Accueil » Dossier » [Test] Xbox One : que vaut la console de Microsoft ?

[Test] Xbox One : que vaut la console de Microsoft ?

1 : Une nouvelle Xbox, tout en un 2 : Black is the new black 3 : Une interface surchargée 4 : Kinect à la rescousse 6 : Smartglass, la companion app à tout faire 7 : Et pour les films ? 8 : De nombreuses applications 9 : Des premiers jeux prometteurs 10 : Faut-il craquer pour la One ?

De nombreux services en ligne

Image 1 : [Test] Xbox One : que vaut la console de Microsoft ?L’un des points forts de la Xbox et de la Xbox 360 étaient leurs fonctions en ligne, regroupées sur un seul et même service : le Xbox Live. Au départ créé pour permettre aux joueurs de se rencontrer à travers leurs jeux, celui-ci s’est étendu sur la Xbox 360 pour proposer de nombreux services de discussion, de vidéo ou de musique à la demande, etc. Logiquement, le Xbox Live est également présent sur Xbox One, peut-être même un peu trop présent : si la Xbox 360 pouvait bien se passer d’une connexion à Internet sans que l’expérience en soit vraiment gênée, priver la Xbox One d’Internet risque de limiter fortement les capacités de la console.

On trouve un peu de tout sur le Xbox Live : jeux, musique et films à télécharger ou à louer, applications en tous genre (Skype, Twitch, etc.), un service de jeu en ligne ou encore une fonction permettant d’envoyer des extraits vidéo de ses parties sur les serveurs de Microsoft. Notons toutefois que l’écrasante majorité de ces fonctions ne seront accessibles qu’aux possesseurs d’un abonnement Xbox Live Gold, vendu environ 60 euros par an. Pour ce prix, vous pourrez par exemple jouer en ligne où envoyer des vidéos de vos parties à vos contacts, mais l’accès aux contenus vidéo ou audio restera payant…

Le jeu en ligne, quant à lui, est d’assez bonne facture et ne souffre d’aucun souci particulier. Un jeu comme Deadrising 3 vous propose par exemple de vous mettre en relation avec des inconnus, vous proposant de vous entraider pour remplir les missions, tandis que Killer Instinct ou FIFA 14 vous mettent en relation avec des adversaires du monde entier pour disputer des parties et mettre vos compétences à l’épreuve.

Notez enfin que si une connexion à Internet est absolument nécessaire pour profiter pleinement de sa Xbox One, mieux vaut disposer d’une connexion à très haut débit pour ne pas regretter les heures passées à attendre devant sa console. La simple mise à jour à installer au premier lancement de celle-ci pèse près de 3 Go, et la plupart des jeux vous demanderont également de lourds téléchargements pour pouvoir se lancer la première fois. En bref, les connexions les plus lentes souffriront clairement du passage à la Xbox One.

Sommaire :

  1. Une nouvelle Xbox, tout en un
  2. Black is the new black
  3. Une interface surchargée
  4. Kinect à la rescousse
  5. De nombreux services en ligne
  6. Smartglass, la companion app à tout faire
  7. Et pour les films ?
  8. De nombreuses applications
  9. Des premiers jeux prometteurs
  10. Faut-il craquer pour la One ?