Quatre TV 40 et 42 pouces au banc d'essai

LG 42LE8500


Le LG 42LE8500 cache bien son jeu. Dans une épaisseur de quelques centimètres, il intègre un rétro-éclairage à adaptation localisée. C’est une très bonne chose… d’autant plus qu’il est quasiment obligatoire comme nous le verrons plus loin. C’est l’un des meilleurs écrans LCD/LED produit par la marque à ce jour. Surtout, le constructeur coréen a fait appel à des amis prestigieux pour l’assister dans ses régalges et ça se voit. On savait que THX aimait à s’immiscer dans la vie des ingénieurs LCD. Voilà maintenant que l’ISF (Imaging Science Foundation) y met son grain de sel avec deux modes prédéfinis vraiment intéressants.

Qualité vidéo

Globalement, le mode ISF2 donne toute satisfaction pour ce qui est de la colorimétrie. Il offre des tons chair naturels quelques soit la source et une bonne fluidité par défaut. Il faudra le retoucher afin d’activer le rétro-éclairage dynamique, qui pour nous est obligatoire si vous ne voulez pas avoir trop de clouding dans le noir. C’est aussi le seul moyen d’avoir un contraste digne de ce nom. Malheureusement, il bouche les teintes sombres et il crée des halos autour des objets fortement contrastés.

Définition

En HD, on vous conseille l’excellent réglage ISF Expert 1, plus juste dans les ombres que le THX. Le rendu est alors vraiment naturel avec une fidélité chromatique proche de la perfection. Mieux vaut ne pas forcer sur le TrueMotion 200Hz, dont le niveau bas remporte nos faveurs. C’est largement suffisant pour lisser les films, mais là encore, Sony tient le haut du pavé. En définition standard, les couleurs sont correctes, l’action est fluide, mais la netteté n’est pas au rendez-vous si vous utilisez un lecteur DVD Péritel de base. Vous pouvez limiter la casse en activant l’amélioration des bords, assez convaincant. Mais ça ne fait pas de miracle.

Jeu vidéo

Dans les jeux, la réactivité de la dalle est très moyenne. Et surtout, le contraste dynamique joue des tours. Donc si vous jouez, il faudra vous contenter d’un niveau de noir médiocre, dommage pour les fans de Splinter Cell.

Mode PC

Le mode PC fonctionne parfaitement en VGA. On atteint 1920x1080 sans problème.

Qualité sonore

La partie sonore est vraiment médiocre, à tel point que l’on regrette le LG 42SL8000. C’est dire. Il n’y a pas de basses, le son est très plat, sans grande spatialisation. Bref, c’est décevant.

Lire les tests complets avec EreNumérique


Le LG 42LE8500 est un bon téléviseur mais qui ne laisse pas de choix à son utilisateur : il faut activer le rétro-éclairage localisé ou le contraste est mauvais. C’est un peu dommage pour un écran à 1700 euros, largement au-dessus de la mêlée en 40-42 pouces.