Accueil » Actualité » Steam : Valve travaille à son service de cloud gaming

Steam : Valve travaille à son service de cloud gaming

Valve, la société propriétaire de Steam, travaille elle-aussi sur son propre service de cloud-gaming. Le leader de la vente de jeux PC devra faire face à une concurrence féroce, avec les services Google Stadia et Microsoft xCoud déjà prêts à venir envahir le marché

L’information a été découverte via un code d’un site partenaire apparu sur le portail Github. Le code fait référence au « Cloud Gaming Steam » et une ligne comprend la phrase suivante : « Vous devez accepter les termes du Steam Cloud Gaming Addendum avant de continuer ». Ces indices laissent donc présager que Valve développerait un projet de cloud gaming.

Image 1 : Steam : Valve travaille à son service de cloud gaming

Quelle concurrence pour Valve ?

Valve se retrouverait en compétition avec les géants Google Stadia, Microsoft xCloud et Playstation Now. Reste à savoir s’il n’est pas déjà trop tard pour prendre un train déjà bien en marche. Google inaugurera sa plateforme dans quelques jours et Microsoft a déjà débuté les premiers tests de son xCloud. Il faudra aussi compter sur la présence d’EA, qui travaille toujours sur son propre service, pour l’instant baptisé Project Atlas.

La création d’un service de cloud gaming serait néanmoins une démarche évidente pour Valve. Étant donné le nombre impressionnant de joueurs PC fidèles à la plateforme Steam, il serait dommage pour la société de ne pas capitaliser sur cette nouvelle approche du jeu vidéo. Cela étant dit, il est quelque peu étrange que Valve n’ait pas encore officialisé ses intentions. Peut-être le géant de l’industrie vidéoludique préfère-t-il attendre d’évaluer l’accueil que réserveront les joueurs à Google Stadia.

Steam lance un service permettant de jouer aux jeux multijoueur local en ligne

De nombreux utilisateurs de PC élitistes ont toujours des sentiments partagés envers le cloud gaming, en raison des multiples facteurs techniques susceptibles d’affecter le jeu. Google Stadia a néanmoins fait des promesses ambitieuses, qui si elles sont tenues, pourraient faire mal aux autres grands joueurs de l’industrie. Valve a donc plutôt intérêt à agir vite, pour ne pas perdre sa place de leader de la distribution de jeux vidéo.

Source : DIGITAL TRENDS