Test Honor 200 Pro : des compétences photo qui n’ont rien à envier aux meilleurs

Ce Honor 200 Pro est un smartphone “presque haut de gamme”. A ce titre, il embarque un équipement performant, avec le processeur Qualcomm Snapdragon 8s Gen 3, un téléobjectif et une batterie pouvant être rechargée sans fil.

Sommaire
Image 1 : Test Honor 200 Pro : des compétences photo qui n'ont rien à envier aux meilleurs
9/10
Honor 200 Pro
  • Bonnes performances
  • Dos blanc nacré séduisant
  • Qualité des photos
  • Téléobjectif 2,5x performant
  • Excellente qualité d'affichage
  • Efficacité de l'objectif principal de nuit
  • Recharge filaire rapide
  • Recharge sans fil
  • Pas totalement étanche
  • Incompatible Wi-Fi 7
  • Chargeur USB C 100 W non fourni

Le nouveau Honor 200 Pro, qui vient tout juste d’être annoncé, peut être considéré comme le nouveau smartphone “presque haut de gamme”, ou un “haut de gamme du milieu de gamme” du constructeur chinois. En effet, certaines de ses caractéristiques – mais pas toutes ! – sont généralement l’apanage des vaisseaux amiraux des constructeurs. En particulier celles dédiées à la photographie, avec son téléobjectif et ses fonctions originales de prises de vue, en noir et blanc par exemple, mises au point en partenariat avec le fameux studio photo parisien Harcourt.

Rappelons que le véritable smartphone haut de gamme de Honor n’est autre que le Magic6 Pro, que le constructeur a lancé au mois de février dernier et que nous avons bien sur testé ! La fiche technique de ce dernier ne laisse aucun doute sur son positionnement : certification IP 68, processeur le plus performant de Qualcomm, écran OLED LTPO, téléobjectif associé à un capteur de 180 mégapixels, batterie de 5600 mAh et recharge sans fil rapide ! A moins que l’on considère qu’il ne s’agisse plutôt du smartphone pliant du constructeur, le Honor Magic V2, que nous avons testé en tout début d’année.

Pour faire baisser le prix de ce Honor 200 Pro, le constructeur a du faire quelques sacrifices. Ceux-ci sont ils vraiment handicapant, compte tenu du prix demandé ? C’est ce que nous allons voir dans ce test complet.

A lire aussi > Test Honor Magic6 Lite : un smartphone séduisant, endurant, résistant et (relativement) bon marché !

Quelles sont les caractéristiques techniques du Honor 200 Pro ?

Le Honor 200 Pro exploite le tout récent processeur Snapdragon 8s Gen 3 de Qualcomm, qui n’est autre qu’une version “allégée” du Snapdragon 8 Gen 3, que l’on trouve dans les smartphones encore plus haut de gamme, et dont le prix avoisine ou dépasse les 1000 euros. Comme nous allons le voir dans la section qui concerne les performances du smartphone, l’intégration de cette nouvelle puce n’est pas du tout pénalisante pour les utilisateurs qui aiment de détendre en jouant.

D’autre part, si sa batterie n’est pas aussi grosse que celle de son grand frère, le Honor Magic6 Pro, sa recharge filaire est plus rapide et – surtout – la charge sans fil rapide est elle aussi possible. Enfin, outre le processeur, les seuls points sur lesquels le Honor 200 Pro n’est pas à la hauteur d’un Samsung Galaxy S24 Ultra, d’un Huawei Pura 70 Ultra ou encore d’un Asus ROG Phone 8 Pro, sont sa résistance à l’eau, qui n’est pas totale, et son écran, qui ne fait pas appel à la technologie LTPO.

