Google Maps devient payant pour les développeurs

Certains développeurs devront bientôt s’acquitter d’une redevance pour utiliser l’interface de Google Maps. Google a annoncé vouloir faire payer les utilisateurs de son API au-delà d’un certain nombre de requêtes par mois.

L’interface de programmation de Google Maps propose aux développeurs tiers d’utiliser le service au sein de leurs applications (comme l’application Plans dans iOS). Jusqu’à présent gratuite, l’utilisation sera limitée 25 000 requêtes par jour. Une fois ce seuil dépassé, il faudra débourser 4 dollars par paquet de 1 000 requêtes.

Comme l’indique ce tableau de prix, les tarifs varient selon les fonctionnalités exploitées. Pour les services à fort trafic, il vaudra alors mieux souscrire à un compte Maps API Premier à 10 000 dollars par an. 

Payant pour seulement 0,35 % des clients

Google précise que ces dispositions permettront à la grande majorité de ses clients de continuer à disposer de l’interface de Maps à qualité de service équivalente et de manière gratuite. Selon Google, seul 0,35 % d’entre eux auront à payer pour pouvoir utiliser l’API.

Si cette décision peut paraitre anodine, elle est également révélatrice de la nouvelle orientation du groupe depuis le retour de Larry Page aux manettes : arrêt de services secondaires et recherche d’économie. Reste maintenant à voir si les clients utilisant Maps préféront se tourner vers l’offre Bing de Microsoft.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
1 commentaire
    Votre commentaire
  • sohand
    le mieux est de faire une rapide mise à jour comme l'a préconisée l'éditeur et le tout est joué
    0