Accueil » Actualité » Tesla : un conducteur s’endort au volant à 144 km/h avec l’Autopilot activé

Tesla : un conducteur s’endort au volant à 144 km/h avec l’Autopilot activé

Un homme de 20 ans de Colombie-Britannique est accusé d’infractions au Code de la route après que la police montée de l’Alberta a reçu des plaintes concernant un excès de vitesse d’une Tesla en conduite autonome alors que les occupants faisaient une sieste.

La Gendarmerie Royale du Canada (GRC) de Ponoka a déclaré dans un communiqué de presse que la police avait reçu un appel concernant une Tesla Model S de 2019 roulant à plus de 140 km/h vers le sud sur l’autoroute 2.

Tesla Model S - RCMP Alberta / Twitter
Crédit : Tesla Model S – RCMP Alberta / Twitter

La police a déclaré que l’Autopilot semblait activé, les deux sièges avant étaient inclinés vers l’arrière et le conducteur et les passagers étaient endormis.

« La voiture semblait rouler en pilote automatique à plus de 140 km/h », a déclaré le sergent Darrin Turnbull de la police montée à CBC News. « Personne ne regardait par le pare-brise pour voir où la voiture allait », a ajouté Turnbull. « Je suis dans la police depuis plus de 23 ans, et la majorité d’entre eux dans l’application des lois sur la circulation, et je suis sans voix ». « Je n’ai jamais, jamais vu quelque chose comme ça avant, mais bien sûr la technologie n’était pas là ».

En effet, les voitures Tesla sont dotées de fonctions de conduite autonome, dont le pilotage automatique et le régulateur de vitesse « en fonction du trafic », et ces deux fonctions semblaient être activées.

Une fois la Tesla arrêtée, le permis de conduire du conducteur a été suspendu pendant 24 heures, et il a été accusé de conduite dangereuse. Selon Global News, le conducteur devrait comparaître au tribunal en décembre.

Certains conducteurs font trop confiance à l’Autopilot

Ce n’est pas la première fois que cela se produit, mais c’est l’un des rares cas qui ont été signalés avant qu’un accident ne se produise. Des conducteurs non vigilants qui faisaient trop confiance à l’Autopilot ont déjà percuté des voitures de police, heurté des camions renversés et été impliqués dans plusieurs accidents mortels. Heureusement, personne n’a été blessé cette fois-ci.

Pour l’instant, les Tesla ne sont pas à 100 % autonomes. Elon Musk a annoncé que son entreprise avait entièrement réécrit l’algorithme de l’Autopilot pour rendre ses voitures autonomes, mais cette fonction ne devrait pas être déployée avant la fin de l’année.

Source : RCMP Alberta