  • Processeur : Qualcomm Snapdragon 8s Gen 3
  • Mémoire : 12 Go
  • Stockage : 512 Go
  • Écran : OLED 6,78 pouces, 2700 x 1224 pixels, 4000 nits max, HDR, 120 Hz max
  • Objectif grand-angle : 27 mm, f/1.9, capteur 50 mégapixels, stabilisation optique
  • Objectif ultra grand-angle / macro : 16 mm, f/2.2, capteur 12 mégapixels
  • Téléobjectif : zoom optique 2,5x, OIS + EIS, f/2.4, capteur 50 mégapixels
  • Caméra frontale : f/2.1, 50 mégapixels
  • Vidéo : 4K @ 30 images par seconde
  • Batterie : 5200 mAh, recharge filaire 100 W, recharge sans fil 66 W
  • Connectivité : Wi-Fi 6 (ax), Bluetooth 5.3
  • Dimensions  : 16,3 x 7,5 x 0,82 cm
  • Poids : 199 grammes
  • OS : Android 14 + MagicOS 8
  • Résistance : IP65
  • Divers : Lecteur d’empreintes digitales sous l’écran, reconnaissance faciale, haut-parleurs stéréo

A lire aussi > Test Honor Pad 9 : une tablette familiale douée pour le divertissement et abordable

Quel est le prix du Honor 200 Pro ?

Le Honor 200 Pro est disponible en une seule configuration, proposée à 799 €. Celle-ci comprend 12 Go de mémoire et 512 Go d’espace de stockage. Notons qu’il n’est pas possible de remplacer une des deux cartes SIM supportées par une carte mémoire de type microSD.

Il est donc proposé au même que le Google Pixel 8 (avec 128 Go d’espace de stockage), qui a ses points forts (écran performant, certifié IP 68, Wi-Fi 7, fonctions photo sophistiquées, charge sans fil) et ses points faibles (pas de téléobjectif, processeur quelque peu poussif).

Bon point, Honor propose une très belle offre de pré commande, valable jusqu’au 25 juin : coupon de réduction immédiate de 100 €, plus le casque Bluetooth Marshall Major IV offert (d’une valeur de 129 €), ainsi que la montre Honor Watch GS 3 (d’une valeur de 229 €). Sans oublier un bonus de 80 € sur une éventuelle offre de reprise d’un vieux smartphone.

A lire aussi > Test du Pixel 8, plus cher, le smartphone enrichi à l’IA de Google est-il toujours aussi convaincant ?

Son petit frère, le Honor 200, lancé lui aussi aujourd’hui, est plus abordable, puisqu’il est proposé à 649 €. La principale grosse différence réside dans son processeur moins véloce, puisqu’il s’agit du Qualcomm Snapdragon 7 Gen 3. Son écran est également un peu moins lumineux (3000 nits en pic) et la recharge de sa batterie ne peut pas s’effectuer sans fil. En revanche, il dispose du même équipement photo, avec le téléobjectif, ce qui est un très bon point. Ce modèle est donc – par exemple – un concurrent du Edge 50 Pro, qui a été lancé récemment par Motorola et que nous avons testé.

Honor 200 Pro
Image 6 : Test Honor 200 Pro : des compétences photo qui n'ont rien à envier aux meilleurs
  • Amazon
    699€
  • Honor
    699.99€

A lire aussi > Meilleur smartphone haut de gamme 2024 : quel modèle acheter ?

Un design séduisant

Le Honor 200 Pro est disponible en trois couleurs : noir, Ocean Cyan (bleu clair avec effets ondulés, comme des vagues) et Moonlight White. C’est cette dernière version que nous avons reçue et qui peut séduire, avec sa teinte blanche, habillée de subtils reflets, qui procurent un aspect proche de la nacre des coquillages.

L’avantage des modèles bleu et blanc réside dans le fait que les traces de doigts sont totalement invisibles sur leur dos ! On note que le bloc optique, assez imposant (et dont l’esthétique peut déplaire à certains), a tendance à déséquilibrer le smartphone lorsqu’il est posé sur une table et qu’on désire l’utiliser d’une main.

