Se connecter / S'enregistrer
Votre question

différence bsd-linux

Tags :
  • linux
  • Système d'exploitation
Dernière réponse : dans Systèmes d'exploitation
15 Juin 2005 22:07:58

un peu de histoire:
tout se passe pendant annés 60 le labo AT&T aka bell labs( modem):
Dennis Ritchie et Brian Kernighan developpe unix,les code sources sont distribués pour des prix symbolique a de nombreuses universités notamment université de berkeley en californie,a ce moment des programmeur talentueux comme Bill Joy et Kirk McKusick et d'autre
decident de developpé un unix adapté a leur besoin
les différents *bsd:
freebsd:la souplesse
openbsd:la sécurité
netbsd:la portabilité


1)la philosophie
Citation :
Lorsqu'un groupe de hackers du monde Unix se mettent a essayer de porter le systeme Unix sur PC, vous obtenez BSD.
Lorsqu'un groupe de hackers du monde des PC se mettent a essayer de coder un Unix pour PC, vous obtenez Linux.

la license bsd est différente de votre cher gpl puisqu'il permet de faire ce qu'on le veut juste faire apparaitre la clause nimporte qui peut reprendre le code bsd et l'adappter et "fermer les sources"ex=microsoft pour tcp/ip


2)dans le coeur du sujet
les disques sont nommés différement:
ton hda->ad0
hda1->ad0s1
ton hda1 qui est la partition racine de ton systéme deviendras:ad0s1a
pour l'installation de logiciel on fait appel aux systéme de port:ex=pour installer vim:
cd /usr/ports/editors/vim
make install clean

le bootloader n'as pas besoin de configuration.
les commandes ne sont pas exactement les meme :
lspci ->pciconf -l,etc...
l'utilisateur normale ne peut pas utiliser su il faut qu'il appertienne qu groupe wheel
un aspect interessant est la possibilité d'executer des binaires linux sous bsd( et ce n'est pas de l'emulation!!)


nb:serait t'il possible de le mettre en post'it parce qu'il existe une presentation de linux mais pas de bsd

Autres pages sur : difference bsd linux

15 Juin 2005 22:16:19

Tu veux pas plutôt qu'on fasse un topic où on regrouperait la philosophie et les spécificités des distribution linux qu'on connait? Chacun pourrait y apporter ses infos, et ca aiderait tous ceux qui souhaitent passer à Linux à choisir la distrib' qui leur correspond le mieux... ;-)
15 Juin 2005 22:19:15

idée intéressante mais ton post n'apporte rien, selon moi...

Tout ce que ça me dit, c'est que les quelques règles apprises sous linux ne sont plus valables sous bsd ; quel est l'intérêt, alors ? ?
Personnellement, je ne pense pas que ce soit les seules différences entre ces deux éléments...
Ce que tu présentes, ce ne sont que des détails sans intérêt ; qu'est ce que j'en ai a faire de savoir que hda1 ne s'appelle plus comme ça, au quotidien ?
ça changera ma façon d'utiliser openoffice ? ?

Pour que tu puisses demander à mettre cela en post-it, rédige un véritable article présentant bsd, ses avantages, ses inconvénients, ce que ça apporte par rapport à windows (sans troll) ou par rapport à linux (sans troll), les difficultés,...

ça manque de saveur, ton truc ; l'intention est bonne mais tu ne vas pas assez loin et pas dans la bonne direction ; ce que tu écris suppose que les gens connaissent linux bien (qui parmi les utilisateurs basiques sait ce qu'est hda1, utilise la commande su,...) ?

A retravailler

Désolé pour cette critique mais autant que les choses soient claires :-)
(et puis, ça m'intéresse aussi, franchement)
Contenus similaires
15 Juin 2005 22:48:11

la grosse différence se situe au niveau de la strucure:
ex=ton binaire firefox se situe :/ usr/X11R6/bin/firefox
ce qui permet logique il est ds les binaires de xorg puisqu'il est dependant de xorg de meme pour tous les binaires disposant d'une interface graphique,si c'est un demons :
il se situeras ds /usr/local/libexec/ de meme pour les fichiers de configuration ou la lib.
pour repondre a ta question sur openoffice ca changeras rien ,j'utilise les meme programme que sous linux a quelle exception prés.
ce que ca rapporte une sécurité acrrue sutout sous openbsd(ou la c'est vraiment plus qu'acrue)
freebsd est trés apprécie pour sa fiabilité elle peut rester des annés sans redemarrer
net bsd accentue sur la portabilité de nombreuse architecture le supporte.

