Accueil » Actualité » Jeff Bezos s’amuse des futures difficultés de Musk suite au rachat de Twitter

Jeff Bezos s’amuse des futures difficultés de Musk suite au rachat de Twitter

Bezos a partagé un tweet considérant les pressions potentielles de la Chine sur Tesla et Twitter maintenant que le même homme les possède.

Lundi, le conseil d’administration de Twitter a accepté de vendre la société à Musk pour 44 milliards de dollars (environ 41,2 milliards d’euros). Suite à cela, Jeff Bezos a attiré l’attention sur les liens étroits entre Tesla et la Chine. Cette dernière est aujourd’hui le plus grand marché mondial de véhicules électriques et elle abrite la première usine de Tesla à l’étranger.

Le rire iconique de Bezos - Crédits : Flickr/Steve Jurvetson
Le rire iconique de Bezos – Crédits : Flickr/Steve Jurvetson

C’est environ la moitié des voitures de la société vendues dans le monde l’année dernière qui a été produite dans son usine de Shanghai, et Musk a déclaré que ce chiffre pourrait doubler.

Un tweet en réponse au message du journaliste du NYT Mike Forsythe

« À propos :

– Le deuxième marché de Tesla en 2021 était la Chine (après les États-Unis)

– Les fabricants de batteries chinois sont les principaux fournisseurs des véhicules électriques de Tesla.

Après 2009, lorsque la Chine a interdit Twitter, le gouvernement n’avait presque plus d’influence sur la plate-forme

– Cela vient peut-être de changer. »

Bezos a retweeté et a écrit : « Question intéressante. Le gouvernement chinois vient-il de gagner un peu d’influence sur la place publique ? »

La référence à la « place publique » concernait le premier tweet de Musk après la confirmation de l’achat sur Twitter ; il a écrit : « La liberté d’expression est le fondement d’une démocratie qui fonctionne, et Twitter est la place publique numérique où est débattue des questions vitales pour l’avenir de l’humanité… »

La Chine pourrait désormais posséder un levier sur Twitter en faisant pression sur Elon Musk par le biais de Tesla. Une situation qui serait bien embêtante pour celui qui déclare acheter la plate-forme pour protéger le droit d’expression…

À lire aussi > Elon Musk rachète Twitter, à quoi faut-il s’attendre ?

Quelques heures après, Bezos a tempéré ses propos provocateurs

« Ma propre réponse à cette question est probablement non. Le résultat le plus probable à cet égard est la complexité en Chine pour Tesla, plutôt que la censure sur Twitter ».

« Mais nous verrons. Musk est extrêmement doué pour naviguer dans ce genre de complexité ».

Effectivement, nous verrons si le milliardaire (Musk) qui en dit parfois trop sur Twitter va parvenir à tenir la barre de toutes ses entreprises. Car maintenant il marche sur un terrain dont l’influence politique le rend très délicat. Celui des réseaux sociaux.

À lire aussi > En achetant Twitter, Elon Musk aurait le contrôle sur une immense base de données et d’opinions

Source : TheVerge