Apple veut faire taire la voix anglaise de Siri

Apple ne voit pas d’un très bon œil que la voix britannique de son logiciel Siri s’expose sur les ondes. La firme lui a demandé de se taire.

L’histoire débute il y a six ans. L’entreprise Scansoft fait alors enregistrer la voix de Jon Briggs. En tout, il prononcera 5000 phrases différentes sur plusieurs contrats. Il y a peu, ce lot d’enregistrement a été acquis par Apple afin d’être utilisé dans l’aide virtuelle de son nouveau smartphone, Siri.

Après le lancement de l’iPhone 4S, Jon Briggs s'aperçoit lors d'une démonstration à la télévision que la firme de Cupertino a utilisé sa voix pour Siri. Quelques temps après, il reçoit un appel d’Apple. On lui demande de ne pas parler de son rôle dans la conception du logiciel. Son interlocuteur lui explique que les employés d’Apple ne sont pas autorisés à parler de leur implication dans le développement des produits.

Mais voilà, Jon Briggs n’est pas un salarié d’Apple. Il est alors allé de son propre chef donner une interview sur le sujet au Telegraph. « J’ai fait une série d’enregistrements en parlant d’une manière très particulière, avec un ton plat. » En fait, ce n’est que par la suite qu’Apple a ordonné les mots afin de former les phrases dont il avait besoin pour Siri.

Le Telegraph ajoute que le même set d’enregistrement a été utilisé pour les annonces de la gare de King Cross, au nord-est de Londres.

iPhone 4S : les fonctionnalités qui lui manquent

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
9 commentaires
    Votre commentaire
  • Rorothermidor
    Bonjour,
    Voilà qui est contrepublicitaire, vouloir faire taire Briggs, la voix intégrée à Siri, relève de l'utopie il n'est aucunement sous contrat avec Apple et lui même pourrait demander à ce qu'Apple change la voix leur coûtant ainsi bien plus cher.
    0
  • Anonyme
    on aura tout vu
    0
  • liinter
    tu es bien réveillé !!
    De plus j'ai le même pb que NameL3ss !! sujet non consultable !!!
    0