http://media.bestofmicro.com/8/Q/647018/original/SVOD-Cover.jpg

Netflix, CanalPlay, OCS, Amazon, SFR Play : quel est le meilleur service pour les films et les séries ?

Films, séries, documentaires, concerts : à quoi a-t-on accès ?

La SVoD offre en théorie tout type de programme, que ce soit des films, des séries TV, des dessins animés, des spectacles ou des reportages. En pratique, on y trouve essentiellement des séries et des films.

1. Netflix : le roi incontesté des séries TV


En matière de série TV, Netflix s’est taillé une belle réputation chez les amateurs du genre. Le diffuseur a produit en effet de nombreuses séries à succès : House of Cards, Orange is the New Black, Stranger Things, Sense8, Daredevil, Jessica Jones ou plus récemment Travelers et The OA n’en sont que quelques exemples. En outre, Netflix dispose d’un impressionnant catalogue de séries produites par les plus grandes chaînes américaines, comme Homeland, Sherlock, Gilmore Girls, The Walking Dead ou la série française Hero Corp. Bref, ce n’est vraiment pas le choix qui manque en matière de séries TV. Enfin, pour les plus jeunes, Netflix produit également des séries d’animation comme Roi Julian (un spin-off de Madagascar) ou Chasseurs de Trolls.
Côté cinéma, Netflix propose une flopée de blockbusters, mais aussi des films plus confidentiels. Chronologie des médias oblige, on n'y trouve cependant aucun film sorti en salle dans les 36 mois. Le diffuseur a cependant commis une petite incartade en 2016 avec Divines, sorti le 31 août de la même année, et disponible dès novembre. L'erreur a été rapidement repérée et le film retiré du catalogue français.
Notez enfin que depuis quelques mois, Netflix produit ou récupère de plus en plus de documentaires, comme Cosmos, Making A Murderer, Le 13e ou encore Miss Simone.

2. OCS : il y a vraiment du bon dans l'offre d'Orange

OCS est un service de SVoD un peu particulier, puisqu’il couple vidéos à l’abonnement et chaînes classiques de retransmission. OCS sait également faire la part belle aux séries TV, puisqu’il s’agit de l’unique moyen de regarder les nouveaux épisodes de Game Of Thrones, The Walking Dead, The Leftovers, ou Westworld et ce, dans les 24 heures qui suivent leur diffusion aux États-Unis. On peut également y profiter de la série de super-héros totalement barrée qu'est Legion.
En revanche, et c'est plutôt un mauvais point : les séries ont tendance à « tourner ». Impossible par exemple de visionner la première saison de Legion (par exemple), alors que la saison 2 est en cours de diffusion. Il faudra attendre quelques semaines avant de pouvoir profiter de l'intégralité des deux saisons. Il convient donc de bien prendre en considération cette restriction avant de se lancer corps et âme dans une série.
La partie cinéma est, quant à elle, moins intéressante que celle de Netflix, même si on y trouve malgré tout quelques trésors. Si vous êtes amateurs de films français, OCS est probablement un meilleur choix que Netflix.

3. CanalPlay : en perte de vitesse

Si nous avions particulièrement apprécié l'offre de CanalPlay l'an dernier, force est de reconnaître que le service a perdu en qualité. On trouve sur la plate-forme un large choix de films français et américains. Mais c'est surtout du côté des séries TV que ça pêche. CanalPlay ne propose pas réellement d'exclusivités tonitruantes comme Netflix ou OCS. Malgré un accord signé avec avec Showtime, une très grosse chaîne américaine payante, il faut surtout se contenter de vieilles séries comme Gossip Girl (6 saisons), Californication (7 saisons) ou Esprits Criminels (10 saisons).
Bel avantage néanmoins face aux autres plates-formes : CanalPlay dispose aussi d'un petit catalogue de concerts régulièrement remis à jour. On y trouve actuellement The Rolling Stones, Queen, Mylène Farmer, Johnny Hallyday, Placebo ou encore Nirvana. On y profite même de petits concerts privés (environ une demi-heure chacun), provenant de Canal+ et situés dans la rubrique "L'album de la semaine").

4. SFR Play tente de rattraper son retard

Entré plus récemment dans la course à la SVoD, l'opérateur SFR essaie par tous les moyens de concurrencer Netflix, OCS ou CanalPlay. Si le catalogue de SFR Play s'enrichit un peu plus chaque mois en séries et en films, et qu'on y trouve même quelques programmes en 4K (films, séries, documentaires et sport), l'offre est encore un peu frileuse pour réellement séduire sur le long terme. En clair, on a rapidement fait le tour des nouveautés. En revanche, on trouve sur SFR Play l'intégralité de séries comme Revenge (4 saisons), Esprits Criminels (10 saisons), Alias (5 épisodes), etc.
L'environnement de SFR Play se révèle assez plaisant. Tous les programmes sont parfaitement bien catégorisés et l'utilisateur se perd pas dans des sous-sections avant de trouver un film ou une série susceptible de l'intéresser.

5. Amazon : montée en gamme

Si le catalogue d'Amazon reste assez limité, on y trouve cependant quelques pépites comme The Man In The High Castle, The Tick ou encore American Gods. L'autre bonne nouvelle, c'est que l'interface d'Amazon a été totalement francisée en 2017, que ce soit sur le Web, sur mobile ou même sur Xbox One. La plupart des programmes sont eux aussi accessibles en français, tant au niveau de l'audio que des sous-titres.
Côté cinéma, Amazon Prime propose pas mal de blockbusters, et même depuis peu, quelques films français. Le service a également ouvert récemment une section dédiée aux documentaires. En revanche, il n'y a toujours aucun concert sur la plate-forme, ce qui est quand même bien dommage quand on connaît l'incroyable catalogue musical dont dispose Amazon (= la boutique en ligne).

6. FilmStruck : honneur aux vieux films

Ici, on ne trouve aucune série TV, et encore moins de blockbusters récents. En revanche, on y (re)découvre de grands classiques du cinéma, qu'il s'agisse du King Kong de 1933, du Dictateur avec Charlie Chaplin (1940), des Demoiselles de Rocherfort (1967), de L'Exorciste (1973), du long-métrage Twin Peaks (1992) ou de Mulholland Drive (2001). Le film le plus récent proposé par la plateforme datant de 2012, ne vous attendez pas à trouver le moindre programme destiné à distraire les enfants ou une quelconque programmation musicale. Enfin si, il y en a : mais il s'agit de biopics ou de films-reportages. Si le service comptait à son lancement en France moins de 150 œuvres cinématographiques (c'est peu), il tend à s'améliorer et en propose aujourd'hui plus de 230. Filmstruck se dédie aux amoureux du cinéma, et à eux uniquement.

Verdict :
En termes de richesses de contenu, Netflix se détache de ses concurrents. Le diffuseur dispose à son catalogue d'un très grand nombre de séries et de films, tout en proposant ses propres productions de qualité. Arrivé pourtant bien plus tardivement sur le marché, Amazon commence à le talonner, en offrant une jolie diversité de programmes.
Posez une question dans la catégorie Dossiers du forum
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire