Accueil » Actualité » Les Émirats arabes unis lancent avec succès leur première sonde à destination de Mars

Les Émirats arabes unis lancent avec succès leur première sonde à destination de Mars

La première mission interplanétaire des Émirats arabes unis a décollé avec succès de la pointe sud du Japon, envoyant une sonde de la taille d’une voiture en direction de la planète Mars.

Deux autres missions seront lancées vers la planète rouge en profitant de la façon dont elle et la Terre se rapprochent tous les 26 mois environ. Cela permet un voyage relativement court entre les deux planètes. La sonde, nommée Hope (Espoir), devrait arriver près de Mars l’année prochaine.

Image 1 : Les Émirats arabes unis lancent avec succès leur première sonde à destination de Mars
Crédit : Jim Bridenstine / Twitter

Transportée dans un ciel calme par une fusée Mitsubishi H-IIA, la sonde s’est séparée de la fusée environ une heure plus tard. Le voyage vers Mars durera jusqu’en février 2021. Le voyage vers la planète rouge marque le début d’une entrée audacieuse dans l’exploration interplanétaire. En effet, les Emirats arabes unis n’avait auparavant envoyé que quelques petits satellites en orbite.

NASA : la sonde New Horizons a voyagé tellement loin qu’elle ne voit plus le même ciel que nous

Si tout se passe comme prévu, la mission Hope, d’une valeur de 200 millions de dollars, étudiera la planète rouge depuis le ciel pendant au moins une année martienne. Cela représente un peu moins de deux années terrestres.

Objectif de Hope : étudier l’atmosphère martienne

La mission permettra une compréhension plus détaillée et plus complète de l’atmosphère martienne, ont déclaré les membres de l’équipe. La clé de cet objectif est l’orbite unique de Hope, qui tourne autour de l’équateur. Cela donnera à la sonde une nouvelle perspective de l’air de la planète rouge, mince et dominé par le dioxyde de carbone. En outre, elle étudiera comment les tempêtes de poussière et autres phénomènes météorologiques à proximité de la surface martienne accélèrent ou ralentissent la perte de l’atmosphère de la planète dans l’espace.

SpaceX : les deux astronautes américains reviendront sur Terre le 2 août

À cet égard, Hope sera « le premier véritable satellite météorologique » sur Mars, selon les responsables de la mission.

Les informations recueillies par Hope seront mises à la disposition de plus de 200 institutions dans le monde entier.

La sonde a été construite par 150 ingénieurs émiratis et 200 ingénieurs et scientifiques américains partenaires. Sa construction a eu lieu au Laboratoire de physique atmosphérique et spatiale de l’Université du Colorado à Boulder.

Une supernova thermonucléaire éjecte une étoile naine blanche dans la Voie lactée

Source : MarsCuriosity