Accueil » Actualité » Adobe demande à tous les utilisateurs de Flash Player de désactiver le plug-in avant fin 2020

Adobe demande à tous les utilisateurs de Flash Player de désactiver le plug-in avant fin 2020

Dans un souci de sécurité des données personnelles, Adobe va informer tous les utilisateurs de son lecteur Flash Player qu’il est important de bien désinstaller le plug-in avant la fin de l’année pour éviter les risques de piratage des ordinateurs.

Le fait qu’Adobe planifie depuis quelque temps de ne plus prendre en charge et supporter les mises à jour de Flash n’est pas une nouvelle incroyable. La société l’avait déjà annoncé.

Image 1 : Adobe demande à tous les utilisateurs de Flash Player de désactiver le plug-in avant fin 2020
Crédit : Adobe

Selon ZDNet, l’éditeur de Photoshop et de Flash Player va vous inviter à vraiment désinstaller le plug-in avant la fin de l’année. De plus, l’entreprise a annoncé qu’elle empêchera les contenus Flash de s’exécuter à partir de 2021.

Un arrêt d’exploitation ferme pour éviter les piratages

Paradoxalement, cet arrêt ferme et brutal de la prise en charge des mises à jour et de l’exploitation de Flash Player ne doit pas paraître choquant. Adobe le fait dans le but de protéger vos données personnelles face aux risques d’intrusion par des hackers. En effet, Flash Player a toujours été connu pour être un plug-in fragile et facile à exploiter de l’extérieur et s’introduire dans les PC.

Antivirus : quelle est la meilleure suite de sécurité.

Ne pas inciter les utilisateurs à désinstaller le lecteur serait ainsi irresponsable. Les laisser utiliser un outil aussi fragile qui n’est plus supporté leur ferait prendre trop de risques. Preuve que le danger est bien réel, il est rare de voir un éditeur laisser tomber un de ses logiciels aussi vite et en demandant à ses utilisateurs de le désinstaller avec insistance.

Un point de vue différent d’il y a dix ans

Ce changement de position vis-à-vis de Flash Player qui a contribué à la grande réputation d’Adobe semble être aujourd’hui un aveu de faiblesse. En effet, au début de Flash Player, l’éditeur critiquait la position d’Apple qui préférait le HTML5 à Flash sur ses iPhones et iPads pour la diffusion de contenus web.

Désormais, il faut avouer qu’Adobe donne raison à Apple en prenant cette décision importante, mais dans l’intérêt de tous. La sécurité des données personnelles des utilisateurs doit en effet être une priorité dans un monde où l’informatique et Internet sont de plus en plus exposés aux risques de piratage.

Photoshop et Premiere Pro sont gratuits : Adobe offre sa Creative Cloud aux étudiants.

Source : Engadget