Films, séries, documentaires, concerts : à quoi a-t-on accès ?

La SVoD offre en théorie tout type de programme, que ce soit des films, des séries TV, des dessins animés, des spectacles ou des reportages. En pratique, on y trouve essentiellement des séries et des films.

1. Netflix : le roi incontesté des séries TV


En matière de série TV, Netflix s’est taillé une belle réputation chez les amateurs du genre. Le diffuseur a produit en effet de nombreuses séries à succès : House of Cards, Orange is the New Black, Stranger Things, Sense8, Daredevil, Jessica Jones ou plus récemment Travelers et The OA n’en sont que quelques exemples. En outre, Netflix dispose d’un impressionnant catalogue de séries produites par les plus grandes chaînes américaines, comme Homeland, Sherlock, Gilmore Girls, The Walking Dead ou la série française Hero Corp. Bref, ce n’est vraiment pas le choix qui manque en matière de séries TV. Enfin, pour les plus jeunes, Netflix produit également des séries d’animation comme Roi Julian (un spin-off de Madagascar) ou Chasseurs de Trolls.
Côté cinéma, Netflix propose une flopée de blockbusters, mais aussi des films plus confidentiels. Chronologie des médias oblige, on n'y trouve cependant aucun film sorti en salle dans les 36 mois. Le diffuseur a cependant commis une petite incartade en 2016 avec Divines, sorti le 31 août de la même année, et disponible dès novembre. L'erreur a été rapidement repérée et le film retiré du catalogue français.
Notez enfin que depuis quelques mois, Netflix produit ou récupère de plus en plus de documentaires, comme Cosmos, Making A Murderer, Le 13e ou encore Miss Simone.

2. OCS : un bilan plutôt mitigé

OCS est un service de SVoD un peu particulier, puisqu’il couple vidéos à l’abonnement et chaînes classiques de retransmission. OCS sait également faire la part belle aux séries TV, puisqu’il s’agit de l’unique moyen de regarder les nouveaux épisodes de Game Of Thrones, The Walking Dead, The Leftovers, ou Westworld et ce, dans les 24 heures qui suivent leur diffusion aux États-Unis. On peut également y profiter de la série de super-héros totalement barrée qu'est Legion.
En revanche, et c'est plutôt un mauvais point : les séries ont tendance à « tourner ». Comprenez par là que les nouveaux épisodes de Game Of Thrones (par exemple) vont peu à peu disparaître, pour réapparaître quelques semaines plus tard. Il convient donc de bien prendre en considération cette restriction avant de se lancer corps et âme dans une saison complète.
La partie cinéma est, quant à elle, moins intéressante que celle de Netflix, même si on y trouve malgré tout quelques trésors. Si vous êtes amateurs de films français, OCS est probablement un meilleur choix que Netflix.

3. CanalPlay : le parfait mélange des genres

CanalPlay n'est pas en reste en matière de cinéma. On trouve également sur la plate-forme un très grand choix de films français et américains. En termes de séries, CanalPlay ne propose pas réellement d'exclusivités tonitruantes comme Netflix ou OCS. Mais la donne devrait néanmoins bientôt changer : le groupe Canal+ vient de signer un accord d'exclusivité avec Showtime, une très grosse chaîne américaine payante, qui diffuse entre autres Dexter, The Affair ou Californication. Autre point plutôt positif : quand la plate-forme offre une série, on profite de toutes les saisons. C'est le cas par exemple de Gossip Girl (6 saisons), Californication (7 saisons) ou Esprits Criminels (10 saisons).
Dernier avantage face aux autres plates-formes : CanalPlay dispose aussi d'un petit catalogue de concerts, parmi lesquels on trouve Beyonce, Lady Gaga, Nirvana, Guns'n Roses ou David Bowie. Quant aux amateurs de musique classique et de ballets, ils profiteront d'un grand choix de programmes, comme Le Lac des Cygnes, Cendrillon ou toute une collection d'émissions présentées par Jean-François Zygel.

4. SFR Play tente de rattraper son retard

Entré dernièrement dans la course à la SVoD, l'opérateur SFR essaie par tous les moyens de concurrencer Netflix, OCS ou CanalPlay. Si le catalogue de SFR Play s'enrichit un peu plus chaque mois en séries et en films, et qu'on y trouve même quelques programmes en 4K (films, séries, documentaires et sport), l'offre est encore un peu frileuse pour réellement séduire sur le long terme. En clair, on a rapidement fait le tour des nouveautés. En revanche, on trouve sur SFR Play l'intégralité de séries comme Revenge (4 saisons), Esprits Criminels (10 saisons), Alias (5 épisodes), etc.
L'environnement de SFR Play se révèle assez plaisant. Tous les programmes sont parfaitement bien catégorisés et l'utilisateur se perd pas dans des sous-sections avant de trouver un film ou une série susceptible de l'intéresser.

5. Amazon : le petit dernier est à la traîne

Le catalogue d'Amazon est très limité (pour l'instant). On y trouve quelques séries inédites comme The Man In The High Castle, Hand Of God ou encore Red Oaks. Bien que l'interface d'Amazon reste désespérément en anglais, la plupart des programmes sont accessibles en français, tant au niveau de l'audio que des sous-titres.
Côté cinéma, Amazon Prime propose pas mal de blockbusters, mais aucun film français. En outre, les films proposés accusent tout de même pour la plupart le poids des années. Aucun documentaire ni aucun concert ne sont également présents sur la plate-forme, ce qui est quand même bien dommage quand on connaît l'incroyable catalogue dont dispose en la matière Amazon (la boutique en ligne).

Verdict :
En termes de richesses de contenu, Netflix se détache de ses concurrents. Le diffuseur dispose à son catalogue d'un très grand nombre de séries et de films, tout en proposant ses propres productions de qualité. CanalPlay le talonne en revanche de très près, en offrant une diversité de programmes inégalée.
Posez une question dans la catégorie Dossiers du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire