Accueil » Actualité » Le Segway arrête sa carrière après 20 ans de bons et loyaux services

Le Segway arrête sa carrière après 20 ans de bons et loyaux services

L’un des premiers véhicules de mobilité urbaine électrique et probablement le plus charismatique du début du 21e siècle vient de tirer le rideau. Le célèbre Segway se voit arrêté après 20 ans de carrière.

Image 1 : Le Segway arrête sa carrière après 20 ans de bons et loyaux services
Crédits : Segway

Né dans l’Université de Plymouth en tant que fauteuil roulant vertical, le Segway a commencé sa carrière commerciale en 2001 avec le premier modèle i167. Il a depuis poursuivi une carrière fructueuse. Toutefois, Ninebot qui a racheté la marque en 2015 vient de mettre fin à sa production.

140 000 Segway vendus en 19 ans

Mauvaise nouvelle pour les 21 employés de l’usine Segway de Bedford dans le New Hamsphire, Ninebot a décidé de mettre fin au Segway PT. Ce n’est pas pour tant une fin pour la marque Segway qui reste dans le giron de Ninebot, entreprise chinoise qui a racheté Segway en 2015. Ce ne sont pas moins de 140 000 de ces dicycles électriques qui auront trouvé preneurs. Il a aussi marqué une révolution dans la micromobilité urbaine.

Le vice-président de Ninebot en charge de Segway n’est pas tendre avec ce qui a pourtant lancé la plupart des produits actuels, que ce soit les hoverboards, les gyroroues ou les trotinettes électriques dont Ninebot s’est fait une spécialité. Selon lui : « C’était une bonne invention il y a 20 ans, maintenant elle semble un peu dépassée ». Le Segway PT ne représentait plus que 1,5 % du chiffre d’affaires total de l’entreprise.

Dean Kamen, son inventeur, est depuis passé à toute autre chose puisqu’il travaille sur la production d’organes humains à partir de cellules souches. On se souvient aussi que Segway avait fait les gros titres en 2010 quand son tout récent propriétaire avait trouvé la mort en tombant dans un ravin alors qu’il roulait sur l’un de ses Segway. Ninebot continuera avec le reste de sa gamme, qui comprend depuis peu des scooters électriques très inspirés du Taïwanais Gogoro.

Source : Techcrunch