Accueil » Actualité » Tricher sur Apex Legends et Counter Strike peut vous coûter cher

Tricher sur Apex Legends et Counter Strike peut vous coûter cher

L’usage de cheat codes n’apporte pas que le déshonneur. Parfois, il s’accompagne aussi d’un coup de fil de votre banquier…

Apex Legends Counter Strike cheat codes virus

C’est la première règle du joueur averti : on ne télécharge pas tout programme censé déverrouiller les cheat codes d’un jeu et booster vos compétences. Jamais. Mal en a pris à certains gamers crédules qui pensaient entrer dans le Hall of Fame d’ApexLegends ou de Counter Strike : Global Offensive. En installant sur leur ordinateur des fichiers exécutables répondant aux doux intitulés de « ApexLegends New Cheat 0.2.1 » et de « CSGO Aimbot+Wallhack », ils ont hébergé Baldr. Un malware très indiscret.

Des transactions sur le Dark Web

Baldr est un formidable aspirateur de données personnelles. Une fois lancé sur votre PC, il pourra récupérer vos identifiants Steam, Epic Games ou Battle.net. Plus critique encore, il aura accès à votre numéro de carte bleue et à votre compte Paypal. Une aubaine pour ses concepteurs qui n’hésitent pas à les revendre sur le Dark Web sans aucune traçabilité.

Les plaintes liées à Baldr sont encore minimes. On en dénombre moins de six cent dans le monde, principalement aux Etats-Unis et en Russie. La société de cybersécurité Sophos recommande toutefois de se méfier des liens présents dans les descriptions de vidéos YouTube, sur les chats Twitch ou encore échangés via Discord. Ce sont les principaux vecteurs du malware. Celui-ci est encore actif et en circulation.

>> Forum : un malware infecte votre PC ? Nos Experts Sécurité vous accompagnent.