En façade, l’écran est dit “Quad curved“, ce qui signifie que ses quatre bords sont légèrement incurvés. Cela ne sert strictement à rien, mais c’est joli ! On note que l’effet est surtout visible sur la longueur de l’écran, et beaucoup moins sur la largeur.

En revanche, s’il y a une chose que l’on voit bien, c’est la grande encoche en haut de l’écran. C’est l’endroit où sont logés les deux capteurs frontaux : celui qui capture les selfies et un autre, appelé TOF (Time Of Flight, ou temps de vol), qui s’occupe de repérer les objets dans l’espace, afin d’affiner l’effet Bokeh appliqué sur les photos prises en mode Portrait.

Certes, cette encoche est un peu plus discrète que celle qui était déjà présente à l’écran du Magic6 Pro. Elle demeure toutefois plus visible que la petite ouverture circulaire, en forme de poinçon, qui abrite le capteur photo frontal de nombreux smartphones, comme le Xiaomi 14 Ultra, le Samsung Galaxy S24 Ultra, le Google Pixel 8 Pro, etc.

Petite déception (pour les maladroits et les malchanceux), le Honor 200 Pro n’est certifié que IP65. Le smartphone n’est donc pas étanche, à la différence des smartphones certifiés IP68. Le Honor 200 Pro ne devrait résister qu’aux fortes projections d’eau, au mieux (sous la douche ou un gros orage par exemple).

Pour le reste, le smartphone est très classique : lecteur d’empreintes digitales sous la dalle OLED, au bas de l’écran; touches de démarrage et de réglage du volume; port USB C, situé à côté du tiroir qui peut accueillir des deux cartes nano SD; Wi-Fi 6 et Bluetooth 5.3.

Le tout est complété par deux haut-parleurs qui délivrent un son stéréo. Et force est de constater que ce dernier s’avère d’assez bonne qualité, avec une puissance considérable, ce qui permet d’écouter de la musique, de jouer ou de regarder des vidéos, sans casque, dans de bonnes conditions.

A lire aussi > Meilleurs smartphones Honor : quel modèle acheter en 2024 ?

Un écran OLED, précis, lumineux et bien calibré

Pour ce qui est de l’affichage, le Honor 200 Pro affiche des caractéristiques en phase avec ce qu’on trouve sur la plupart des smartphones haut de gamme, Ainsi, son écran de 6,78 pouces exploite une dalle OLED, qui est – en théorie – le gage d’une grande qualité visuelle (et la théorie est souvent vérifiée en pratique).

Les images sont affichées dans une haute définition, 2700 x 1224 pixels. Elles sont donc plus précises que celles affichées sur l’écran du smartphone Samsung Galaxy A55, de milieu de gamme (2340 x 1080 pixels) et même du Galaxy S24 (2340 x 1080 pixels lui aussi).

D’autre part, la fréquence maximale supportée est de 120 Hz. Trois options sont possibles : le mode Fréquence Standard (60 Hz), le mode Fréquence élevée (120 Hz) et le mode Dynamique. Dans ce dernier, le système sélectionne l’une ou l’autre des deux fréquences, en fonction de l’application en cours d’utilisation. La seule différence avec l’écran OLED des smartphones encore plus haut de gamme réside dans le fait que ces derniers exploite la technologie LTPO (leur fréquence peut être beaucoup plus basse que 60 Hz, ce qui peut suffire dans certains cas, ce qui permet d’économiser de l’énergie).

En ce qui concerne les performances d’affichage, Honor annonce une luminosité maximale de 4000 nits, en pic, et un Delta E très bas (excellente fidélité des couleurs).

On retrouve les deux traditionnels profils d’affichage, appelés Couleurs normales et Couleurs vives. On peut également activer l’option Tonalité naturelle, qui adapte automatiquement la colorimétrie de l’écran en fonction de la luminosité ambiante (la colorimétrie peut aussi être modifiée manuellement).

