Se connecter / S'enregistrer
Votre question

Comment réduire le bruit du vent en vidéo ?

Tags :
  • caméscope
Dernière réponse : dans Photo et vidéo
5 Septembre 2005 18:55:58

Salut à tous, je suis une grosse févasse pour ce qui est des questions son !
Voilà donc le problème ; j'ai des vidéos prises à la mer _ pour ceux qui connaissent à Beauduc, précisément_
Ce jour là il y avait du vent (...) donc aujourd'hui voulant faire un montage, je me retrouve avec des séquences où le bruit assourdissant du vent va et viens suivant l'orientation du camescope.
Il y a-t-il un moyen de réduire ce bruit (je n'éspére même pas l'enlever) pour éventuellement recoller par dessus le bruit des vagues pris ailleurs.
Je peux éditer la piste son, mais je ne sais pas ce qu'il faut faire pour obtenir ce résultat : quels valeurs réduire ?
Le montage est fait avec première, et pour le son je peux l'éditer avec ... (tout ce qu'on veux).
Merci aux ouïes finies qui m'aiderons !

Autres pages sur : reduire bruit vent video

5 Septembre 2005 22:49:58

Salut,

Je crains fort qu'il n'y ait aucune solution satisfaisante.

En théorie il faudrait, dans un logiciel éditeur de wave (WaveLab, Audacity, Goldwave...), jouer sur des filtres de fréquences afin de réduire l'intensité sonore sur la bande de fréquence utilisée par la source de bruit parasite qu'on voudrait éliminer.

Le problème dans ton cas, c'est que le bruit du vent est une sorte de "bruit blanc", c'est-à-dire couvrant une très vaste plage de fréquences. Par conséquent, si on veut en réduire l'intensité on détériorera forcément les sons "nobles" que l'on veut garder (par exemple les conversations).

Cela illustre l'importance de toujours bien penser à la qualité de la prise de son elle-même (bruits parasites et saturation du son sont les deux choses à éviter comme la peste. Et pour ce qui est du vent, il faut mettre des écrans ou au moins équiper les micros de bonnettes anti-vent).

Certes, on peut parfois restaurer plus ou moins des pistes-son un peu malpropres. Mais d'une part cela réclame un travail souvent énorme, long et pénible, et d'autre part on ne peut le faire que dans certaines limites. Un enregistrement trop déguelasse est en général irrattrapable.

Et quant aux logiciels plus ou moins automatiques pour nettoyer les pistes-son, leurs résultats sont souvent nuls, et au mieux très médiocres.

Bref, il ne faut pas se faire d'illusions : si l'enregistrement est de la merde, ça restera de la merde quoiqu'on fasse...


Si j'étais à ta place, j'essayerais de refaire complètement une nouvelle bande-son, et de la substituer à la première (qui est à foutre à la poubelle). Ça demande un certain travail de synchronisation, mais je ne vois a priori aucune autre solution...


Bon courage...




8 Septembre 2005 17:45:45

Merci de ta réponse, je n'en attendais pas moins (ni plus), et je me doutais bien de la frottée.
N'ayant ni les capacités, ni le courage de m'ateller à telle tâche, j'ai donc, déjà, opté pour ta solution.
J'ai récupéré un bout de bande son avec le doux bruit de la mer que je superpose aux endroits où le son est saturé par le vent;
Merci de ton aide
a charge de revanche...
Et vive les forums
Contenus similaires
9 Septembre 2005 00:27:56

Y a pas de quoi, cher spock (30).

En fait, tous ceux qui se sont lancés dans la prise de son ont rencontré un problème similaire à un moment ou un autre.

Par expérience, les 2 écueils à mon avis les plus importants à éviter sont :
1) La saturation du son. C'est l'ennemi numéro un, car c'est inrattrapable ensuite. Il faut toujours être attentif à ne pas trop mettre de gain à l'enregistrement, sinon c'est la saturation assurée dans les passages forte. Dans le doute, et surtout si on enregistre directement en numérique, il vaut mieux que le niveau d'enregistrement soit plutôt faible, car on pourra toujours le remonter ensuite (on dit "normaliser"). S'il est trop fort, ça va saturer à un moment ou à un autre, et on ne pourra rien faire ensuite.
2) Les bruits parasites. Attention aux bruits de fond qu'on ne perçoit pas toujours comme gênants (par exemple le vent (mettre des bonnettes anti-vent), mais aussi un bourdonnement d'appareil électrique comme un spot lumineux par exemple). En concert, il faut aussi faire très attention à ce qu'un instrument ne couvre pas les autres (par exemple une guitare trop proche). C'est la question très importante du bon positionnement des microphones.


La prise de son est un univers passionnant !



9 Septembre 2005 00:54:24

La solution de la bonnette est la seul que je connaisse au niveau de la prise de son, sinon pour rattraper ces problèmes de capture, il reste la technique de doublage.

L'idéal serait d'aller recapturer le bruit du vent et de la mer, et de faire les doublages à la maison, ca permet ainsi d'avoir le son du vent plus faible que le niveau de la voix, tout en conservant une certaines cohérence.
9 Septembre 2005 01:00:11

Oui, c'est ce que je disais. La seule solution réaliste est de refaire une nouvelle bande-son.




9 Septembre 2005 08:13:27

Une bonnette, je suis pour, mais où et comment la mettre sur un camescope numérique (type handy)...
Il me semble qu'il doit y avoir une option pour la capture du son permettant de "réduire" ce type de soucis - mais dans l'engouement de la prise de vue je n'y ai même plus pensé (d'ailleurs le réglage était sur zoom/micro, ce qui ne doit pas arranger les choses...
Donc je suis en train de finaliser le doublage son, ça passe très bien avec les scènes où les dialogues sont inexistants où inutiles.
Merci à tous
Et bonne continuation.
Tom's guide dans le monde
  • Allemagne
  • Italie
  • Irlande
  • Royaume Uni
  • Etats Unis
Suivre Tom's Guide
Inscrivez-vous à la Newsletter
  • ajouter à twitter
  • ajouter à facebook
  • ajouter un flux RSS