90 Hz, avec la capacité de s’adapter selon le contenu diffusé. Par exemple pour un film en 24 IPS, le casque peut quadrupler cette valeur à 96 IPS. Cela reste moins que le Meta Quest à 120 Hz. Un mode à 100 Hz est activable, mais seulement pour “compenser le scintillement de 50 Hz détecté sous un éclairage artificiel“.

Apple Vision Pro
Les deux écrans du Vision Pro ©Apple

Pour les personnes myopes, Apple s’est associé à Zeiss, une entreprise spécialisée en optique de précision pour créer des inserts optiques qui se fixent magnétiquement aux lentilles de correction. Il semblerait toutefois que porter le casque avec ses propres lentilles marche correctement, selon les retours de The Verge.

🔊 Un pilote audio dans chaque oreille

L’expérience du son est spatialisée, donnant l’impression qu’il provient de l’environnement de l’utilisateur, tout en l’adaptant aux déplacements. Deux pilotes travaillent individuellement sur chaque sortie audio pour délivrer un son personnalisé selon la forme de la tête et la géométrie des oreilles.

Cette technologie vaut pour l’écoute de même que pour l’enregistrement. Ainsi l’utilisateur peut enregistrer des vidéos immersives avec une qualité audio incomparable mais également grâce à l’appareil photo intégré dans le casque.

📷 L’appareil photo en trois dimensions du Apple Vision Pro

Les capteurs permettent aux utilisateurs de capturer des photos et des vidéos spatiales en 3D, dont le réalisme est sans commune mesure avec ce que peut afficher un écran 2D. Grâce à cette fonctionnalité, les utilisateurs peuvent accéder à leurs photos et vidéos iCloud pour les visionner en grandeur nature. Chaque photo réalisée avec un iPhone en mode panorama permet de profiter de l’énorme affichage enroulant l’utilisateur.

Les appels FaceTime tirent parti parti de l’environnement dans lequel se trouve l’utilisateur pour représenter les interlocuteurs dans des fenêtres grandeur nature. L’Audio spatial permet de simuler la source du son de chaque interlocuteur depuis l’endroit où se situe sa fenêtre dans la pièce virtuelle. Pour l’instant, cette fonctionnalité intitulée Personas est une catastrophe. Apple pourrait toutefois corriger cela par une mise à jour.

👉 À quoi ressemble l’interface du Apple Vision Pro ?

Le Vision Pro offre une interface 3D, contrôlable avec les mains, les yeux et la voix grâce au visionOS. Il agit comme un écran s’affichant par-dessus l’environnement réel de l’utilisateur : c’est la réalité augmentée (AR). Avec ce mode, l’Apple Vision Pro transforme n’importe quelle surface réelle en écran tactile, contrôlable à l’aide des yeux, des mains et de la voix. Certains périphériques comme le Magic Keyboard ou les manettes de console peuvent également la manipuler.

interface du Apple Vision Pro

Le casque est équipé d’une molette physique qui permet de régler la taille que prend la surcouche virtuelle du casque. Il s’agit là de la même molette qui équipe l’Apple Watch Series 8, la Digital Crown.

interface du Apple Vision Pro

Une fois en mode VR, ou aussi appelé par Apple “expérience totalement immersive“, il ne faut plus bouger. En effet, le casque aura des fonctions de sécurité drastiques : Apple limite les déplacements à 1,5 mètre. Au-delà de cette limite, le casque quitte automatiquement le mode VR et affiche l’environnement de l’utilisateur, pour éviter qu’il ne se cogne à des obstacles.

En utilisation AR, la fonction EyeSight affiche les yeux de l’utilisateur sur l’écran avant lorsque le casque détecte que quelqu’un s’approche, pour lui signaler que l’utilisateur est disponible. En revanche si la personne est en mode VR, le casque affiche alors un écran lumineux indiquant qu’il est plongé dans un film ou un jeu.

🦾 Que peut-on faire avec le Apple Vision Pro ?