Citation :
qui parmi les utilisateurs basiques sait ce qu'est hda1, utilise la commande su

c'est encore mieux visés que tu ne le pense puisque la plupart des bsdeiste sont des anciens linuxiens
15 Juin 2005 22:55:32

je m'en doute mais en gros, BSD est un linux avec juste des chemins diffrents ?
Je vais être franc avec toi, ça m'étonne un peu..
Il y doit bien y avoir d'autres différences dans l'esprit ou je ne sais quoi, non ?
15 Juin 2005 23:00:09

ds l'esprit disons qu'on oblige pas a que les programmes soit libres comme avec la gpl avec la liense bsd ta seule obligation c'est de mettre 10 lignes de license ds ton code source sinon tu peut faire ce que tu veux

si tu veux te faire une opinion la meilleure solution c'est d'essayer avec le livecd de bsd c'est a dire freesbie
15 Juin 2005 23:06:01

Voici ce que j'ai trouvé sur le net

Citation :
7. Pourquoi BSD, et non Linux ?

Linux est bien plus connu que BSD. En supposant que vous alliez installer un Unix libre, pourquoi ne pas suivre le courant et utiliser Linux ?

Il n'y a pas vraiment de bonne réponse à cette question, Linux est parfaitement adapté aux mêmes usages que les divers BSD. Certains arguent que BSD est plus stable que Linux--qu'il est plus orienté vers les serveurs, alors que Linux se comporte mieux sur une station de travail. Le slogan de FreeBSD est ''Le Pouvoir de Servir''.

Un autre aspect est l'héritage Unix direct de BSD, ce qui le rendrait plus mûr que le Linux nouveau venu. Ils mettent aussi en avant le fait qu'il y a parmi les développeurs de BSD des noms bien connus venant du CSRG de Berkeley, ce qui impliquerait que le code soit bien meilleur.

Mais ce n'est qu'un aspect de la question et ses bases sont instables. La vérité est que Linux est aussi un bon système d'exploitation, qui a, comme les autres systèmes, ses forces et ses faiblesses. Certains citent parmi les faiblesses de Linux sa gestion de mémoire virtuelle, qu'ils considèrent en deçà de celle de FreeBSD et NetBSD, mais aucune comparaison de performances ne s'est révélée concluante.

L'orientation est une des différences entre Linux et les BSD. Linux a été développé bénévolement, tout comme les BSD, mais est devenu de plus en plus commercial ces deux dernières années. Une des raisons pour lesquelles on entend autant parler de Linux est que des gens commencent à faire de l'argent en le distribuant. Les BSD sont moins axés sur le succès commercial.

Pourquoi BSD alors ? Pour une raison en particulier, c'est qu'il a la même origine que le code que vous utilisez sur vos machines Solaris, il y a donc des chances qu'il vous soit plus familier. Et bien qu'il n'y ait pas de preuve concluante qu'il soit plus fiable ou performant que Linux, il y a de façon étonnante bien peu de revendications inverses dans le camp Linux.

(source : http://www.freebsd-fr.org/doc/fr/books/SunWorld-199901-...)
15 Juin 2005 23:10:37

Pour être franc, je commence tout juste à m'en sortir avec Nux ; en plus, une distrib qui me plait...

Mes remarques étaient par rapport à ton article ; qui laisse les lecteurs sur leur faim...
Tout comme les docs que je trouve sur le net...

Soit ça part en troll (linux, c'est pour les bidouilleurs (réellement lu), soit c'est à peu prêt les mêmes choses que toi et je trouve qu'il manque quelque chose pour attirer, ne serait ce que pour essayer...
15 Juin 2005 23:13:23

et au niveau convivialité par rapport à linux

Ou encore qu'elle est le type de stockage sur disque dur utilisé (fat32, ntfs,ext3........)