Les résultats obtenus dans le mode Couleurs normales, avec notre sonde Calibrite Display Pro HL, sont les suivants :

  • Luminosité maximale de presque 600 nits (592 nits pour être précis !).
  • Température moyenne des couleurs de 6547 K (ce qui correspond à une colorimétrie parfaitement neutre).
  • Delta E moyen de seulement 1,7. La fidélité des couleurs est donc effectivement au rendez-vous.

Si on utilise le profil Couleurs vives, on observe alors les différences suivantes :

  • Colorimétrie qui se refroidit. En effet, on voit nettement le blanc tire quelque peu sur le bleu au moment où on active le mode. Et cela se traduit par une température moyenne des couleurs qui passe alors à 7511 K.
  • La luminosité maximale est très légèrement meilleure (616 nits maxi).
  • La fidélité des couleurs est toujours respectée (Delta E moyen de 2,5).

Pour le reste, parmi les autres options, on en trouve une qui permet d’activer un affichage nocturne circadien. Celui-ci permet – nous dit on – de réduire la fatigue visuelle le soir (avec définition possible du créneau horaire), en rendant automatiquement la colorimétrie de l’affichage plus chaude et ainsi favoriser un meilleur sommeil. Pourquoi pas !

A lire aussi > Meilleurs smartphones à moins de 700 euros : quel modèle acheter en 2024 ?

Un excellent niveau de performance

La dernière puce en date de Qualcomm (pour les smartphones !) n’est pas la plus performante ! En effet, il s’agit du Snapdragon 8s Gen 3, qui est une version “allégée” du Snapdragon 8 Gen 3, que l’on retrouve dans les smartphones haut de gamme de 2024, comme le Samsung Galaxy S24 Ultra ou le Honor Magic6 Pro.

La différence entre les deux puces réside dans leur architecture interne et la fréquence de fonctionnement de leurs différents cœurs (voir tableau ci-dessous). Ainsi, on note qu’un des cinq cœurs à hautes performances du Snapdragon 8 Gen 3 a été rétrogradé au rang de cœur économique dans le Snapdragon 8s Gen 3.

Snapdragon 8s GenSnapdragon 8 Gen 3
Cortex X41 @ 3,0 GHz1@3,3 GHz
Cortex A7204@ 2,8 GHz3@3,15 GHz + 2@2,96 GHz
Cortex A5203@2,0 GHz2@2,27 GHz
GPUAdreno 735Adreno 750

D’autre part, le TDP du Snapdragon 8s Gen 3 est très légèrement réduit : 6 W contre 6,3 W pour le Snapdragon 8 Gen 3. Enfin, l’iGPU du processeur du Honor 200 Pro est également un peu moins performant.

Signalons enfin que les deux puces intègrent le même NPU, Hexagon. Dans le cas du Honor 200 Pro, ce dernier est mis à profit, nous dit on, pour améliorer la qualité des photos, et en particulier celle des portraits.

Pour ce qui est des performances, le processeur Snapdragon 8s Gen 3 tire son épingle du jeu, malgré ses limitations par rapport à son grand frère. Ainsi, avec le test Geekbench 6, le Honor 200 Pro obtient des indices de 1569 (single-core) et 4536 (multi-core), ou 1880 / 4681 si on active le mode Performances (dans les options liées à la batterie). La puce s’avère donc plus véloce que le processeur Samsung Exynos 1480 présent dans le Galaxy A55, mais un peu moins que l’Exynos 2400 des Galaxy S24 et Galaxy S24+.

En revanche, pour les opérations graphiques, l’iGPU Adreno du Snapdragon distance tous ses concurrents (sauf le Snapdragon 8 Gen 3 bien sur !). En effet, la puce obtient un score 3D Mark Wild Life Extreme de 3133, ce qui s’avère plus rapide que l’Exynos 2400 de Samsung (scores sont d’environ 2600).

