Entretenir et optimiser ses batteries

Le cas des smartphones, tablettes et APN

76 % des téléphones vendus en 2014 en France étaient des smartphones. Désormais popularisé, cet appareil à tout faire est une véritable usine à gaz. Greffé aux mains de milliers de Français, le mobile est comme une seconde peau pour certains. Ils pourraient oublier leur parapluie, mais pas leur smartphone. Souvent sollicité, il accuse souvent une autonomie limitée. Le smartphone doit la plupart du temps regagner son chargeur à la nuit tombée.

Il existe heureusement quelques techniques pour optimiser sa batterie. On peut baisser sa luminosité, couper son réglage automatique qui est un peu pessimiste ou encore désactiver les notifications et applications fonctionnant en tâche de fond. Les connexions telles que la data, le Wi-fi, le Bluetooth ou encore le GPS sont également énergivores. Si ces connexions sont dispensables pour l’usage du moment, autant les couper.

Autant de petites astuces qui permettent de regagner de précieuses minutes d'utilisation. Il en va de même pour les tablettes. Plus grandes, elles sont aussi équipées de plus grosses batteries. De fait, elles sont moins sujettes aux soucis d'autonomie. Néanmoins, les mêmes conseils leur sont applicables.

Le réseau en cause

À noter également que dans un endroit mal couvert par le réseau de son opérateur, l’autonomie est encore plus en péril. En effet, l’antenne du téléphone ou de la tablette, le cas échéant, sera beaucoup plus sollicitée en cherchant en permanence une meilleure réception. Dans ce cas, autant passer en mode avion.

Il existe d’autres astuces pour optimiser l’autonomie de son smartphone ou tablette. Nous avons d’ailleurs consacré un dossier complet au cas d'Android et une foire aux questions pour iOS 8.

Android : comment améliorer l'autonomie sur smartphone et tablette

Augmenter l’autonomie de la batterie et votre espace sous iOS 8 [iPhone / iPad]

L'appareil photo

Venons-en à l’appareil photo numérique. Pour économiser la charge de sa batterie, on peut commencer par désactiver les sons émis par la pression de boutons ou le déclenchement de l’objectif. Par la suite, il est bon de ne pas abuser du mode rafale, du zoom numérique et aussi du flash intégré. Tous les trois grignotent allègrement l’autonomie des APN puisqu’ils se servent de leurs parties électroniques.

Olympus OM-D E-M5 Mark 2Olympus OM-D E-M5 Mark 2

Posez une question dans la catégorie Dossiers du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire