Se connecter / S'enregistrer
Votre question

Sensibilité ISO : qu'est - ce que c'est ?

Tags :
  • Photo
Dernière réponse : dans Photo et vidéo
25 Décembre 2007 16:36:40

C'est juste pour savoir à quoi ça sert la sensibilité ISO sur un appareil photo numérique.

Autres pages sur : sensibilite iso

25 Décembre 2007 19:10:06

Bonjour et bonnes fêtes de fin d'année.

Exprimée en ISO (ancien ASA ou DIN) elle évolue entre 12 et 6400 ISO ou plus. Mais contrairement à la photo argentique traditionnelle vous ne choisissez cette valeur qu'au moment de la prise de vue en mode manuel. Parfois le choix d'un ISO élevé provoque la dégradation de la photo (bruit, grain). Toutefois en théorie il est courant de dire que plus les ISO sont élevés plus le film est rapide, c'est-à-dire qu'à ouverture égale il permet un temps de pose plus court.

Suggestions : 100 ISO ou moins est idéal pour les scènes d'extérieur en plein jour, avec du soleil ou non et, pour la photo au flash en intérieur.

200 ou 400 ISO à choisir pour les scènes en intérieur avec un éclairage faible. A l'intérieur, sans flash devrait convenir aussi.

200 ou 400 ISO pour l'intérieur avec un éclairage faible ou encore en lumière ambiante sans flash.

800 ou plus si vous ne pouvez pas utiliser le flash pour compenser le manque de lumière.

Cordialement.
26 Décembre 2007 17:07:17

Merci beaucoup! Tu m'as l'air de t'y connaître
Je vais te souhaiter un excellent temps des fête et une bonne année.
Contenus similaires
24 Juin 2009 10:20:29

jpphot a dit :
Bonjour et bonnes fêtes de fin d'année.

Exprimée en ISO (ancien ASA ou DIN) elle évolue entre 12 et 6400 ISO ou plus. Mais contrairement à la photo argentique traditionnelle vous ne choisissez cette valeur qu'au moment de la prise de vue en mode manuel. Parfois le choix d'un ISO élevé provoque la dégradation de la photo (bruit, grain). Toutefois en théorie il est courant de dire que plus les ISO sont élevés plus le film est rapide, c'est-à-dire qu'à ouverture égale il permet un temps de pose plus court.

Suggestions : 100 ISO ou moins est idéal pour les scènes d'extérieur en plein jour, avec du soleil ou non et, pour la photo au flash en intérieur.

200 ou 400 ISO à choisir pour les scènes en intérieur avec un éclairage faible. A l'intérieur, sans flash devrait convenir aussi.

200 ou 400 ISO pour l'intérieur avec un éclairage faible ou encore en lumière ambiante sans flash.

800 ou plus si vous ne pouvez pas utiliser le flash pour compenser le manque de lumière.

Cordialement.


Bonjour je recherche un pro en APN ( pas un vendeur !!!) car je dois acquérir un appareil plus performant que le mien
J'ai le choix entre 4 (Ricoh CX1/nikon coolpix S620/Powershot SX 200 is/Fuji FINEPIX F20) max 350 euros
Etant nul pour les photos je souhaiterai le plus automatique possible
Voilà c'est surtout pour faire des photos d'enfants et d'animaux en mouvement bien évidemment et bcp dans des conditions extremes pour l'appareil photo
(sable...) Merci par avance de me répondre tu as l'air d'être un pro
11 Octobre 2009 13:01:44

Bonjour,

de nos jours, tous les appareils commercialisés grand public possèdent un mode automatique. Les photographes, s'en servent pour prendre des photos sur le vif ou lorsqu'ils n'ont pas le temps de faire leur réglage. Cependant, la photo sera des plus banales... mais correct !

Pour ceux qui est des conditions extrêmes, rien de mieux qu'un appareil tropicalisé. Bien sur, aucun appareil n'est tropicalisé d'origine et le faire faire est très honéreux.

Pour les photos d'enfants, beaucoup d'appareils possèdent un mode "portrait d'enfant". Pour les photos d'animaux en mouvement en extérieur, il te faut au minimum un bon petit téléobjectif (au moins du 300 mm). Si tu pars vers de l'intérieur, il faudra qu'il soit en plus bien lumineux (grande ouverture). Encore ici, pas de miracle, tous ce paye !

