[Test] Huawei P9 Lite : faut-il craquer pour le smartphone milieu de gamme ?

Le Huawei P9 LiteLe Huawei P9 Lite

Après son P9 dévoilé le mois dernier, c’est au tour du P9 Lite d’être lancé en France par Huawei. Au programme, un smartphone qui ne se veut pas plus compact que son aîné, mais propose cependant un tarif bien plus intéressant à 300 euros contre 550 euros. En contrepartie, le smartphone est cependant moins puissant, avec un capteur photo moins prestigieux et un design un poil moins soigné. Cependant, pour 250 euros de moins que son grand frère, le P9 Lite vaut-il vraiment le coup ? La rédaction de Tom’s Guide l’a testé pour vous.

>>> Retrouvez notre comparatif des meilleurs smartphones

Oui, pour son design

Particulièrement soigné, le design du P9 Lite rappelle fortement à celui du P9 classique. Au niveau de la forme de l’appareil, les deux smartphones proposent en effet un dos plat avec des rebords arrondis et un capteur d’empreintes digitales au dos. On soulignera d’ailleurs que le Huawei P9 Lite est l’un des premiers smartphones milieu de gamme à proposer un capteur d’empreintes, même si la technologie devrait se démocratiser dans les mois à venir.

Le Huawei P9 Lite, au dessus, et le Huawei P9 en dessousLe Huawei P9 Lite, au dessus, et le Huawei P9 en dessous

Cependant, le P9 Lite est bel et bien différent du P9. Ainsi, il n’arbore pas une coque en métal unibody, mais seulement des contours en aluminium. Le dos est quant à lui conçu en plastique mat plutôt solide. Par ailleurs, Huawei n’a intégré qu’un seul capteur photo au dos et non pas deux. Enfin, la ligne de l’antenne en bas du dos du smartphone n’est pas là non plus. Contrairement à ce que nom indique, le P9 Lite est cependant plus imposant que le P9 classique. Il fait en effet 14,68 cm de haut (14,5 pour le P9), 7,76 cm de large (7,09 pour le P9) et 7,5 mm d’épaisseur (7 pour le P9). Pour le poids également, le P9 Lite se fait très légèrement plus lourd avec 147 grammes contre 144 pour le P9.

>>> [Test] Huawei P9 : tout pour la photo

Toutefois, à l’usage, le Huawei P9 Lite reste un smartphone particulièrement sobre et design avec des finitions soignées. Il inspire une impression de solidité tout en restant particulièrement confortable et simple à prendre en main.

Le Huawei P9 Lite, à gauche, est légèrement plus grand que le Huawei P9, à droiteLe Huawei P9 Lite, à gauche, est légèrement plus grand que le Huawei P9, à droite

Oui, pour son écran

Malgré son tarif attractif de 300 euros, Huawei n’a pas lésiné sur la qualité de l’écran du P9 Lite. On se retrouve ainsi avec un écran de 5,2 pouces avec un affichage Full HD, comme pour le P9. De quoi proposer une très bonne résolution de 423 pixels par pouce. On est ainsi bien au-dessus de l’écran 5 pouces 720p du P8 Lite sorti l’an dernier.

>>> Écrans de smartphones : ces pixels qui ne servent à rien

Le P9 Lite permet de modifier la température de l'affichageLe P9 Lite permet de modifier la température de l'affichage

L’écran s’avère également très lumineux avec un bon équilibre des couleurs grâce à la technologie LCD. On regrette cependant des noirs qui tendent trop vers le gris. La température des couleurs à l’écran peut par ailleurs être modifiée simplement dans les paramètres du smartphone à l’aide d’un simple curseur. Il est ainsi possible de choisir de tirer l’écran davantage vers les bleus ou les jaunes si l’envie vous en prend. Toutefois, quitte à proposer une telle fonction jouant sur la température des couleurs, on aurait également que Huawei intègre un mode nuit directement dans ses paramètres. Dommage.

Non, parce qu’il est lent dans les jeux

Sous son appellation Lite, le smartphone de Huawei dissimule en fait un SoC nettement moins puissant que celui du P9 classique. Tandis que le modèle haut de gamme dispose de la puce maison Kirin 955 de Huawei, le P9 Lite est seulement doté d’un Kirin 650. Concrètement, cette puce ne devrait pas poser de souci majeur lors de l’utilisation du smartphone au quotidien, qu’il s’agisse du chargement des pages Web ou de l’utilisation des applications.

Cependant, le Kirin 650 n’est pas optimisé pour le jeu sur smartphones. Si le smartphone n’aura pas de mal à faire tourner des jeux peu exigeants en ressources comme Candy Crush ou 2048, il aura bien plus de mal dès lors que le jeu affiche de la 3D ou demande un rafraichissement particulièrement élevé.