Est ce qu'il y a beaucoup de materiel supporté en plus des architecture

L'installation et la configuration sont elle dur à mettr au point?

Et enfin niveau réseau y'a t'il compatbilité entre un bsd et un windows ou un linux par ex
15 Juin 2005 23:17:41

voilà, c'est ce genre d'informations qui intéressent les utilisateurs :-)
15 Juin 2005 23:19:34


Citation :
et au niveau convivialité par rapport à linux

Ou encore qu'elle est le type de stockage sur disque dur utilisé (fat32, ntfs,ext3........)

Est ce qu'il y a beaucoup de materiel supporté en plus des architecture

L'installation et la configuration sont elle dur à mettr au point?

Et enfin niveau réseau y'a t'il compatbilité entre un bsd et un windows ou un linux par ex

le type de stockage=UFS
freebsd se concentre sur les pc
netbsd c'est sa regle d'or disponible pour 55 architectures.
pour le matos je sais pas tout marchait nickel et meme ma carte son qui ne marchait pas sous nux ,marchait
par défaut j'ai trouvé ca facile

ben si tu pouvait pas tu serais bien embété puisque tu pourais pas aller sous google,pour te dire tcp/ip les protocoles internet fut intégré en premier sous bsd
et tous les programmes basique ftp,etc... vienne de bsd
je peut aller meme plus loin sans troller, sans bsd il y aurait pas eu internet et les reseau serais bordelique puis que c'est de la que vient l'api des socket (les headers reseau:socket.h)
15 Juin 2005 23:41:53

(d'ailleure c'est smortex qui m'as initié a bsd)
surtout la dernière page ou linus torvalds parle de bsd
15 Juin 2005 23:49:29

OpenBSD r0xx0r \o/
16 Juin 2005 06:51:39

A essayé bientot ça veux dire. Mais bon quand j'aurais un pc à moi ! N'empeche j'aimerais savoir si il y a des enormes différences : genre le noyau je crois pas qu'il y ai un kernel.org ( site ) pour récupérer toutes les versions possible du kernel !

@+
16 Juin 2005 12:07:29

c'est exacte il n'y a pas de kernel.org tout d'abord a chaque
version de freebsd correspond un noyau.
tu les obtient facilement via sysinstall,configures,distributions:
coche source for everything
puis coche /usr/src/sys/ (kernel)
aprés pour faire mise a jour des ports(ensemble de makefile) ou une mise a jour des sources du systéme tout ca via cvsup.





13 Octobre 2005 01:43:38

Ca part d'une bonne intention, mais ca manque effectivement beaucoup de saveur.

Les BSD sont des systèmes directement dérivés d'Unix, au même titre que Solaris, AIX ou encore HP-UX, mais gratuits à la différence des 2 derniers.
Linux est avant tout un noyau, créé de toute pièce, sur lequel on a greffé un certain nombre de fonctions, sous différentes formes, chacun à sa sauce (d'où les incompatibilités entre les différentes distributions).

D'Unix, les BSD ont hérité d'une structure assez "complexe" en terme de hiérarchie, rigide et pas toujours digeste. Linux quand à lui c'est forgé une structure plus simple à comprendre, flexible et facilement reproductible (c'est une des raison qui explique la multitude de distributions Linux).

Malgré cela, le développement des BSD a longtemps été freiné par des problèmes de licences entre AT&T et Berkley (chacun accusant l'autre de lui avoir volé du code). Pendant ce temps, le noyau Linux a grandi, c'est diversifié et a réussi à devenir plus accessible à l'utilisateur moyen (pléonasme).

Les BSD n'ayant jamais fait la course aux fonctionnalités, logiciels d'une part mais aussi matériel (les composants hétéroclyte de nos PC made-in Montgallet), Linux a continué à séduire de plus en plus de monde.

Pour autant les BSD n'ont pas cessé leurs évolutions (à défaut de progression user-friendly), ils sont à l'origine des outils (outils serveur principalement, puisque c'est la cible principale des BSD) les plus connus et les plus efficaces utilisés par les autres systèmes (OpenSSH, OpenCVS, PF...).