En espérant, t'avoir éclairé, bonne continuation dans la photographie !

Olivier
a b w Photo
20 Octobre 2009 16:29:01

Bonjour

Pour développer juste un peu plus, un APN reçoit de la lumière à travers une optique, sur un capteur. Le capteur peut, dans ce cas être comparé aux films en argentique. Plus il reçoit de lumière, plus il va être "impressionné",

Lorsque l'on prend une photo, la "cible" (= l'objet) de la photo "émet" une certaine quantité de lumière, qui va "impressionner" le capteur (c'est plus compliqué, je sais). Sauf utilisation de lumières artificielles ou de filtres, on ne peut pas modifier la lumière émise par la "cible".

Mais on peut modifier, par 3 moyens, la lumière reçue par le capteur :

1) L'ouverture du diaphragme. Entre le capteur et l'objectif se trouve un système de lamelles, qui en s'articulant selon le réglage, fabrique un "trou de lumière". Plus ce trou est grand, plus la quantité de lumière qui entre est important. A f:1,4, le diaphragme est grand ouvert, le trou énorme, et le capteur reçoit un maximum de lumière. Puis à f:2, f:2,8, f:4, f:5,6, f:8,f:11,f:16,f:22 . . . le "trou" est de plus en plus petit, et le capteur reçoit de moins en moins de lumière. A f:2, le capteur reçoit 2 fois moins de lumière qu'à f:1,4, et à f:5,6 il en recevra 16 fois moins.

2) la vitesse, ou plus correctement le temps de pose. l'obturateur est une pièce qui laisse entrer la lumière durant un temps plus ou moins long.
ex :15 secondes, 2 secondes, une seconde, 1/2 seconde,1/4 de seconde, 1/8, 1/15, 1/30, 1/60, 1/125, 1/250,1/500, 1/1000,1/2000 ème de secondes . . . . A 1/60 ème de seconde, le capteur reçoit 2 fois plus de lumière qu'à 1/125 ème de seconde.

3) La sensibilité en ISO. Autrefois, selon les conditions et le but recherché, on changeait de pellicule pour augmenter sa sensibilité (ex : 800 iso) ou pour la diminuer (ex : 60 iso).. Avec les APN, on ne change plus la pellicule, mais on adapte la sensibilité du capteur (ou celui-ci s'adapte de lui même, automatiquement à telle ou telle valeur en ISO). Plus la sensibilité sera élevée, moins la quantité de lumière reçue par le couple diaphragme/obturateur sera nécessaire pour obtenir une photo correctement exposée.

Si bien, qu'en jouant sur ces 3 facteurs, on peut obtenir, sur le seul point de l'exposition, des combinaisons différentes, mais qui donnent la même "impression" du capteur :

"1/125-f:4-200 iso" = "1/60-f:5,6-200 iso" = "1/30-f:8-200 iso" = "1/15-f:11-200 iso" = "1/125-f:5,6-400 iso" = 1/60 -f:8-400 iso" = "1/30-f:11-400 iso" . . .

Le capteur va restituer électroniquement la même valeur selon les trios indiqués, mais la photo ne sera pas la même, Il appartient au photographe, compte tenu de la "cible" photographiée, des capacités de son APN, de choisir quel critère il privilégie (diaphragme ou vitesse ou sensibilité) pour obtenir des photos qui peuvent être toutes exposées correctement, mais très différentes dans le résultat, technique ou artistique,

ex : vitesse lente (1/30 ou au-dessus) : risque de "bougé"
ex : diaphragme à f:1,4 = pas de profondeur de champ, donc avant ou arrière plan flou (cela peut être aussi voulu)
ex : iso élevé = risque de "bruit" (pixels parasites sur la photo.

@+
JM




Tom's guide dans le monde
  • Allemagne
  • Italie
  • Irlande
  • Royaume Uni
  • Etats Unis
Suivre Tom's Guide
Inscrivez-vous à la Newsletter
  • ajouter à twitter
  • ajouter à facebook
  • ajouter un flux RSS