Accueil » Test » [Test] Honor Play : que vaut le smartphone gaming de Honor ?

[Test] Honor Play : que vaut le smartphone gaming de Honor ?

Image 2 : [Test] Honor Play : que vaut le smartphone gaming de Honor ?
14/10

Honor Play

On aime
  • Un excellent rapport performances/prix
  • Les optimisations pour les jeux
  • L'écran lumineux et agréable
On n’aime pas
  • L'appareil photo
  • Un seul haut-parleur
  • Encore trop peu de jeux optimisés
Verdict :

Ce Honor Play est plein de belles promesses, et a le potentiel de devenir un des meilleurs smartphones gaming du marché grâce à ses bonnes performances et son prix très compétitif. Il faudra cependant que Honor réagisse vite pour optimiser son smartphone avec un plus grand nombre de jeux afin de séduire les joueurs de tous horizons. Pour les autres, ce Honor Play reste un bon smartphone à considérer, pour peu qu’on ne souhaite pas prendre trop de photos…

plus

Avec son Honor Play, le constructeur chinois Honor se lance sur le marché des smartphones gaming, une niche certes mais déjà représentée par des concurrents sérieux comme le Razer Phone ou l’Asus ROG Phone. Avec un design qui ne paie pas de mine, ce smartphone veut pourtant se donner les moyens de tirer son épingle du jeu avec des optimisations orientées vers les joueurs.

Image 3 : [Test] Honor Play : que vaut le smartphone gaming de Honor ?

Oui et non, pour le design simple mais passe-partout

Le premier détail qui interpelle avec ce Honor Play, c’est son design qui ne paie pas de mine, du moins pour un smartphone orienté gaming. Avec ses formes arrondies, son encoche en haut de l’écran et son double capteur photo dorsal, il ressemble à n’importe quel smartphone sorti en 2018, et rien ne laisse présager l’usage spécifique auquel il se destine. Nous sommes loin des lignes agressives et des couleurs vives du Razer Phone ou du ROG Phone.

Image 4 : [Test] Honor Play : que vaut le smartphone gaming de Honor ?


À l’inverse, se Honor Play se fond dans la masse, ce qui pourrait presque dénoter un certain manque d’inspiration. Il faudra vraiment le regarder de près pour ne pas le confondre avec un Honor 10. Cela reste néanmoins un parti pris intéressant, qui parlera certainement aux utilisateurs qui veulent un smartphone performant pour le jeu, mais dont l’aspect se rapproche plus de celui d’un téléphone classique sous Android.

Image 5 : [Test] Honor Play : que vaut le smartphone gaming de Honor ?

Concernant l’écran, on trouve une dalle LCD LTPS de 6,3 pouces et d’une résolution de 2340 par 1080 pixels. À l’usage, ce grand écran est plutôt agréable, malgré une encoche qui gagne un peu en largeur par rapport au Honor 10. Il est d’ailleurs possible de la masquer dans les menus du téléphone en assombrissant toute la partie supérieure qui l’entoure.

Image 6 : [Test] Honor Play : que vaut le smartphone gaming de Honor ?Image 7 : [Test] Honor Play : que vaut le smartphone gaming de Honor ?

Le principal reproche face à ce design, outre son manque d’audace, sera surtout l’inclusion d’un seul haut-parleur en dehors de celui dédié aux appels, privant automatiquement les jeux d’un effet stéréo qui serait bien venu. Son placement, près du port USB-C, n’est d’ailleurs pas des plus heureux puisqu’il sera bien souvent recouvert par la main lors d’une session de jeu, produisant ainsi un son étouffé, voire inaudible. L’usage d’un casque est donc vivement conseillé.

Oui, pour les performances à petit prix

À l’intérieur du smartphone, on trouve donc un processeur Kirin 970, la puce la plus puissante de chez Huawei (maison mère de Honor), qu’on retrouve également dans le Honor 10 et le Huawei P20. Celle-ci est épaulée par 4 Go de mémoire vive et 64 Go de stockage.

À l’usage, le smartphone offre donc d’excellentes performances, et propose un jeu fluide dans des titres comme Asphalt 9 ou PUBG Mobile, deux jeux pour lesquels le smartphone est spécifiquement optimisé. Car c’est une des nouveautés pour Honor avec le Play : l’arrivée d’un mode GPU Turbo. Sur le papier, ce mode permet d’améliorer les performances graphiques du smartphone de 60% tout en économisant l’autonomie de la batterie d’environ 30%.

Image 8 : [Test] Honor Play : que vaut le smartphone gaming de Honor ?

Concrètement, un jeu comme PUBG Mobile permet donc de monter tous les paramètres graphiques au maximum sans perte de fluidité. Il convient toutefois de noter que tous les jeux ne sont pas compatibles avec ce mode, et que les nouveaux jeux seront optimisés au cas par cas via des mises à jour poussées par Honor vers son smartphone. Reste donc à savoir si le très convoité Fortnite profitera de ce mode, tout comme bien d’autres titres gourmands tant en performances qu’en énergie.