Pour toucher le plus de monde, Linux c'est concentré (voir focalisé à de rares exceptions près) sur une seule architecture, i386 (vous vous rappelez, les pc de Montgallet...), là où les BSD couvrent entre 15 et 60 architectures (alpha, amd64, cats, hp300, hppa, i386, luna88k, mac68k, macppc, mvme68k, mvme88k, sgi, sparc, sparc64, vax, zaurus...).

Pendant ce temps, de plus en plus de personnes allaient sur Linux, donc de plus en plus de besoins logiciels sont venus avec, il en résulte une logithèque très differsifiée sous Linux. A coté de ça, les BSD ont choisis de recréer de toute pièce les utilitaires les plus courants, permettant ainsi d'en créer des versions plus fiables/stables/performantes... sans pour autant omettre de laisser les utilisateurs lancer nativement des applications Linux sur le noyau BSD.

Si on résume :
- les BSD sont plus difficile à appréhender,
- ils supportent moins de composants et de périphériques (même s'ils supportent plus d'architectures),
- l'offre logiciel est plus faible (quoique...)

- mais le code est plus propre,
- la sécurité s'en trouve renforcée,
- la compatibilité existe avec Linux (entre autre)

On pourrai penser que les BSD n'ont aucun intéret pour la plupart des utilisateurs, est c'est vrai !
Mais pour tous ceux qui aiment les belles mécaniques, qu'ils soient parano ou simplement dans des contraintes de fiabilité extrème, les BSD représentent l'Eldorado.

En effet, de tout cet historique, on ne peut que s'appercevoir que les BSD ont joué la carte SERVEUR et WorkStation, la où les Linux ont visé du coté Station MultiMédia.


Pour résumer encore un peu plus, une personne à l'aise avec un Linux (je ne parle pas de savoir ouvrir OpenOffice sous KDE, mais d'être capable de gérer ses services, de faire un serveur...) le sera tout autant sur un BSD et y gagnera fiabilité et sécurité (voir même temps).

Pour tout ce qui est administration réseau/serveur/développement, tout le monde trouvera sont compte sur un BSD. Pour faire des stations de travail fiables avec des outils courant aucun problème non plus. Si par contre vous chercherà avoir un système pluridisciplinaire, tournez vous vers les Linux (en particulier les SuSE, Mandriva, Ubuntu et autre Fedora).


Annexe :
Niveau convivialité pour une station de travail c'est identique, on peut utiliser OpenOffice sous Gnome dans les 2 cas (pas encore trouvé le moyen de faire tourner Gnome sur Windows !!).
Niveau matériel il reste beaucoup de chemin à parcourir, mais pour peut qu'on ait du matos "normal" régi par des normes, pas de pb.
Niveau installation et configuration, oubliez le double clique/suivant/terminé, mais au final ce n'est pas beaucoup plus compliqué (les docs sont d'une qualité RARE).
Niveau compatibilité réseau avec les autres système, aucun problème.
Niveau sécurité, la on entre dans un autre monde, celui des Unix, là où la sécurité est pensé AVANT l'utilisation, tous les codes sont autités plusieurs fois par des groupes différents avant d'être ou non intégrés au système, les différentes parties du dit système sont hérmétiquement cloisonnées, les comportement par défaut (su/sudo/filtrage...) sont réstrictifs (on ferme tout, puis on ouvre le nécessaire, et pas l'inverse) et en ce qui concerne le pare-feu, PacketFilter (en tout cas pour OpenBSD), il est considéré comme un des meilleur au monde (si ce n'est le meilleur).

