Pocophone F1 vs OnePlus 6 : c'est qui le plus fort ?

Si, en quelques années, OnePlus s'est taillé une jolie réputation de fabricant de smartphones haut de gamme et pas chers (enfin, pas hors de prix), le constructeur chinois s'est récemment fait rattraper par un concurrent venu lui aussi de l'Empire céleste : Xiaomi. Certes, ce n'est pas la première fois que ce dernier propose lui aussi des smartphones disposant du nec plus ultra technologique, mais il le faisait toujours en restant dans la même gamme de prix que ses concurrents, à savoir Huawei et OnePlus. Mais voilà : en cette rentrée 2018, Xiaomi a lancé un nouvel appareil dont le prix défie tout entendement. Difficile de croire que le Pocophone F1, puisque c'est le nom du smartphone en question, s'affiche à moins de 360 € quand tous les autres modèles, à processeurs et tailles équivalents, en valent près de 500. Alors que reste-t-il au OnePlus 6, qui représentait jusqu'alors un véritable coup de cœur auprès des utilisateurs d'Android et de la rédaction ? Les deux modèles se valent-ils en termes de design, de performances et de prises de vue ? Si vous hésitez entre l'un ou l'autre, voici de quoi y voir plus clair et faire le bon choix sans vous tromper.

Loading...

Pocophone F1 vs OnePlus 6 : c'est qui le meilleur ?

1. Design : le OnePlus 6 est plus joli

« Rien ne ressemble plus à un smartphone qu'un autre smartphone », vous diront certains. Et c'est peut-être vrai quand on les observe de loin, mais à y regarder de plus près, on note souvent de belles différences entre différents modèles aux dimensions et poids pourtant similaires. C'est d'ailleurs le cas entre le PocoPhone F1 et le OnePlus 6. Le Pocophone F1 est un appareil sous Android tout ce qu'il y a de plus courant, avec ses bords arrondis, son capteur d'empreinte situé à l'arrière (juste en dessous du double capteur photo) et son capteur photo en façade logé dans une encoche. Si son dos en plastique fait un peu cheap, l'appareil existe néanmoins en deux coloris : noir graphite et bleu acier (le plus beau des deux, selon nous). On attend toujours la sortie de la version en rouge, encore plus jolie, ou de l'édition avec le dos en kevlar, matériel qui devrait accroître le prix de l'appareil.

Si le Pocophone F1 n'est pas désagréable esthétiquement parlant, le OnePlus 6 reste quand même le plus réussi des deux. L'appareil profite d'un dos en verre qui, s'il semble affectionner les traces de doigts dès les premières secondes de manipulation, confère à l'appareil une meilleure préhension et une sensation de plus grande robustesse. À l'arrière, on retrouve un lecteur d'empreinte localisé en dessous des deux capteurs photo (mais un peu plus éloigné qu'avec le Pocophone F1). À l'avant, on dispose également d'un capteur photo pour selfie situé dans l'encoche. Mais celle-ci se montre plus discrète, tant et si bien qu'on finit par l'oublier en quelques minutes, même si l'on y est réfractaire. Au final, même si le OnePlus 6 est plus grand que le Pocophone F1 (6,28 contre 6,18"), la taille du premier ne constitue pas un frein à son élégance par rapport au second. D'autant que le téléphone de OnePlus est plus fin d'un millimètre par rapport au PocoPhone.

S'il fallait choisir entre les deux appareils en termes de design uniquement, notre préférence irait donc au OnePlus 6.

2. Puissance et fonctionnalités : match nul

Les deux appareils sont équipés du même processeur signé Qualcomm, à savoir un Snapdragon 845. C'est là l'un de leurs principaux atouts, car comme nous l'avons évoqué lors de nos tests individuels des deux appareils, il s'agit pour l'instant du processeur le plus puissant pour système Android. Et comme les deux modèles étant également équipés de 6 Go de RAM chacun, c'est sans surprise que nous avons constaté des résultats quasi identiques aux tests d'outils de benchmark comme 3DMark ou Geekbench.

