Focus : TV HD : LCD ou plasma ?

Le LCD : de petites diagonales abordables

LCD schémaQuestion technologie, le fonctionnement d’un téléviseur LCD est relativement simple. Sans entrer dans un détail trop technique, l’écran est en fait composé de deux plaques parallèles transparentes entre lesquelles est placée une couche de cristaux liquides. Ces derniers ont la propriété de s’orienter selon le courant électrique qui les traverse. La lumière, produite par des sortes de néons, arrivant de l’arrière peut donc être bloquée selon l’orientation des cristaux liquides.

Le principal défaut des LCD est certainement leurs angles de visions qui avaient pour habitude d’être relativement réduits. Dès que l’on se plaçait sur les côtés du téléviseur, les couleurs changeaient complètement ou l’image devenait invisible. C’est un symptôme de moins en moins vrai sur les dernières générations de dalles, mais qui peut être présent sur des modèles bon marché utilisant souvent d’anciennes générations. L’autre point noir est la rémanence ou persistance à l’écran des images rapides, créant ainsi des traînées. Là aussi, le défaut a tendance à disparaître grâce aux temps de réponse de plus en plus réduits.

Bonne durée de vie ?

Du côté de la durée de vie, les experts s’accordent à dire que la demi-vie du LCD se trouve quelque part autour de 25 000 heures soit huit ans à raison de huit heures de marche par jour. L’usure se manifestera notamment par une baisse de luminosité de l’écran, que l’on pourra compenser en augmentant celle-ci au fur et à mesure de sa vie. Bien sûr ce phénomène ayant lieu progressivement, l’utilisateur se rendra très peu compte de ce symptôme.

Enfin, les coûts de fabrication des dalles LCD les rendent pour le moment financièrement intéressantes en dessous d’une diagonale de 40 pouces. Sur ces tailles, le plasma entre par contre en concurrence frontale avec le LCD.