Accueil » Actualité » Tesla : des centaines de conducteurs ne peuvent plus rentrer dans leur voiture

Tesla : des centaines de conducteurs ne peuvent plus rentrer dans leur voiture

Tesla est sans aucun doute au top de l’offre technologique grand public. Et tout ce que l’entreprise offre est tellement pratique. Sauf quand…

…vous avez pour habitude d’ouvrir votre voiture avec votre téléphone, et que l’application plante. C’est bien ce qui vient de se produire pour Tesla à l’échelle mondiale, apparemment. Certains conducteurs n’ont pas l’habitude de prendre la clef électronique avec eux, faisant aveuglément confiance aux outils Tesla. Et sans cette deuxième option, certains ne peuvent plus utiliser leur voiture ni même pénétrer à l’intérieur ! Une situation pour le moins dérangeante.

Model 3_y-key-fob - Crédits : Tesla
Model 3_y-key-fob – Crédits : Tesla

543 rapports d’utilisateurs exaspérés ont déjà été détectés sur Downdetector. Au milieu de ces 543 individus on peu facilement imaginer que certains d’entre eux se trouvaient dans la nécessité absolue d’utiliser leur véhicule. Néanmoins, Elon Musk en guise de réponse s’est contenté d’un seul mot : « Checking… » On a déjà connu notre agitateur de Twitter plus bavard. Au point d’ailleurs de se retrouver à vendre 10% de ses actions, provoquant consécutivement une chute de l’indice boursier Tesla. 

Un problème succédant à une mise à jour

À l’heure où cet article est écrit, la situation semble résolue, en tout cas si on se réfère à Downdetector. Tesla ou Elon Musk n’ont pas encore proprement communiqué sur le sujet. Il semblerait néanmoins que la panne soit successive à une mise à jour de l’application de Tesla. Malgré le fait que le téléphone déverrouille le véhicule par Bluetooth, on peut supposer que la mise à jour ait impacté directement l’utilisation de données privées dans les cas en question.

A lire aussi > Tesla rappelle en secret des Model 3 et Model Y

Une surexposition médiatique à double tranchant

Tesla bénéficie d’une exposition médiatique hors du commun, et ce sans dépenser en publicité. Grace, entre autres, à leurs projets innovants, surprenants, mêmes parfois provocateurs. Comme avec le cybertruck qui sera commercialises en 2022, que personne n’a pu s’empêcher de remarquer. Le problème, c’est qu’au moindre dysfonctionnement aussi, tous les yeux se ruent sur le constructeur. L’avantage pour les utilisateurs, c’est que Tesla est ainsi forcé à réagir très vite. Et il semble que les propriétaires de Tesla concernés peuvent déjà rouvrir leur voiture. Pour l’instant…

Source : engadget