Ce n'est donc pas sur les performances brutes que l'on peut juger ces deux smartphones, mais plutôt sur leurs fonctionnalités. Dans le cas de Xiaomi, on remarque que le constructeur a dû faire abstraction de la technologie NFC, très probablement pour réduire ses coûts de fabrications. Le constructeur a « omis » également d'intégrer quelques fonctions, comme la possibilité de lire des vidéos HD depuis des services comme Netflix ou OCS ou la reconnaissance faciale... Enfin si, elle existe bel et bien sur le Pocophone F1, mais il est impératif de régler l'appareil sur une autre région (comme l'Inde, Hong Kong, etc.), afin d'en profiter. Pas très pratique. Mais après tout, faut-il réellement avoir recours à la reconnaissance faciale pour sécuriser son smartphone, surtout quand on se remémore les déboires du OnePlus 6 à son lancement (une simple photo du propriétaire suffisait à débloquer l'appareil) ?

Alors quel modèle est le plus intéressant au niveau de la puissance et des fonctionnalités ? Sur ce type de critère, nous admettrons que les deux modèles sont ex-æquo, tant ils sont au coude à coude... Sauf si l'absence de technologie NFC est un point négatif dans votre quotidien. Auquel cas, le OnePlus 6 est vainqueur de cette manche. 

3. Autonomie et temps de charge : le Pocophone F1 est meilleur

Pour tester l'autonomie des deux appareils, nous avons employé deux méthodes :

  1. La première partie a consisté à utiliser chacun des deux appareils au quotidien, dans un usage on ne peut plus classique. Comme à l'accoutumée lors de nos tests, nous avons donc répondu à des appels, consulté le web à maintes reprises, discuté sur Facebook Messenger, écouté de la musique sur Deezer pendant une heure, utilisé le GPS sur la même durée et même visionné un épisode d'une heure d'une série sur Netflix. À ce petit jeu, le OnePlus 6 tient le rythme près d'une journée et demie sans broncher, ce qui est déjà très bien. Mais le Pocophone F1 fait encore mieux, puisqu'il faut à sa batterie deux jours pour se décharger complètement.
  2. Notre seconde partie du test d'autonomie se déroule à l'aide d'une vidéo streamée en Wi-Fi. Notez que, jusqu'à présent, nous faisions appel à Netflix pour ce genre de test. Or, depuis quelques mois, la plateforme affiche un rappel toutes les deux heures demandant au spectateur de cliquer sur l'écran, afin de vérifier qu'il est toujours là. La contrainte liée à ce rappel nous a donc obligés à nous tourner vers YouTube, qui permet de lire en continu des vidéos sans rester nécessairement derrière le smartphone. Nous avons donc lu une vidéo de 24 heures en haute définition et là encore, le OnePlus s'en est vraiment bien tiré, puisque sa batterie s'est déchargée au bout de 13h38. Le Pocophone F1 a-t-il fait mieux ? La réponse oui, un grand oui même : le smartphone de Xiaomi est capable de tenir 17h08 sans faiblir !

Et en termes de recharge, ça donne quoi ? Les deux appareils disposent d'un connecteur USB-C, ce qui leur permet d'être totalement rechargés en 2 heures environ. Notez néanmoins que le Pocophone F1 est capable de se recharger à hauteur de 50% en 40 minutes seulement, alors qu'il faut une heure environ au OnePlus pour être rechargé lui aussi au même pourcentage.

L'autonomie et le temps de charge rapide constituent donc l'un des points forts du Pocophone F1. Un point pour lui, donc.

4. Environnement : le OnePlus 6 est plus convivial

Voilà un point qui peut faire toute la différence quand on est adepte de la version « stock » d'Android. Si les deux appareils fonctionnent sous la version 8.1.0 du système d'exploitation de Google, les fabricants ont aussi intégré une surcouche : OxygenOS dans le cas du OnePlus 6 et MIUI dans celui du Pocophone F1. Si chacune possède ses avantages, force est de reconnaître que c'est l'OS du OnePlus qui est le plus proche d'Android stock. On retrouve un tiroir d'applications (accessible en faisant glisser le doigt sur la toute petite flèche située en bas de l'écran), un écran d'accueil et un menu Paramètres assez proche de ceux de la version de base d'Android... Bref, on n'est pas dépaysé.