Pour compléter un peu par un exemple, OpenBSD :
-temps d'installation : de 5min (système mini, on peut l'installer depuis une simple disquette avec une connexion réseau) à 30min (système complet en bootant sur le mini CD avec une connexion Haut Débit), 20min dans mon cas en installant tout via le net avec une connexion 3mbits sur un Celeron400
-compétences requises : savoir lire une doc (la doc officielle vous guide étape par étape)
-matériel requis : un cpu, une carte mère, une carte réseau, un disque dur (éventuellement, mais c'est plus pratique que de stocker en ram si on doit rebooter :-p),
- un clavier, un écran (sisi ça aide), un lecteur de disquette et/ou un lecteur de cdrom (on peut aussi installer en PXE (si vous ne connaissez pas, oubliez ou renseignez vous, c'est pour installer directement depuis le réseau))

Les différentes versions :
OpenBSD : sécurité avant tout
NetBSD : un nombre affolant d'architectures supporté
FreeBSD : le plus accéssible des 3

sans oublier les autres BSD (DragonFly, FreeSBIE...)


Conseils pour l'installation (valable pour tous les systèmes) :
1-mettez un mot de passe simple pour le compte admin (root) qui passe sur aussi bien en qwerty qu'avec votre clavier (évitez les symboles/accents...) ET (sinon je me ferai lincher), changez le dès que vous avez vérifiez la correspondance de votre clavier, histoire de ne pas se retrouver avec un système inutilisable car vous ne savez pas à quoi correpondent le "_" ou le "m" que vous croyez avoir tappé lors de l'installation
2-créez directement un compte ayant les droits d'administration (le mettre dans le groupe wheel sous Linux/Unix) et bloquez les accès distant à votre compte root (empecher la connexion ssh root par exemple est un bon début)
3-n'hésitez pas à installer tous les packages/ports, quitte à les supprimer par la suite, cela vous permettra de découvrir des utilitaires dont vous ignoriez l'existance (même si ça augmente l'espace disque nécessaire et que ça rajoute des failles potentielles, si vous en êtes là, c'est que je ne vous apprends rien et que vous savez de quoi vous avez besoin parmi l'existant)
4-avant de modifier un fichier de configuration, faites en une copie avec la date (cp pf.conf pf.conf.05-10-13)
5-si vous buttez sur un truc, en plus du traditionnel G00GLE, pensez que pour les Unix/Linux, les plus grandes sources d'informations sont les NewsGroups, IRC et les mallinglists
6-prenez le temps de tester, et prenez des notes sur vos tests, ça pourrait servir dans 6mois quand vous voudrez changer CE truc génial à l'époque qui vous pourri la vie maintenant
6-ne faites pas comme moi, dormez de temps en temps (reflexion du gars qui vient de percuter qu'il part bosser dans 4h)

Voila, j'espère avoir apporté ma maigre contribution à ce post et vous avoir donné l'envi d'essayer (plus si affinités) les BSD.
13 Octobre 2005 15:27:27

Citation :

Maith a écrit :


Voila, j'espère avoir apporté ma maigre contribution à ce post et vous avoir donné l'envi d'essayer (plus si affinités) les BSD.



T'auras au moins convaincu quelqu'un. Je télécharge freesbie.
Je veux juste voir ce que ça donne, je ne parle pas encore d'une installation définitive. ;-)
13 Octobre 2005 19:00:49

Merci beaucoup Maith pour ces belles explications.
Je suis entièrement d'accord avec toi étant un utilisateur de FreeBSD convaincu.


SuseX, si un jour tu souhaites installer FreeBSD (on ne sait jamais) je te conseille d'installer non pas Freesbie mais PCBSD qui correspond à FreeBSD 5.4 avec une installation graphique. Par contre PCBSD n'est pas un livre CD !!!
13 Octobre 2005 19:01:56

Merci beaucoup Maith pour ces belles explications.
Je suis entièrement d'accord avec toi étant un utilisateur de FreeBSD convaincu.


SuseX, si un jour tu souhaites installer FreeBSD (on ne sait jamais) je te conseille d'installer non pas Freesbie mais PCBSD qui correspond à FreeBSD 5.4 avec une installation graphique. Par contre PCBSD n'est pas un livre CD !!!
13 Octobre 2005 19:06:55

tres bel article Maith ;) 

si je me lasse un jour de ma debian, je ne dis pas non à freeBSD, à l'occaz !
13 Octobre 2005 19:15:30

Citation :

coronetix a écrit :


SuseX, si un jour tu souhaites installer FreeBSD (on ne sait jamais) je te conseille d'installer non pas Freesbie mais PCBSD qui correspond à FreeBSD 5.4 avec une installation graphique. Par contre PCBSD n'est pas un livre CD !!!



oui t'inquietes pas, j'ai pris freesbie car je voulais tester en live cd : ça n'engage à rien.

