Le connecteur Lightning de l’iPhone 5 cache une puce d’authentification

La polémique continue autour du nouveau connecteur de l'iPhone 5. Le site AppleInsider a découvert la présence d'une puce d'authentification au sein du câble Lightning. Envisagé comme un moyen pour Apple d'empêcher la production de câble moins cher par des constructeurs tiers, on en apprend un peu plus aujourd'hui sur le fonctionnement du câble.


Le connecteur Lightning est réversible, c'est d'ailleurs l'un des arguments mis en avant par Apple pour le justifier. Il semblerait que l'iPhone 5 se charge d'attribuer dynamiquement les connexions selon le côté utilisé. Ainsi, il ferait transiter les données par les pins en contact avec l'appareil sur lequel le câble est branché.


Ce fonctionnement ne s'applique qu'au transit de données, l'alimentation électrique reste quant à elle permanente et fixe sur deux pins (un de chaque coté).


La complexité de ce connecteur explique donc son coût de production, estimé à 3,5$, soit 775% plus cher que le connecteur, 30 pins qu'il remplace (0,40$). Reste que tout ceci ne répond pas à la question posée initialement par le site internet : à quoi sert la puce d'authentification ? Qu'en sera-t-il des câbles produits par des constructeurs tiers ? Seront-ils dénués de puce, ce qui empêcherait le transit de données et donc la synchronisation ? Où en seront-ils dotés, à moindre coût ?

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
2 commentaires
    Votre commentaire
  • squirrel
    je me souviens qu'à une certaine époque Apple avait envisagé un procédé de ce type pour obliger les constructeurs de casques ou autres à payer une licence...
    0
  • micaub
    squirrelje me souviens qu'à une certaine époque Apple avait envisagé un procédé de ce type pour obliger les constructeurs de casques ou autres à payer une licence...

    En espérant que le dessein ne soit pas le même dans ce cas.
    0