Les résultats du P9 Lite sur Geekbench et 3D MarkLes résultats du P9 Lite sur Geekbench et 3D Mark

Un constat partagé par les deux benchmarks avec lesquels nous avons testé le smartphone. Sous Geekbench, qui mesure la puissance de calcul, le smartphone s’en sort très correctement avec une note de 3877, soit supérieure à celle du OnePlus 2 et légèrement inférieure à celle du Galaxy S6, le haut de gamme de Samsung sorti il y a seulement un an. Cependant, testé sous 3DMark, le P9 lite s’en sort clairement moins bien pour la puissance graphique. Il ne récolte que la note de 380 quand le Huawei P9 atteint le score de 784 et le Galaxy S7 Edge, celui de 2146.

Oui, pour ses photos

Contrairement au Huawei P9, le P9 Lite ne profite pas d’une optique conçue par Leica. De même, le smartphone ne dispose que d’un seul capteur et non pas de deux. Le P9 Lite n’est muni que d’un simple appareil photo de 13 mégapixels avec une ouverture à f/2.0 au dos et de 8 mégapixels avec la même ouverture en façade, pour les selfies. Bref, rien de très révolutionnaire.

>>> Retrouvez notre comparatif des meilleurs smartphones pour la photo

Afin d’évaluer les capacités en photo du P9 Lite, nous avons pris des clichés similaires entre le smartphone à 300€ et son équivalent haut de gamme, le P9. Nous avons ainsi capturé quatre photos : un objet rapproché pour l’effet de flou, un paysage pour les détails, un selfie pour la qualité du capteur en façade et une photo prise dans l’obscurité pour évaluer les capacités en faible luminosité.

A gauche, la photo du P9 Lite, à droite, celle du P9A gauche, la photo du P9 Lite, à droite, celle du P9

A gauche, la photo du P9 Lite, à droite, celle du P9A gauche, la photo du P9 Lite, à droite, celle du P9

A gauche, la photo du P9 Lite, à droite, celle du P9A gauche, la photo du P9 Lite, à droite, celle du P9

A gauche, la photo du P9 Lite, à droite, celle du P9A gauche, la photo du P9 Lite, à droite, celle du P9

Malgré la différence de prix et d’optique, le P9 Lite ne s’en sort pas si mal face à son grand frère. Globalement, sur toutes les photos, on peut regretter un manque de luminosité avec des niveaux trop gris et des couleurs qui peinent à ressortir. Pour le selfie en revanche, on apprécie des contrastes plus importants et des couleurs plus naturelles pour la peau. Enfin, en faible luminosité, si la photo est là aussi plus sombre, on remarque que le P9 Lite a mieux réussi à faire la mise au point sur la figurine de dinosaure que le Huawei P9.

Finalement, pour 400 euros de moins que la version haut de gamme, le P9 Lite n’a pas trop à rougir de ses capacités en matière de photo.

Oui, pour son autonomie

Le Huawei P9 Lite est définitivement un smartphone très endurant. Doté d’une batterie de 3000 mAh, similaire à celle du Huawei P9, nous avons pu l’utiliser pendant près de deux jours sans problème. Au bout de 30 heures d’utilisation, il restait ainsi 8 % de batterie. Un score très convenable qui s’explique notamment par la faible capacité de son processeur et des performances graphiques qui ne plombent pas la batterie.

Le Huawei P9 Lite propose de nombreuses options pour optimiser la batterieLe Huawei P9 Lite propose de nombreuses options pour optimiser la batterie

Par ailleurs, Huawei propose de nombreux paramètres pour optimiser l’utilisation de la batterie. Lorsque le système repère une application particulièrement gourmande en ressources, elle prévient ainsi l’utilisateur par une notification qui a le choix de la fermer pour l’empêcher de tourner en arrière-plan. Il existe également un mode de gestion de l’alimentation, comme sur PC, permettant de choisir entre Performance (CPU et réseau boostés), Intelligent (CPU et réseau équilibré) ou Ultra (uniquement pour recevoir des appels et envoyer des SMS).

Dommage cependant que Huawei n’ait pas intégré, comme sur le P9 ou le Nexus 6P, de prise USB Type-C, mais une simple prise micro-USB. La vitesse de recharge, déjà rapide, en aurait été encore améliorée.

Le Huawei P9 Lite est équipé d'une simple prise micro-USB et non pas USB Type CLe Huawei P9 Lite est équipé d'une simple prise micro-USB et non pas USB Type C

Posez une question dans la catégorie Dossiers du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire