10 téléviseurs pour la Coupe du Monde 2010

Panasonic TX-P50VT20


Le Panasonic TX-P50VT20 présente un fonctionnement finalement très similaire à celui du Samsung 46C77000 précédemment testé. On est toujours obligé de porter des lunettes actives, on a besoin d’un lecteur Blu-ray 3D pour en profiter et le HDMI 1.4a fait parti des pré-requis. Nous avons d’ailleurs reçu en test le lecteur Blu-ray BDT30 dont le test suit sous peu.

Lire le test complet avec EreNumérique


Il y a la 3D et le reste. Mais comme c’est surtout pour la troisième dimension qu’il fait parler de lui, commençons par là. Le prix est acceptable si on considère la taille et les deux paires de lunettes livrées. Ces dernières isolent bien mais leur confort n’est pas optimal sur la durée ce qui peut précipiter le mal de tête. Car il y a aussi un problème de scintillement et de rendu des couleurs sur les plans les plus clairs. Au bout d’un film de durée standard, on est tout de même content d’enlever les lunettes. Ce qui n’était pas le cas sur le Samsung. Pour en finir avec le négatif, les travelings sur plan large font aussi perdre les pédales au système avec retards et saccades à l’affichage. Il n’empêche que l’effet 3D est vraiment impressionnant avec notamment des successions de plans qui donnent vraiment du volume. Les effets de jaillissement sont vraiment impressionnants. Pour autant, le rendu est très cinéma, subtil dans les nuances et agréable à l’œil. Et il n’y a pas d’effet fantôme, tout est parfaitement détaillé. Au global, c’est donc une expérience vraiment plaisante et qui rapproche encore un peu plus le salon du cinéma d’autant que la taille de 50 pouces semble presque minimale pour la 3D.

En 2D, C’est un bon plasma qui en haute définition offre un rendu très fin, très cinéma. Il pêche juste par des réglages un peu curieux et par des tons clairs qu’il a un peu de mal à gérer. Il évite aussi les écueils classiques du plasma avec des rouges naturels et une bonne affinité au jeu vidéo ce qui aura son importance avec la PS3 en 3D.

Reste enfin à parler des précautions d’installations liées au plasma 3D. Comme nous l’avons vu, les lunettes ont tendance à faire scintiller toute source de lumière autre que l’écran. Autant être franc. Si vous avez une fenêtre dans votre champ de vision, vous pouvez oublier la 3D. Le clignotement en limite du champ de vision est insupportable. Il faudra donc revoir sans doute la disposition de votre salon. Ensuite, il faut aussi bien avouer que le manque de pêche de ce plasma conduit à une image encore plus terne en 3D. Il faudra donc regarder la 3D exclusivement dans l’obscurité, c’est vraiment pénalisant.

Diagonale
50 pouces
Résolution Native
1920 x 1080
Contraste
5 000 000 : 1 (dyn.)
Luminosité
500 cd/m²
Latence
0,001 ms
Connectiques4 HDMI, 2 péritels, 1 VGA, YUV, chinch, 2 USB, composite
Prix moyen
2490 euros