Le smartphone n’a donc aucun problème pour offrir une excellente réactivité, quelle que soient les situations. Par exemple, on peut jouer dans de très bonnes conditions. Ainsi, même en qualité Epique, on bénéficie d’animations parfaitement fluides avec Fortnite, puisque le compteur est toujours bloqué à 60 images par seconde en moyenne. Le jeu laisse même la possibilité d’exploiter le mode 90 Hz, en basse qualité graphique, afin d’obtenir une réactivité encore meilleure.

Idem avec le jeu Diablo Immortal : les animations comportent 60 images par seconde, malgré une qualité graphique très élevée.

A lire aussi > Meilleur smartphone gaming : quel modèle choisir en 2024 ?

Un don indéniable pour la photo

Le gros bloc optique présent au dos du Honor 200 Pro abrite trois objectifs. Le principal, qui ouvre à f/1.9, est équivalent à un 27 mm. Il est associé à un capteur de 50 mégapixels de 1/1.3 pouce. Il dispose d’un système de stabilisation optique (OIS). Et grâce à la technologie Quad Pixel Binning, il capture des photos de 12,5 mégapixels, constituées de “super pixels” de 2,4 micromètre de côté (2 photosites x 2 photosites).

Selon Honor, la force de son nouveau smartphone réside dans l’efficacité de son mode Portrait, qui bénéficie d’une optimisation des ombres et de la lumière par… l’intelligence artificielle (bien sur, il en fallait un peu !)(c’est à se demander comment nous pouvions vivre sans IA il y a quelques années). Et pour mettre toute les chances de son côté, le constructeur a élaboré le Honor 200 Pro en collaboration avec le fameux studio photo parisien Harcourt, spécialisé dans la réalisation de portraits – le plus souvent en noir et blanc – de stars du cinéma, de la musique, de la politique, etc.

Honor 200 Pro
Image 6 : Test Honor 200 Pro : des compétences photo qui n'ont rien à envier aux meilleurs
  • Amazon
    699€
  • Honor
    699.99€

Cela se traduit, au final, dans le module photo, par l’apparition d’une icone “Harcourt” sur laquelle il suffit de cliquer, lorsqu’on utilise le mode Portrait, pour faire apparaître trois modes de prise de vue :

  • Le mode Harcourt Classique (noir et blanc)
  • Le mode Harcourt Couleur
  • Le mode Harcourt Vibrant (couleur également).

Rappelons que peu nombreux sont les smartphones qui proposent un mode permettant de shooter directement en noir et blanc. La plupart des modèles s’en remettent aux filtres qui permettent de modifier à postériori une photo prise en couleur.

En pratique, si les portraits réalisées en noir et blanc s’avèrent d’excellente qualité, il ne faut pas hésiter à “mitrailler” son sujet, car – parfois – la mise au point n’est pas parfaite, ce qui impacte la netteté de l’image. Il faut donc suivre à la lettre d’un des conseils qui vous sont donnés pour réussir des portraits originaux : varier les angles sous lesquels on photographie la personne et lui demander de varier ses poses. Bref, il faut se comporter comme un photographe professionnel (même si le maquillage et l’éclairage optimisé d’un studio spécialisé manquent à l’appel !).

Si on utilise le mode Portrait de base, sans passer par le mode Harcourt, avec le capteur dorsal ou celui placé à l’avant du smartphone, il est alors possible d’ajuster l’intensité de l’effet Bokeh (flou appliqué à l’arrière plan) et d’utiliser diverses options permettant d’embellir le sujet photographié. On peut par exemple se rajeunir considérablement, en éliminant plus ou moins certains défauts de la peau, en lissant et éclaircissant le visage photographié.

L’objectif principal est assisté par un ultra grand angle (équivalent à un 16 mm et ouvrant à f/2.2), associé à un capteur de 12 mégapixels (qui fait aussi office d’objectif pour les photos en mode macro).

