Accueil » Actualité » Spotify se transforme en karaoké avec les paroles synchronisées

Spotify se transforme en karaoké avec les paroles synchronisées

Fans de karaoké, réjouissez-vous, Spotify travaille sur la synchronisation des paroles avec la musique. Pour l’instant en phase de test, cette fonctionnalité pourrait arriver sous peu, marquant le retour tant attendu des paroles sur la plateforme.

Avec la sortie de la version 13 d’iOS, Apple avait ajouté une fonction permettant de lire les paroles en rythme avec la musique dans son application Apple Music pour le plus grand plaisir des fans de karaoké. Spotify est en train de tester sur le terrain une solution similaire.

Image 1 : Spotify se transforme en karaoké avec les paroles synchronisées

Ce sont des utilisateurs Twitters qui ont rapporté les premiers l’arrivée de cette nouvelle fonction au sein de l’application Spotify. Le porte-parole de l’entreprise a depuis confirmé qu’il s’agit d’une phase de test déployée à un nombre limité d’utilisateurs à travers le Monde, notamment au Canada, au Mexique et en Indonésie. Visiblement, Spotify n’a pas conçu son propre algorithme, mais a préféré se tourner vers la solution de Musixmatch.

Il y a quelques années, les paroles étaient disponibles sur la version ordinateur de leur logiciel. Elles avaient toutefois été retirées. Depuis la demande pour le retour des paroles a reçu plus de 14 300 votes sur les forums de Spotify. Les seules réponses données étaient pour mettre en avant la fonction Genius qui permet d’en savoir plus sur la chanson et ses paroles.

Un seul pays a accès aux paroles depuis l’application Spotify : le Japon. Ne pas les intégrer au niveau mondial donne un avantage à Apple Music et à Amazon qui les intègrent. Il faudra donc attendre pour savoir si Spotify, qui renforce ses contrôles de partage de comptes, considère le test concluant et décide de finalement les réintégrer à son application. On portera un attention toute particulière au cas français qui fait souvent exception en matière de droits d’auteur.