Je viens de regarder brievement freesbie 1.1

Je dois avouer que j'ai été surpris de voir que pour une distribution ancienne (12/2004) je n'ai eu aucun problème avec mon portable et en particulier la gestion de l'acpi.
Je me rappelle knoppix que j'avais essayé fin 2004 et debut 2005, qui m'a posé quelques problèmes à ce niveau (besoin de taper au boot linux26 nolapic vga=normal acpi=on)

Pour le reste je n'ai pas eu le temps de regarder, mais j'ai voulu essayer gstreamer, qui malheureusement ne trouvait pas le serveurs pour ecouter les radios.

Pour ce qui est d'une vraie installation, je vais y reflechir. Mais pour l'instant je viens d'installer suse 10 qui me pose 2 ou 3 pb à regler, mais là c'est une autre histoire.



EDIT : j'ai une question qui me vient comme ça : est-ce qu'on peut utiliser une partition home créée sous linux (avec ses paramètres personnels) sur freeBSD & co
13 Octobre 2005 19:24:48


Salut !

Citation :
la plupart des bsdeiste sont des anciens linuxiens


Houla ! Tu veux dire "la plupart des NOUVEAUX BSDeistes..."

Demander quelle diffèrence il y a entre un BSD et un Linux, cela revient à demander la(les) diffèrence(s) entre un Unix et un Linux.


La communauté BSD s'est "scindée" en 2 maintenant (si on peut dire).

Il y a ceux qui continuent avec FreeBSD 5.x et ceux qui trouvent les changements dans FreeBSD 5.x "peu performants" et ont conçu DragonFly BSD:

Citation :
DragonFlyBSD est un système d'exploitation de type BSD. Il résulte d'un fork de FreeBSD 4.8 mené par Matt Dillon, jugeant le nouveau système de threading et SMP de FreeBSD 5 peu performant et difficile à maintenir. Ce projet s'annonce donc comme la continuation logique de FreeBSD 4. Il est disponible sous forme de « CD-Live ».


Pour plus d'infos sur DragonFly BSD:

http://www.manucorp.com/encyclopedie/DragonFly_BSD





;-)
13 Octobre 2005 19:57:03

J'aimerais installer FreeBSD (ou un autre comme OpenBSD, pour tester un peu).
Sur mon DD, j'ai windows, debian et gentoo (et 7 Go d'espace libre pour tester d'autres distributions)
Debian et Gentoo partagent le même /boot et une partition de données (en ReiserFS).

Je me demande surtout si il ne va pas y avoir des problèmes avec Grub, si j'installe FreeBSD (puisque je pense que je pourrai pas partager le /boot avec les noyaux Linux)?

Et est-ce que je pourrai utiliser la partition en ReiserFS avec un FreeBSD?

Merci

13 Octobre 2005 22:57:17

Les licenses BSD libres actuelles sont compatibles GPL, il me semble. Il faut donc impérativement nuancer le 'le code sous license BSD-like a le droit d'etre inclus dans du propriétaire'.
Source : http://www.gnu.org/philosophy/words-to-avoid.html#BSD-s...


De plus, il faut savoir que les noyaux BSD sont quand meme beaucoup moins développés que les noyaux linux, ce qui se traduit par des performances à la masse dans certains domaines, comme par exemple le réseau.
Si tu veux un serveur rapide, prend linux. Si tu veux un serveur plus sécurisé que celui de la Nasa, prend openBSD.

Source : http://bulk.fefe.de/scalability/
Tom's guide dans le monde
  • Allemagne
  • Italie
  • Irlande
  • Royaume Uni
  • Etats Unis
Suivre Tom's Guide
Inscrivez-vous à la Newsletter
  • ajouter à twitter
  • ajouter à facebook
  • ajouter un flux RSS