Accueil » Actualité » Lenovo : un casque de réalité virtuelle pour concurrencer l’Oculus Quest

Lenovo : un casque de réalité virtuelle pour concurrencer l’Oculus Quest

Lenovo devrait faire son retour dans le monde des casques de réalité virtuelle autonomes. L’entreprise vient de déposer une demande de certification pour son futur VR3030S après l’échec de son Mirage Solo.

Image 1 : Lenovo : un casque de réalité virtuelle pour concurrencer l’Oculus Quest

Lenovo n’a donc pas baissé les bras après l’échec commercial du Mirage Solo créé en partenariat avec Google et présenté au CES il y a 2 ans.

Lenovo retente l’adventure avec un nouveau casque VR autonome

Tout n’a pas toujours été rose pour Lenovo dans le monde impitoyable des casques de réalité virtuelle dominé par les grands noms du secteur que sont Oculus et HTC et dont tout le monde tente de prendre sa part de gâteau. Même les constructeurs de console s’y sont mis : Sony avec le PlayStation VR qui sera bien sur PS5 et Nintendo avec son Labo VR Kit sur Switch. Microsoft en revanche la laisserait de côté pour sa future Xbox. Le Mirage Solo, pourtant intéressant sur le papier, a pâti du choix de la plateforme Google Daydream, incapable de rivaliser avec celle d’Oculus en termes de contenus.

Qu’à cela ne tienne, Lenovo revient avec un nouveau casque autonome de réalité virtuelle, le VR3030S. Cela veut dire qu’il fonctionne sans être connecté à un ordinateur ou à une console, à l’image de l’Oculus Quest qui peut toutefois se connecter au besoin. Le constructeur chinois va donc mettre une nouvelle fois à profit son expertise dans la conception de casques de réalité virtuelle après ceux vendus sous sa marque, les Mirage AR et Mirage Solo, mais aussi l’Oculus Rift S dont il était le fabricant.

Mis à part ses connectivités WiFi 2,4 et 5 GHz et Bluetooth, probablement pour les manettes de jeux, le document publié par la FCC ne nous apprend rien sur le design ou, plus intéressant encore, sur la plateforme qui sera cette fois choisie par Lenovo. Elle pourrait être celle de Valve «  Steam VR  », celle de Microsoft « Windows Mixed Reality » ou même directement celle de Facebook, ou plutôt de sa branche Oculus.

Source : The Verge