La réalité augmentée au service du travail

Avec ses capacités de réalité augmentée, le casque d’Apple veut entrer dans les bureaux. Ainsi, Les applications Microsoft Word, Excel et Teams sont disponibles pour le Vision Pro. Outre la suite Office, ce sont aussi toutes les applications d’Apple qui sont proposées. Chaque logiciel est affiché dans le champ de vision de l’utilisateur et manipulable pour augmenter sa taille.

Apple compte aussi l’intégrer dans son écosystème de produits. Ainsi, il faut un iPhone avec Face ID pour profiter complètement du casque. Ce dernier peut aussi servir d’affichage pour les Mac. Ainsi, le casque pourra épauler les nouveaux Mac Studio et le Mac Pro équipé de la puces M2 Ultra, par exemple pour travailler sur des visuels à l’aide de son affichage 4K.

Pour le personnel soignant, le Vision Pro sera capable de diagnostiquer les troubles mentaux dans un futur proche. Grâce aux données recueillies par les capteurs du casques, les expressions du visage pourraient révéler et identifier des troubles de l’humeur comme l’anxiété, la dépression ou le stress post-traumatique.

La réalité virtuelle au service du divertissement

L’aspect cinématographique est un argument de taille pour le Vision Pro, c’est pourquoi le PDG de Disney, Bob Iger, était l’invité de marque de la firme à la pomme lors de la présentation du casque. Ainsi, Disney+ est disponible sur Apple Vision Pro depuis son lancement. Les abonnés de la plateforme de streaming bénéficient en plus d’environnements de projection spéciaux dans le casque

Apple affirme que le casque permet de s’offrir une salle de cinéma personnelle dotée d’un écran donnant l’impression de mesurer 30 mètres de large. De même, l’expérience des films réalisés en 3D comme Avatar serait incomparable. À part Disney+, de nombreuses autres plateformes seront disponibles à la sortie aux Etats-Unis :

  • ESPN
  • MLB
  • PGA Tour
  • Max
  • Discovery Plus
  • Amazon Prime Video
  • Paramount Plus
  • Peacock
  • Pluto TV
  • Tubi
  • Fubo
  • Crunchyroll
  • Red Bull TV
  • IMAX
  • TikTok
  • MUBI

Netflix est le grand absent de cette liste, ce que son PDG a expliqué dans une interview. Pour lui, l’Apple Vision Pro représente un marché trop petit pour justifier le développement d’une application dédiée au casque : “Nous devons veiller à ne pas investir dans des domaines qui ne sont pas vraiment rentables“, expliquait-t-il. Toutefois, le PDG de Netflix ne ferme pas la porte à quoi que ce soit et déclare : “Nous verrons comment les choses évoluent“.

D’autres applications très populaires ne sont pas disponibles sur le Vision Pro. C’est notamment le cas de YouTube, qui a toutefois annoncé développer une application pour le casque pour le futur. Plus globalement, parmi les 46 applications les plus populaires de l’App Store, aucune n’a droit à une déclinaison native pour visionOS. Et seulement un tiers des applications est accessible via le mode de compatibilité.

Les jeux vidéo sont aussi de la partie, grâce la compatibilité avec les manettes de console via le Bluetooth. Ainsi, une centaine de titres sont disponibles sur Apple Arcade.

D’autres modèles seraient déjà en préparation

Apple aurait déjà prévu de lancer d’autres modèles de l’Apple Vision Pro, qui amélioreront le casque sur le plan logiciel et matériel. Selon le journaliste Mark Gurman, qui cite des sources internes, Apple aurait un plan sur quatre générations, qui permettrait au casque d’atteindre sa forme idéale. Chaque génération apporterait des nouveautés et des améliorations, qui rendraient le casque plus performant, plus léger, et on l’espère, plus accessible en termes de prix ?

👉 Vous utilisez Google News ? Ajoutez Tom's Guide sur Google News et sur Whatsapp pour ne rater aucune actualité importante de notre site.

Votre Newsletter Tom's Guide

📣 Souscrivez à notre newsletter pour recevoir par email nos dernières actualités !