Accueil » Actualité » Donnez votre visage à un robot, recevez 115 000 euros

Donnez votre visage à un robot, recevez 115 000 euros

Une société britannique veut vous offrir 130 000 dollars en l’échange du droit d’utiliser votre visage sur un robot. Si vous êtes sélectionnés, votre faciès pourrait se retrouver sur quelques milliers de robots humanoïdes partout dans le monde.

La start-up londonienne Geomiq est à la recherche d’un visage « gentil et amical » pour le futur « robot humanoïde de pointe » d’un de ses clients.

Image 1 : Donnez votre visage à un robot, recevez 115 000 euros

L’annonce publiée sur le blog de la société semble tout droit tirer d’un film de science-fiction, mais elle est pourtant très sérieuse : « L’entreprise recherche un visage « gentil et amical » qui deviendra le visage littéral du robot dès sa production.», indique Geomiq. En échange, le fabricant versera une compensation de 100 000 livres, soit environ 115 000 euros à la personne choisie.

Un robot à votre image vendu partout dans le monde

L’offre peut paraître alléchante, mais Geomiq souligne bien qu’il s’agit d’une « extrêmement grande décision ». Il est en effet important de savoir que le visage sélectionné sera « reproduit sur des milliers de versions potentielles des robots dans le monde ».

La société ne fournit aucun détail sur le client à l’origine de la requête, « en raison de la nature secrète du projet ». Elle précise néanmoins que toutes les informations seront dévoilées aux candidats qui accéderont à la prochaine étape du casting. On sait cependant que le robot en question servira d’ « ami virtuel pour les personnes âgées ». On comprend donc la nécessité de trouver un visage « gentil ».

Ce type d’assistant existe déjà dans plusieurs pays du monde. Au Japon, en Belgique, ou encore au Danemark, des robots « compagnon » ont fait leur entrée dans les maisons de retraite. Aucun n’a toutefois n’a toutefois l’apparence d’un être humain.

Ce robot résout un Rubik’s Cube avec une seule main en quelques minutes

Ce mystérieux projet est donc certes original, mais laisse aussi un peu perplexe. 115 000 euros seront-ils assez pour convaincre quelqu’un d’autoriser une société à utiliser son visage à vie ? On peut également se demander pourquoi le fabricant ne créé tout simplement pas un faux visage. Nous ne devrions en tout cas pas tarder à le savoir. Geomiq affirme que le robot est en développement depuis cinq ans et qu’il sera disponible très prochainement.

Source : Motherboard