On notera toutefois que pour un prix fixé à 329 euros par Honor, le Play se classe indiscutablement comme l’un des meilleurs rapports performance/prix du marché, une mention plutôt honorable. En outre, le smartphone affiche un prix deux fois inférieur au Razer Phone et trois fois inférieur à l’Asus ROG Phone, ses concurrents les plus directs. 


Geekbench 4 Multicore
3DMark Slingshot Extreme
Honor Play (Kirin 970)66492954

Honor 10 (Kirin 970)65892993

Razer Phone (Snapdragon 835)66853855

Oui, pour les optimisations en jeu

Si le mode GPU Turbo permet de booster les performances du téléphone pour les jeux vidéo, ce n’est cependant pas la seule optimisation prévue par Honor pour son smartphone. On y voit par exemple un mode « smart shock », qu’on retrouve également dans le FPS en ligne PUBG Mobile ou encore dans Alphalt 9. L’idée est de reproduire les vibrations d’une manette bien connues des joueurs sur console. Lorsqu’on conduit un véhicule, tire avec une arme ou que notre personnage fait une chute, l’action est retranscrite sous forme de vibrations dans le téléphone. Rien de bien exceptionnel dans l’idée, mais chaque action transmet une vibration spécifique à travers le téléphone, permettant les dissocier de cette manière. 

Image 9 : [Test] Honor Play : que vaut le smartphone gaming de Honor ?

Au-delà des vibrations, le son a été particulièrement travaillé pour ce Honor Play. Outre la déception de n’avoir qu’un seul haut-parleur qui se retrouve parfois étouffé par la main en jouant, on se rend compte du travail effectué en branchant un casque sur la prise dédiée. Pour l’occasion, le smartphone simule un environnement sonore en 7.1, permettant de distinguer précisément d’où provient un tir. Là encore, la fonctionnalité est particulièrement mise en avant avec PUBG Mobile, mais il faudra que Honor fasse preuve de réactivité pour intégrer ces différentes optimisations dans un plus grand nombre de jeux. Le cas échéant, ce Honor Play pourrait alors vraiment devenir un appareil référent pour le jeu mobile et s’imposer comme un incontournable, surtout compte tenu de son prix réduit, mais pour l’heure, ces fonctions font surtout office de belles promesses dont seulement une poignée de jeux se font la vitrine. Le temps nous dira donc si ces arguments sont de vraies qualités pour le smartphone.

Le meilleur smartphone pour jouer ?

>>> Lire : notre guide des meilleurs smartphones du moment

Non, pour l’appareil photo

En destinant principalement son smartphone aux joueurs, Honor a forcément dû faire quelques sacrifices pour conserver de bonnes performances tout en maintenant un prix attractif. Dans ce cas, c’est l’appareil photo qui en fait clairement les frais, malgré son double capteur dorsal (respectivement 16 et 2 mégapixels) et un capteur frontal de 16 mégapixels. Malgré l’inclusion d’une l’IA qui permet d’améliorer automatiquement les clichés, et qui avait été présentée avec le Honor 10, le smartphone ne fait pas de miracles en photo. En basse lumière, on constate très vite un bruit sur l’image et une qualité nettement moins bonne que dans des conditions plus lumineuses. À l’inverse, lorsque la lumière est bonne, l’IA cherche parfois à trop modifier l’image et peut avoir tendance à saturer les couleurs.

Image 10 : [Test] Honor Play : que vaut le smartphone gaming de Honor ?

En mode portrait, qui utilise lui aussi l’IA du Kirin 970 pour distinguer l’arrière-plan, le smartphone a également des difficultés à bien distinguer les contours. Le résultat est bien souvent une photo où certains éléments se retrouvent plus flous qu’ils ne devraient l’être, même si le mode donne des clichés à peine corrects.

Les photos du Honor Play sont donc assez décevantes, d’autant plus qu’il embarque un matériel très proche du Honor 10, lui-même s’en tirant un peu mieux dans ce domaine. Mais la déception est d’autant plus grande que ce Honor Play n’aspire visiblement pas à être un smartphone gaming comme les autres, c’est à dire exclusivement orienté vers le jeu, comme en témoigne son design plus proche d’un smartphone « classique ».

Image 11 : [Test] Honor Play : que vaut le smartphone gaming de Honor ?Image 12 : [Test] Honor Play : que vaut le smartphone gaming de Honor ?Image 13 : [Test] Honor Play : que vaut le smartphone gaming de Honor ?

Image 14 : [Test] Honor Play : que vaut le smartphone gaming de Honor ?Image 15 : [Test] Honor Play : que vaut le smartphone gaming de Honor ?