Dans de bonnes conditions d’éclairage, en plein jour par exemple, ces deux objectifs et leur capteur respectif permettent de capturer des images d’excellente qualité. Elles fourmillent de détails, avec des couleurs justes. Le mode macro, quant à lui, bénéficie de la précision du capteur de 12 mégapixels et génère des gros plans très précis.

Le troisième capteur du Honor 200 Pro, le Sony IMX 856 de 50 mégapixels, est associé à un téléobjectif (f/2.4), qui offre un zoom optique 2,5x (soit 68 mm). Doté d’un dispositif de stabilisation optique (OIS) et numérique (EIS), il permet d’utiliser un facteur de grossissement maximal de 50x en numérique (1360 mm !).

Comme on peut le constater sur les photos ci-dessous, le téléobjectif s’avère d’une grande efficacité jusqu’en mode 10x, voire même 30x selon les cas. Et si on pousse le zoom numérique en bout de course, certains clichés peuvent encore être exploités, même si – bien sur – leur précision est quelque peu dégradée.

De nuit, il est préférable de ne pas faire appel à l’objectif ultra grand angle. Lors de nos tests, quasiment tous nos clichés se sont avérés flous, ou peu précis, même si des sources lumineuses se trouvaient à proximité. Dans le meilleur des cas, ces clichés étaient de qualité passable.

En revanche, avec l’objectif principal, c’est tout le contraire, En effet, il génère la plupart du temps des images de grande qualité, avec un piqué très satisfaisant (photos ci-dessus). Alors, bien sur, il faut tenir compte du fait que la colorimétrie de la scène est complètement artificielle, car certaines photos – réalisées dans une obscurité quasi totale – semblent avoir été prises en fin de soirée (comme les deux exemples ci-dessous).

Cela s’explique par l’utilisation de la technique du Quad pixel Binning, qui consiste à fusionner quatre pixel (un carré de deux sur deux) afin de former une sorte de super pixel, qui recueille quatre fois plus de lumière. Cette technologie, alliée à un temps d’exposition de quelques secondes, permet d’obtenir des images précises, même dans les conditions les plus difficiles.

Et pour ce qui est du zoom, de nuit, nos photos réalisées avec un facteur de grossissement de 2,5x se sont avérées de bonne qualité. D’autre part, certains clichés, capturés avec le zoom 5x, offrent une qualité assez convaincante, pour peu que les sources lumineuses ne soient pas trop éloignées.

Le tout est complété par un capteur frontal de 50 mégapixels, avec un objectif dont l’ouverture est de f/2.1. Zoom 1x et 0,8x. En utilisant le mode Portrait basique (sans les options Harcourt !), les photos se sont avérées très satisfaisantes la plupart du temps, même de nuit, l’écran faisant en quelque sorte office de flash, en affichant une large zone blanche à l’écran qui illumine le visage.

Image 60 : Test Honor 200 Pro : des compétences photo qui n'ont rien à envier aux meilleurs

Dernier bon point, le Honor 200 Pro est en mesure de capturer des vidéos 4K, en 60 images par seconde (en mode 16:9 ou 21:9). D’autre part, un mode multi-vidéo permet de réaliser des séquences qui utilisent les images captées par les capteurs frontal et dorsal (en juxtaposition ou en incrustation).

Honor 200 Pro
Image 6 : Test Honor 200 Pro : des compétences photo qui n'ont rien à envier aux meilleurs
  • Amazon
    699€
  • Honor
    699.99€

A lire aussi > Meilleur smartphone pour la photo 2024 : lequel acheter ?

Une bonne autonomie, sans toutefois atteindre des sommets

Le Honor 200 Pro est équipé d’une batterie de 5200 mAh, légèrement plus grosse que celle qui est présente dans de nombreux smartphones (5000 mAh). Il faut se tourner – par exemple – vers le Honor Magic6 Pro pour disposer d’une batterie nettement plus grosse (5600 mAh). Comme toujours, nous avons réalisé nos tests d’autonomie avec une luminosité d’affichage ajustée à 200 nits.

