Accueil » Test » Test : Goat of Duty, le nouveau FPS multijoueurs qui va détrôner CoD, Battlefield et CS:GO

Test : Goat of Duty, le nouveau FPS multijoueurs qui va détrôner CoD, Battlefield et CS:GO

Vous êtes adeptes des FPS ? Vous passez des heures sur CS:GO, Battlefield V ou Call of Duty ? Oubliez tous ces titres dépassés tant techniquement que niveau gameplay : développé par 34BigThings et édité par RaiserGames, Goat of Duty s’annonce comme LE prochain FPS multi-joueurs à la mode.

Image 1 : Test : Goat of Duty, le nouveau FPS multijoueurs qui va détrôner CoD, Battlefield et CS:GO
Crédit : 34BigThings / Steam

Encore en accès anticipé, ce jeu AAA est toutefois d’ores et déjà disponible sur Steam où il vous en coûtera moins d’une dizaine d’euros. Et la moyenne des évaluations notées sur la boutique de Valve confirme le futur succès de ce jeu révolutionnaire. Prêt pour le test exclusif de ce FPS au gameplay intense ?

Image 3 : Test : Goat of Duty, le nouveau FPS multijoueurs qui va détrôner CoD, Battlefield et CS:GO

EVGA GeForce RTX 2080 Super Black Gaming

750€ > Amazon

GoD : un gameplay à vous rendre chèvre

Image 4 : Test : Goat of Duty, le nouveau FPS multijoueurs qui va détrôner CoD, Battlefield et CS:GO
Crédit : 34BigThings / Steam

Difficile de décrire le gameplay, justement, de Goat of Duty. Nous avons donc préféré vous le montrer en vidéo. Notez toutefois que le jeu ne possède à l’heure actuelle pas de mode solo : il faudra donc obligatoirement jouer en multijoueurs pour se défouler sur ses amis, ou sur des inconnus. Autre détail, Goat of Duty n’utilise pas de serveur dédié et n’importe qui peut héberger sa propre partie. A l’heure où la fibre se démocratise un peu partout, ce n’est toutefois pas un problème, bien au contraire : tous les joueurs bénéficieront ainsi d’un ping négatif, voire imaginaire.

Un moteur 3D révolutionnaire

Côté technique, le studio de développement démontre sa supériorité sur ses concurrents. Compatible DirectX 12 Ultimate, Goat of Duty supporte toutes les technologies à la pointe, parmi lesquelles le ray-tracing bien entendu (et ce via un mode propriétaire permettant à n’importe quel GPU d’être compatible). L’occlusion ambiante, le Dynamic Wool Filtering et les plus classiques TAA ou MSAA sont eux aussi de la partie.

Image 5 : Test : Goat of Duty, le nouveau FPS multijoueurs qui va détrôner CoD, Battlefield et CS:GO
Crédit : 34BigThings / Galaxie Media

On pourrait s’attendre à ce que le moteur 3D très élaboré plombe les performances du jeu, mais il n’en est rien, preuve du travail d’optimisations réalisé par le studio de développement. Ainsi, les performances sont excellentes, quelle que soit la carte graphique, et ce jusqu’en 8K. Une véritable leçon donnée aux autres studios ! Les résultats ci-dessous ont été réalisés sur notre plateforme standard de test (AMD Ryzen 3800X, 16 Go de mémoire DDR4-3600 CL16, Asus ROG Strix X570-E Gaming et alimentation Thermaltake iRGB Plus 1050W).

En 8K et avec toutes les options graphiques réglées au maximum, seules les S3 Virge GX2 et Intel 740 n’atteignent pas la barre des 60 FPS. Il faudra donc probablement oublier le ray-tracing ou diminuer légèrement la qualité graphique pour jouer de manière fluide avec ces cartes graphiques, ou bien passer en 4K. Dans cette définition justement, et à l’exception des deux précédentes cartes citées, tous les GPU dépassent les 100 FPS en moyenne, toujours avec les paramètres graphiques poussés au maximum. Enfin, en Full HD, n’importe quelle carte graphique pourra faire tourner le jeu à plus de 144 FPS : les possesseurs d’écrans 144 Hz seront aux anges !

Image 6 : Test : Goat of Duty, le nouveau FPS multijoueurs qui va détrôner CoD, Battlefield et CS:GO
Crédit : 34BigThings / Steam