Sur la surcouche signée Xiaomi on retrouve aussi un tiroir d'applications via une petite flèche située en bas de l'écran d'accueil et un environnement finalement assez proche de l'environnement de base de Google. En revanche, le menu des Paramètres est davantage personnalisé et il n'est pas toujours simple, au premier abord, de s'y retrouver. Certaines fonctionnalités comme celle gérant la mise en veille de l'écran ne sont pas situées à leur place habituelle, ce qui pourrait en dérouter plus d'un. Mais cela ne constitue pas non plus un frein rédhibitoire et l'on retrouve peu à peu ses marques. On aurait cependant davantage de fonctionnalités, comme celle permettant d'inverser les touches de navigation. 

Difficile d'émettre un jugement catégorique en faveur de l'un ou de l'autre, tant Xiaomi a fini par rattraper son  retard et à s'accommoder des nombreux utilisateurs qui préfèrent un environnement proche de celui d'Android Stock. Mais puisqu'il faut trancher, notre préférence est faveur du OnePlus 6 et d'OxygenOS, lequel est toujours aussi propre, net et sans bavure.


 
>> Samsung, Sony, Huawei, LG... qui a la meilleure surcouche Android ?

5. Photo et vidéo : le OnePlus mène d'une courte tête

Si nous avions relevé lors de nos tests du OnePlus 6 que l'appareil pouvait se révéler tantôt brillant, tantôt décevant, il en va de même pour le Pocophone F1. Nous avons éprouvé les deux appareils de jour comme de nuit, que ce soit au niveau des capteurs arrière ou de celui à l'avant dédié aux selfies. Dans les deux cas, nous relevés de très bons points, mais aussi quelques faiblesses. 


Les clichés réalisés en pleine journée sont assez fidèles, même si les couleurs des photos prises avec le Pocophone manquent parfois d'éclat. Le OnePlus 6 s'en sort mieux : les couleurs sont plus vives, sans être pour autant saturées. En outre, le niveau de détails est un peu meilleur dans le cas du OnePlus 6. Nous avons par ailleurs remarqué que le Pocophone F1 avait tendance à rendre flou certaines photos, mais pas toujours. Le défaut est surtout visible en faible luminosité. A contrario, si le OnePlus 6 ne fait les frais d'un tel problème, il souffre d'un bruit relativement important, toujours en faible luminosité.

Enfin, en ce qui concerne la vidéo, il reste ce problème inhérent aux appareils Xiaomi : si les modèles de la marque ne sont pas relativement mauvais et parviennent à stabiliser convenablement une image lors d'un travelling, la vidéo affiche quelques saccades. Un bug dont ne souffre pas le OnePlus 6.

6. Prix : le Pocophone F1 écrase son rival

Quand il s'agit d'évoquer le prix des deux appareils, il n'y a pas photo : sur ce terrain, l'appareil de Xiaomi sort grand vainqueur. Rappelons que le prix officiel du OnePlus 6 est de 519 €, tandis que celui du Pocophone F1 est de 359 € (et même 329 jusqu'au 30 septembre). Soit une différence nette de 160 € entre les deux modèles. Alors certes, on peut aujourd'hui trouver le OnePlus pour un peu plus de 400 € : rien de plus normal pour un appareil sorti il y a quatre mois déjà. Mais la différence de prix est toujours là, d'autant qu'en cherchant bien sur le web, on peut dénicher le Pocophone F1 aux alentours des 300 €.

Impossible donc de ne pas faire l'impasse sur la différence de tarif entre les deux modèles, surtout qu'elle est assez conséquente. Ici, c'est le Pocophone F1 qui remporte la manche.


Au final, quel modèle retenir ?
Si vos finances sont plutôt limitées, et si vous cherchez un smartphone de grande taille, au design passe-partout, mais puissant et autonome, le Pocophone F1 est le choix qui s'impose. Pour moins de 360 €, vous ne trouverez pas mieux ailleurs.
En revanche, si vous préférez un design plus classieux, des photos plus jolies et avez absolument besoin du NFC, le OnePlus 6 constitue toujours une option à envisager. A condition de pouvoir débourser une centaine d'euros supplémentaires, bien entendu.
Posez une question dans la catégorie Dossiers du forum
2 commentaires
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire
  • benhenry49
    One plus 6 : 40 min de charge : 72%
    Il lui faut 27 min. pour atteindre 50% charge
    Refaites vos tests
  • jeanflorentcheveau
    Déplus le oneplus 6 existe en version 8go de ram.