Accueil » Actualité » Coronavirus : la recherche sollicite votre CPU pour trouver un remède

Coronavirus : la recherche sollicite votre CPU pour trouver un remède

L’université de Stanford propose un logiciel de calcul partagé pour soutenir la recherche de traitements contre le coronavirus Covid-19 (entre autres). Baptisé [email protected], il profite des ressources de votre ordinateur lorsque vous ne l’utilisez pas pour étudier la configuration spatiale des protéines.

À ce jour, l’épidémie de Covid-19 a infecté 92 197 personnes et causé 3129 morts. La propagation du virus a nettement ralenti en Chine, mais elle s’accélère dans le reste du monde. L’Afrique a été relativement épargnée jusqu’à présent, mais certains redoutent une contamination rapide et des conséquences désastreuses, notamment Bill Gates. Le fondateur de Microsoft estime que le virus pourrait faire jusqu’à 10 millions de victimes sur le continent africain. Les pays développés sont mieux préparés et mieux équipés pour endiguer l’épidémie et prendre en charge les malades. La recherche travaille activement à l’étude du Covid-19 pour améliorer son traitement, mais aussi pour faire face aux futures épidémies du même type.

Image 1 : Coronavirus : la recherche sollicite votre CPU pour trouver un remède
Covid-19 – Crédits : CDC / Alissa Eckert, MS; Dan Higgins, MAM / Public domain

L’université de Stanford se concentre sur l’étude des protéines qui permettent de déterminer comment traiter les maladies telles qu’Alzheimer, le cancer ou les coronavirus. Les chercheurs expliquent que la première étape de l’infection met en œuvre une protéine du virus qui se lie à une protéine réceptrice à la surface des cellules des poumons. Pendant cette opération, elles s’enroulent, se plient et déplient pour prendre un grand nombre de formes. L’étude de ces formes doit les aider à mettre au point des médicaments efficaces pour traiter les infections du virus. Ce type de recherche nécessite une puissance de calcul considérable, l’université a donc décidé de mettre à contribution les particuliers qui le souhaitent pour les aider à progresser plus rapidement.

Un vaccin contre le coronavirus chinois pourrait prendre des années à être mis au point

[email protected], un logiciel de calcul partagé pour soutenir la recherche contre le coronavirus

L’université de Stanford a développé un logiciel de calcul partagé pour aider ses chercheurs à progresser plus rapidement. De la même manière que le programme [email protected] pour détecter une forme de vie extraterrestre, l’application utilise les ressources de votre ordinateur lorsque vous ne l’utilisez pas. Si vous souhaitez participer, il vous suffit d’installer le petit logiciel baptisé [email protected] (FAH) disponible sur les systèmes Linux, sur Mac et sur Windows.

L’intelligence artificielle d’Alibaba détecte 96 % des infections de coronavirus

Source : [email protected]