La Suède ne veut pas totalement céder à la tentation de la monnaie virtuelle

La Suède se targue d'être une société moderne et avant-gardiste. Bien qu'elle a été le premier pays à avoir utilisé des billets de banque (au 17e siècle), elle est désormais en train de se débarrasser totalement de ses liquidités pour passer à une société sans « cash ». Si les avantages sont nombreux (praticité, sécurité), les législateurs ont tout de même décidé de mettre un frein à cette tendance en imposant certaines règles. Ils estiment en effet que l'argent liquide disparait trop vite.

À l’heure où les monnaies virtuelles deviennent un phénomène mondial, la Suède s’est lancée depuis quelques années dans la dématérialisation de sa monnaie. La majorité des Suédois effectue désormais leurs paiements soit par carte contact, soit à travers leurs smartphones. Cela a pour conséquence de mettre les populations les plus défavorisées (personnes ne possédant pas de compte en banque, d’abonnement data ou encore personnes sans domicile fixe) encore un peu plus à l’écart de la société. Des législateurs ont donc décidé d’imposer certaines règles.

Selon eux, les banques devront désormais offrir un « accès raisonnable aux services (bancaires) dans toute la Suède. De même, 99 % de la population devra pouvoir trouver un distributeur de billets à moins de 25 km de leur résidence ». Une telle législation semble raisonnable, puisque certains experts arguaient aussi que la situation serait catastrophique si le système bancaire du pays venait à subir une panne.

>> À lire : On pourra bientôt faire des achats avec une carte de crédit PayPal
>> Plus : Payer les musiciens de rue par carte sans contact ? Ce sera possible à Londres

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire