Profitez de la crise : achetez une voiture high-tech !

Sous l’effet conjugué de la crise et de la fiscalité écologique, le fameux bonus / malus, les constructeurs ont plus de mal à écouler les véhicules moyens et hauts de gamme. Chaque mois, les minis et les citadines grignotent des parts de marché aux berlines, 4x4 et monospaces, au point que les segments A (Citroën C1, Fiat 500…), B (Renault Clio, Peugeot 207…) et M1 (Renault Mégane, Volkwsagen Golf…) représentent désormais 72% du parc !

Viser haut

Et parmi ces modèles, les plus vendus sont les plus petites motorisations : 50% des immatriculations de véhicules neufs sont éligibles au bonus de 700€, donc rejetant moins de 120g. Résultat de ce bouleversement du marché ? Les concessionnaires peinent à vendre les finitions les plus huppées, les gros moteurs et les modèles des segments supérieurs.

Conséquence logique : des rabais accordés plus facilement que sur les petits modèles générant de faibles marges. A tel point que certaines grandes berlines sont proposées parfois au même prix que des berlines compactes : chez Renault par exemple, la Laguna Black Edition Carminat s’affiche à 25300€, prime à la casse et bonus déduits. Et embarque un équipement high-tech complet : GPS embarqué, carte de démarrage main libre, climatisation bizone, régulateur / limiteur de vitesse, téléphonie Bluetooth, radar de recul et un système hifi MP3 signé Arkamys.