Accueil » Test » [Test] Samsung Galaxy S8 : le meilleur, tout simplement

[Test] Samsung Galaxy S8 : le meilleur, tout simplement

1 : Design et prise en main 3 : Performances 4 : Autonomie 5 : Photos 6 : Interface et navigation

Écran

Image 1 : [Test] Samsung Galaxy S8 : le meilleur, tout simplementLe grand écran du Galaxy S8 occupe 84% de la surface du smartphone

Puisque Samsung a tenu à proposer un large écran pour son smartphone, celui-ci a tout intérêt à être de bonne qualité. Le moindre défaut pourrait ainsi être rédhibitoire.

Image 2 : [Test] Samsung Galaxy S8 : le meilleur, tout simplementHeureusement, le Galaxy S8 propose un écran de bonne facture. Celui-ci utilise une dalle Amoled qui permet d’afficher des noirs sans aucune luminosité. Par ailleurs, Samsung semble avoir fait des progrès du côté de la saturation des couleurs. Si celles-ci sont encore très présentes, par rapport à un écran d’iPhone 7, par exemple, elles ne choquent pas particulièrement l’œil. Enfin, la colorimétrie du Galaxy S8 est juste, même si elle tend très légèrement vers le bleu.

Le Galaxy S8 permet, dans ses options, de modifier une partie des réglages de l’affichage. Il est ainsi possible de modifier la colorimétrie dans le menu « mode d’écran » et de passer ainsi à un affichage « cinéma AMOLED », « photo AMOLED » ou « Basique », tous ayant tendance à réchauffer légèrement les couleurs de l’écran. Par ailleurs, une option équilibre des couleurs vous permettre d’égaliser entre les lumières bleu, vert ou rouge et éventuellement de paramétrer votre affichage comme bon vous semble. Enfin, on notera que Samsung propose également un « filtre de lumière bleue » qui permettra de passer en mode nuit et de reposer vos yeux avant de vous coucher. Celui-ci est activable manuellement ou automatiquement à des horaires programmés.

Malgré toutes ses qualités, l’écran du Galaxy S8 présente un défaut majeur, le ratio de son affichage, de 18,5:9. Dans les faits, si ce format est plus que plaisant à l’œil, il ne correspond à rien, aussi bien dans les films que dans la photo. Concrètement, lorsqu’on lance une vidéo sur YouTube ou Netflix pour profiter du mieux possible de l’écran du smartphone, on se retrouve avec des vidéos au format 16:9, format désormais généralisé aussi bien au cinéma que sur Internet. Dès lors, à gauche et à droite de la vidéo en plein-écran, vont s’afficher des bandes noires et l’affichage du Galaxy S8 ne vaudra alors pas beaucoup mieux que celui de n’importe quel smartphone concurrent.

Image 3 : [Test] Samsung Galaxy S8 : le meilleur, tout simplementLe Galaxy S8 n’est disponible qu’en version avec bords incurvés

Il est toujours possible de lancer l’application de vidéo en mode plein écran, pour que celle-ci le remplisse complètement, mais le haut et le bas de la vidéo, en mode paysage, vont alors disparaître. Il n’existe pas de solution miracle à ce problème, il est inhérent au format unique de l’écran du Galaxy S8. Paradoxalement, on profitera finalement le mieux de l’affichage du smartphone de Samsung lorsqu’on consultera des contenus sur Internet ou qu’on lira de longs articles.

Par ailleurs, on notera que si l’écran du Samsung Galaxy S8 est compatible HDR, les contenus HDR de Netflix ne sont pour l’heure pas  disponibles sur l’application mobile. Il faudra donc patienter encore quelque temps avant que le service de VOD ne permette de profiter pleinement du Galaxy S8. Enfin, malgré la définition de 2960 pixels par 1440 du Galaxy S8, celui-ci affiche par défaut du 2220×1080 pixels, soit du Full HD étendu, avec 440 pixels par pouce. Il est possible de modifier ce paramètre dans les réglages pour profiter de chaque pixel, mais au risque de diminuer l’autonomie du smartphone et de le ralentir légèrement. On notera tout de même qu’avec 440 pixels par pouce pour cet affichage Full HD, il est impossible pour un œil moyen de faire la distinction entre deux pixels à une distance d’usage d’une vingtaine de centimètres.

>>> Écrans de smartphones : ces pixels qui ne servent à rien

Image 4 : [Test] Samsung Galaxy S8 : le meilleur, tout simplement

Sommaire :

  1. Design et prise en main
  2. Écran
  3. Performances
  4. Autonomie
  5. Photos
  6. Interface et navigation