Avec le test Modern Office de l’application PC Mark, le smartphone a fonctionné sans interruption pendant 12 h 27 min, en 60 Hz. On devrait donc pouvoir l’utiliser sans ménagement pendant une grosse journée (sauf si on est un joueur invétéré !), ce qui est bonne chose. On note cependant que les smartphones qui font tourner ce test pendant 13 à 16 heures ne sont pas rare.

L’autonomie en streaming vidéo est également satisfaisante. Ainsi, la lecture d’un film en Wi-Fi sur Netflix, en mode 60 Hz a fait baisser le niveau de charge de la batterie de 7 % en 2 heures, puis de 30 % au bout de 6 heures. Cela permet d’évaluer l’autonomie en streaming vidéo à environ 20 heures avec une batterie pleinement chargée. Si ce résultat s’avère plutôt satisfaisant, il faut néanmoins tenir compte du fait que de nombreux smartphones font mieux (entre 24 et 30 heures), comme le Honor Magic6 Pro ou le OnePlus 12, qui -certes – ont des batteries de plus grandes capacités (respectivement 5600 mAh et 5400 mAh), ou le récent Huawei Pura 70 Ultra (batterie de 5200 mAh lui aussi).

Bon point, la recharge filaire peut s’effectuer rapidement, avec un chargeur d’une puissance maximale de 100 W (mais celui-ci n’est pas fourni). Le constructeur annonce une recharge à hauteur de 50 % en 15 minutes et une recharge totale en 41 minutes. En pratique, à l’aide du chargeur de 100 W livré avec le Huawei Pura 70 Ultra, nous avons pu vérifier que la batterie a été rechargée à hauteur de 78 % en une demie heure et – effectivement – de 97 % en 41 minutes.

Enfin, certains apprécieront que la recharge puisse également s’effectuer sans fil, avec une puissance de 66 W.

A lire aussi > Smartphone avec la meilleure autonomie : quel modèle acheter en 2024 ?

Notre verdict

Image 1 : Test Honor 200 Pro : des compétences photo qui n'ont rien à envier aux meilleurs
9/10

Honor 200 Pro

  • HONOR 200 Pro + Chargeur 100W,…
    699€
  • 699€
    Voir l’offre
On aime
  • Bonnes performances
  • Dos blanc nacré séduisant
  • Qualité des photos
  • Téléobjectif 2,5x performant
  • Excellente qualité d'affichage
  • Efficacité de l'objectif principal de nuit
  • Recharge filaire rapide
  • Recharge sans fil
On n’aime pas
  • Pas totalement étanche
  • Incompatible Wi-Fi 7
  • Chargeur USB C 100 W non fourni
Verdict :

Malgré son prix raisonnable, pour un smartphone “presque haut de gamme”, le Honor 200 Pro offre deux des trois caractéristiques généralement réservées aux modèles vendus aux alentours de 1000 euros (et parfois bien plus !). A savoir, la recharge rapide sans fil et le téléobjectif. Il ne lui manque que l’étanchéité totale, ce qui n’est pas crucial si on n’utilise pas son smartphone dans des endroits “à risque”. Si on ajoute à cela un processeur Snapdragon 8S Gen 3 suffisamment véloce, même pour jouer, un écran performant et une batterie qui lui permet de fonctionner un à deux jours, on obtient un smartphone complet et convaincant. La cerise sur le gâteau étant le soin apporté par Honor aux prises de vue en mode Portrait, grâce à sa collaboration avec le studio Harcourt.

👉 Vous utilisez Google News ? Ajoutez Tom's Guide sur Google News et sur Whatsapp pour ne rater aucune actualité importante de notre site.

Votre Newsletter Tom's Guide

📣 Souscrivez à notre newsletter pour recevoir par email nos dernières actualités !